Entente sur les prix chez des notaires  : "Pas de volonté de s'opposer au droit de la concurrence"

Publié le 26/06/2019 - 18:19
Mis à jour le 27/06/2019 - 07:34

21 notaires en Franche-Comté réunis sous le groupement Notimo ont été collectivement sanctionnés en début de semaine à 250.000 euros d'amende par l'Autorité de la Concurrence pour entente sur les prix sur les négociations immobilières. Benoit Mohn, nouveau président de la chambre interdépartementale des notaires de Franche-Comté précise qu'il n'y avait pas d'intention délibérée de s'opposer au droit de la concurrence. 

© CC0 PXB mastersenaiper ©
© CC0 PXB mastersenaiper ©

La vingtaine de notaires avait mis en place une entente tarifaire établissant un « barème » pour les prestations de négociations immobilières a indiqué l’Autorité dans sa décision qui a précisé que la pratique allait à l’encontre de la loi Macron votée en 2015 prévoyant justement la fin d’un tarif réglementé en négociation immobilière avec la possibilité pour les notaires de fixer librement leurs tarifs. En moyenne, les prix étaient 20% au-dessus de ceux affichés par les autres offices de la région.

La chambre interdépartementale des notaires de Franche-Comté a par ailleurs été sanctionnée à hauteur de 45.000 euros pour avoir « facilité la commission de l’infraction », en mettant notamment son secrétariat à la disposition de Notimo. Pratique qui n'est plus en cours actuellement.

"Pas d'impact sur les consommateurs et le marché"

Benoit Mohn, le nouveau président de la chambre des notaires de Franche-Comté ne conteste pas mais parle de "maladresse" des notaires qui n'ont pas ajusté leurs pratiques à l'application de loi Macron de 2015. "Il n'a pas dans notre esprit de nous opposer au droit de la concurrence. Je tiens à préciser qu'il n'y a pas eu d'impact sur les consommateurs ni sur le marché à l'échelle régionale. En effet, cela ne concernait qu'une vingtaine de notaires sur les 200 de Franche-Comté, soit moins de 10% des transactions...."

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Economie

Pôle Emploi prévoit une hausse des intentions d’embauches en Bourgogne-Franche-Comté

La dernière enquête "Besoins en main d’œuvre (BMO) des entreprise" montre qu’après une année 2020 marquée par une crise inédite et une baisse des recrutements, l’amélioration de la situation sanitaire pourrait mener à une reprise des recrutements pour la deuxième partie de l’année 2021.

Essor de la « Vanlife » : l’entreprise franc-comtoise Flexy se lance dans la location de Campervan…

La vanlife a décollé en France il y a trois ans, mais existe dans l’imaginaire collectif depuis les années 50 à travers notamment le mouvement Beat de Kerouac, puis dans les 60’s avec la naissance du mouvement Hippie… C'est pourquoi Flexy propose désormais la location de Campervans (VW California, Ford Nuggets et autres…), nous indique ce mois de mai 2021 l'entreprise basée à Devecey.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.08
légère pluie
le 16/05 à 12h00
Vent
4.82 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
96 %

Sondage