Essilor lance à Dijon une nouvelle ligne de production de verres "Origine France Garantie"

Publié le 08/04/2013 - 14:30
Mis à jour le 08/04/2013 - 16:36

Essilor a lancé lundi sur son site de Dijon une nouvelle ligne de production de verres labellisés « Origine France Garantie » (OFG), une « première » selon le directeur général d’Essilor France, Nicolas de Lambert.

haut de gamme

"Avec le label OFG, il n'y a plus de doute possible: il s'agit d'une fabrication française, sous une marque française", a déclaré M. de Lambert, affirmant que cette labellisation délivrée par un organisme indépendant (le Bureau Veritas, ndlr), était une "première en France" dans la filière optique.  La nouvelle ligne de production du site de Dijon, où travaillent 330 personnes, produit des verres correcteurs unifocaux dans "une ligne haut de gamme" destinés au marché français, selon le directeur général d'Essilor France.

"Ces verres sont de véritables concentrés de technologie. Ils peut y avoir une vingtaine de couches de l'ordre du nanomètre sur la surface du verre", a-t-il souligné.  Cette nouvelle ligne de production a nécessité un investissement de 4 millions d'euros, qui permet selon M. de Lambert, de "rapatrier des activités qu'on faisait ailleurs dans le monde".

Rebsamen : "a France n'est pas condamnée à la spirale du déclin"

Le sénateur-maire PS de Dijon, François Rebsamen a estimé lors de l'inauguration de cette nouvelle ligne de production que "la France n'est pas condamnée à la spirale du déclin (...) La France a besoin d'entreprise comme la vôtre", a-t-il lancé à l'attention du directeur général d'Essilor France, en précisant qu'Essilor réalise "45% de son chiffre d'affaires grâce à des produits de moins de trois ans".

Le préfet de la région Bourgogne et de Côte-d'Or, Pascal Mailhos a également vanté la "belle image" d'Essilor. Numéro un de l'optique ophtalmique, Essilor compte 22 usines dans le monde, dont onze sites en France, et emploie au total 50.700 personnes. Son chiffre d'affaires en 2012 s'est élevé à 5 milliards d'euros.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Salon de l’agriculture : une nouvelle médaille d’or pour le Kirsch de Fougerolles AOC Peureux 

Le Kirsch de Fougerolles AOC Peureux a obtenu une nouvelle médaille d'Or le 27 février 2024 au Concours général agricole 2024. ”Une véritable fierté pour la Maison d'obtenir pour la deuxième année consécutive”, cette récompense pour cette eau-de-vie iconique de son terroir fougerollais, qui marque, en 2024, les 160 ans des Grandes Distilleries Peureux.

La Maison Loiseau ouvre un restaurant au Japon 

Blanche Loiseau, qui a travaillé en immersion une année au Japon en 2019-2020, avant d’assumer son premier rôle de cheffe à "Loiseau du Temps " à Besançon pendant une année, se rendra au Japon pour ouvrir "Loiseau de France". Son second, Léo Pujol, qu’elle forme depuis un an, deviendra son successeur à Besançon, apprend-on ce 1er mars 2024.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.81
légère pluie
le 05/03 à 6h00
Vent
3.58 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
93 %