Êtes-vous déjà entré dans cette tour ?

Publié le 25/09/2014 - 10:06
Mis à jour le 25/09/2014 - 17:52

Vous êtes souvent passé en voiture devant cette tour bastionnée et vous vous êtes toujours demandé(e) ce qu'il s'y passait à l'intérieur ? En attendant le festival qui fêtera les 30 ans de l'association la plus rock n'roll de la ville, Le Bastion (les 3, 4 et 5 octobre 2014), nous vous proposons de vous faire découvrir ou redécouvrir ce lieu emblématique, vous raconter ses débuts avec les punks, les dessous, les acteurs, les artistes… Pour commencer cette série d'articles, voici une présentation de l'association et des services proposés aux musiciens actuellement...

J-8 !

Le président de l'association est David Demesmay. Il est également bassiste dans Aside from a day. L'administrateur est Florian Dantan qui a joué dans Dejected il y a quelques années. Sébastien Dassé est comptable mais aussi conférencier sur les courants musicaux et DJ. Jordan Daverio est régisseur des locaux et guitariste dans nÄo. Stéphane Lawansch est chargé d'accueil et guitariste dans Black Code. Tom Bitschené est webmaster et gestionnaire du réseau mais aussi guitariste dans The Irradiates. Enfin, une femme (!), Anouk Clerc, est chargée de communication du Bastion et était chanteuse dans Somadaya.

Des locaux "tournants" et "fixes"

Depuis 1984, l'association le Bastion gère 12 locaux de répétitions en plein centre-ville de la capitale franc-comtoise 7 jours du 7. Sept locaux "tournants" dont un local DJ sont mis à disposition des musiciens. Il sont équipés d'une sono, d'une batterie (sans cymbale), d'un baffle guitare et d'un ampli basse (voir photos ci-dessus). Les membres des groupes doivent être adhérents et réserver leurs créneaux. Le paiement est effectué après chaque répétition.

Cinq locaux "fixes" sont également à disposition (voir photos ci-dessus), mais ils ne sont pas équipés. Contrairement aux locaux "tournants", les musiciens doivent apporter tout leur matériel et le laisser dans le local (rangé sur les étagères prévues à cet effet (voire photos). Le planning de ces locaux est hebdomadaire défini par six groupes fixes du local. Le paiement est effectué chaque mois. En général, les groupes utilisant les "fixes" ont une certaine notoriété à Besançon et en Franche-Comté voire même en dehors du territoire régional ou même de l'hexagone ! On y retrouve le matériel de The Irradiates, nÄo, Jacks and the bearded fisherman, Das Modell, Spanked etc. Actuellement, Le Bastion reçoit plus de 600 adhérents soit 200 groupes !

Des locaux de répétitions les moins chers de France ! 

En effet, l'adhésion obligatoire à l'association s'élève à 10 euros par musiciens. Un créneau de répétition d'une heure n'est que de 4 euros par groupe. Pour bénéficier les locaux "fixes", les groupes doivent débourser 70 euros par mois.

Pour vous donner une idée, à Strasbourg, on trouve des locaux de répétition entre 5 et 10 euros l'heure (selon le nombre de personnes et en fonction de la salle), à Paris, on peut trouver des locaux de répétition entre 7 et 17 euros l'heure, etc. (excepté une nouvelle Maison des pratiques artistiques amateurs (MPAA) qui a ouvert en novembre 2013 qui propose 2 euros l'heure, mais ne fournit pas de sono, ni ampli, ni baffle, ni batterie) 

Les autres services… 

Depuis 2009, le bastion propose Piston, un dispositif d'accompagnement à la pratique musicale de groupe. Les groupes participant à ce programme bénéficient d'un module d'accompagnement à la répétition, à la scène, au travail de studio, de cours de coaching vocal, de modules de sensibilisation et de communication et de management et stratégie. L'association propose également tout au long de l'année des stages et des formations en musiques actuelles : booking, promo web, initiation son, etc.

Par ailleurs, une formation très à la mode, la M.A.O ou musique assistée par ordinateur ou apprendre à faire de la musique électro est proposée par Le Bastion. 

L'objectif de l'association bisontine est également de promouvoir la scène locale en organisant des événements tout au long de l'année,en diffusant la newsletter mensuelle, la distribution de produits des groupes régionaux (CD, t-shirts, autocollants, badges, etc.), Local Access etc.

  • maCommune.info en partenariat avec Le Bastion pour ses 30 ans
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

La Saline royale va terminer le cercle de Ledoux…

C'était l'idée de Claude-Nicolas Ledoux lorsqu'il a dessiné la Saline royale d'Arc-et-Senans : continuer le demi-cercle de la "cité idéale". Finalement, il sera réalisé trois siècles plus tard sous la direction d'Hubert Tassy. Nom du projet : Un cercle immense.

Doubs et Saône-et-Loire : la 4e édition de Idylle se poursuit jusqu’au 8 novembre…

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne- Franche-Comté, et Laurence Fluttaz, vice-présidente à la culture et au patrimoine, en présence de Pierre Vian, président de l’Artdam, ont présenté l’édition 2020 de l’événement culturel régional "Idylle" le 15 octobre. Cette année, elle se déroulera dans les départements du Doubs et de Saône-et-Loire du 17 octobre au 8 novembre.

« Publiez la nature » : des gravures comme des témoignages des siècles passés…

Première étude des champignons, des oiseaux, des feuilles, et même de la composition d'une graine de café... Autant de curiosités représentées sous forme de gravures dans  l'exposition "Publiez la Nature". À découvrir à partir de ce samedi 17 octobre 2020 à la Bibliothèque d’Etude et de Conservation de Besançon...

Le Château de Joux a besoin d’un petit coup de pouce…

Le 13 octobre 2020, la signature de la convention de partenariat entre la communauté de Communes du Grand Pontarlier et la Fondation du patrimoine, a marqué le lancement de la première souscription populaire au profit du château de Joux. Le Château de Joux a été sélectionné par la Mission Patrimoine, animée par Stéphane Bern et la Fondation du Patrimoine, pour bénéficier d'une aide financière à sa restauration. Les amoureux du Château de Joux peuvent à présent contribuer également à la sauvegarde de leur patrimoine pendant encore 444 jours...

Frac FC : Une mallette et des « oeuvres qui se font la belle »…

Développée depuis 2019 par le Frac Franche-Comté, la Mallette est un outil pédagogique original qui permet aux enseignants d'emprunter une oeuvre afin de la présenter en classe. Premier bilan du dispositif ce 8 octobre 2020 avec Sylvie Zavatta, directrice du Frac FC et Nathalie Francesconi, enseignante en arts appliqués au lycée Pasteur à Besançon.

Le Grand 8 : c’est (re)parti pour les spectacles itinérants dans le Grand Besançon

Culture en famille • La scène «jeune public» de Franche-Comté "Côté Cour", qui propose des spectacles itinérants pour les enfants et leurs parents, se remet en piste et relance la machine du Grand 8 dans le Grand Besançon. Jusqu'au mois de mai 2021, une dizaine de spectacles sont à voir en famille sur réservation - Covid-19 oblige - dans neuf communes de la communauté urbaine.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.14
pluie modérée
le 23/10 à 6h00
Vent
0.55 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
98 %

Sondage