Européennes : Marie-Guite Dufay, entre «inquiétude et espoir»

Publié le 28/05/2019 - 12:30
Mis à jour le 28/05/2019 - 11:58

Marie-Guite Dufay a réagi après les élections de ce dimanche 26 mai 2019, qui ont vu le Rassemblement National sortir en tête et les Verts à la 3eplace. Si elle "regrette" ces résultats, c'est quand même pour elle "un résultat d'espoir".

Marie-Guite Dufay
Marie-Guite Dufay ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Communiqué de Marie-Guite DUFAY, Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, suite aux résultats des élections européennes

« Les résultats des élections européennes de ce jour sont pleins d’enseignements, d’inquiétude mais aussi d’espoirs. Je veux d’abord saluer nos concitoyens pour leur participation en forte hausse comme partout en Europe. Je suis heureuse que les jeunes, notamment, se soient emparés de ce scrutin. C’est un signe d’espoir. »

« Les valeurs de gauche sont bien vivaces »

« Je regrette profondément les divisions qui ont amené l’extrême droite en tête à la sortie des urnes. Elle est à son étiage de 2014. Il nous appartient de continuer à la combattre sans relâche dans nos territoires en étant d’abord à l’écoute de nos concitoyens, notamment ceux qui ont le sentiment de la relégation sociale, ainsi que ceux nombreux, qui n’arrivent pas à boucler les fins de mois avec des problèmes majeurs de mobilité et de pouvoir d’achat. Les valeurs de la gauche progressiste sont bien vivaces, le score cumulé des listes de gauche dont la liste Place Publique/ Parti Socialiste en témoigne. Le rassemblement le plus large est plus que jamais nécessaire. »

« Un résultat d’espoir »

« C’est aussi un résultat d’espoir. En effet, les citoyens français et européens (allemands, belges…), et particulièrement  les jeunes,  ont exprimé une forte attente pour une action ferme et résolue en faveur du climat en votant fortement pour les listes écologistes. Là encore, ce résultat doit nous encourager à poursuivre nos politiques pour sortir de l’énergie carbonée au plus près du terrain en structurant les alternatives au pétrole. »

Le dimanche 26 mai 2019

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

élections européennes 2019

Comment se place la Bourgogne-Franche-Comté en Europe ?

Comment se place la Bourgogne-Franche-Comté en Europe ?

Thème de la semaine : Europe #1 • Alors que les élections européennes se déroulent dans moins d'un mois le dimanche 26mai 2019, l'insee de Bourgogne-Franche-Comté a analysé la place de la région au sein de l'Union européenne. Selon ses auteurs, la Bourgogne-Franche-Comté est un territoire "étendu et relativement peuplé". La  part de seniors en emploi y est plus faible, et le taux d’activité des femmes plus élevé. Découvrez les spécificités de la région par rapport au reste de l'Europe.

Dans la catégorie

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Eric Alauzet, député du Doubs et candidat LREM à l'élection municipale à Besançon en 2020, annonce ce samedi 19 octobre 2019 ses premières "grandes propositions" dans le domaine des transports et de la mobilité. Il souhaite notamment réaliser un projet sur l'axe ferroviaire nord-sud de Mamirolle aux Auxons avec un transport inspiré du tramway. Il souhaite également rendre gratuit le stationnement entre midi et 14 heures au centre-ville...

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Entretien • Officiellement candidat depuis le 31 janvier 2019 et investi fin mars par le parti socialiste, Nicolas Bodin rejoint finalement "l'Équipe" qui rassemble déjà EELV, le parti communiste, Génération(s) et À Gauche citoyen avec Anne Vignot en tête de liste...

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon ont voté "pour" se rallier à l'Equipe.

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.48
couvert
le 20/10 à 12h00
Vent
1.54 m/s
Pression
1006.05 hPa
Humidité
79 %

Sondage