Le Pen appelle les "gilets jaunes" à voter pour le RN et tance LFI, "la France islamiste"

Publié le 22/05/2019 - 09:50
Mis à jour le 22/05/2019 - 09:50

Marine Le Pen a appelé ce mardi 22 mai 2019 dans l’Yonne les « gilets jaunes » à voter pour la liste du Rassemblement national aux élections européennes et a tancé la France insoumise qu’elle a surnommée « la France islamiste ».

© RN Facebook ©
© RN Facebook ©

 "A ceux qui ont été sur les ronds-points, je viens leur dire que le moyen pacifique et démocratique de pouvoir obtenir quelque chose, et de faire que le 26 mai, toutes ces semaines et ces semaines de lutte, de combat, de mobilisation ne soient pas rayées d'un trait de plume, c'est d'aller voter pour" la liste du RN, a déclaré Marine Le Pen dans le village de Villeblevin, situé dans un département de forte mobilisation des "gilets jaunes", sous les cris enthousiastes d'une centaine de militants.

"Pas un Français sensé ne peut accepter de suivre ce délire immigrationniste"

Quant au parti de la France insoumise, autre soutien des "gilets jaunes", elle "devrait s'appeler la France islamiste", a estimé la présidente du RN, en dénonçant son "refus de tout contrôle aux frontières, (...) la distribution de la nationalité française au premier qui passe, le vote des immigrés et la reconnaissance d'un statut de réfugié climatique".

"Pas un Français sensé ne peut accepter de suivre ce délire immigrationniste", a affirmé la cheffe du RN. La finaliste de la présidentielle en 2017 a appelé à ne "pas donner de
chèque en blanc" à Emmanuel Macron qui "se comporte déjà de manière totalitaire", suggérant que l'entretien du président à plusieurs journaux de la presse régionale était "limite" comme en "Corée du Nord".

Quand Bardella évoque le bateau d'aide aux migrants l'Aquarius...

Elle a aussi comparé l'Union européenne à une "compagnie d'aviation", dont les "avions (...) sont dangereux --ce sont tous les problèmes d'insécurité--, bruyants et polluants --ce sont toutes les atteintes à l'environnement--, et parce que les contrôles à bord laissent à désirer pour le plus grand profit des passagers clandestins". La tête de liste Jordan Bardellaa évoqué la lutte contre l'immigration. "Il faut les couler", a lancé un militant quand M. Bardella a évoqué le bateau d'aide aux migrants l'Aquarius.

"Les leçons sur l'immigration (sont) bien belles mais nous avons en France 10 millions de pauvres, 6 millions de chômeurs et un Français sur trois qui n'arrive plus à se soigner correctement. Alors oui, nous assumons d'être élus par les nôtres, et de faire de la politique pour les nôtres d'abord", a dit M. Bardella, pendant que des militants scandaient "on est chez nous".

Il a défendu une société "où l'on peut vivre dignement de son travail, où le président de la République ne dit pas à un chômeur (...) de traverser la rue pour trouver un travail". "La colère des Français a de beaux jours devant elle", a-t-il conclu.

(Source AFP)

1 Commentaire

Je suis 100 % d'accord
Publié le 23 mai 2019 à 06h37 par Pascal Carry • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

élections européennes 2019

Comment se place la Bourgogne-Franche-Comté en Europe ?

Thème de la semaine : Europe #1 • Alors que les élections européennes se déroulent dans moins d’un mois le dimanche 26mai 2019, l’insee de Bourgogne-Franche-Comté a analysé la place de la région au sein de l’Union européenne. Selon ses auteurs, la Bourgogne-Franche-Comté est un territoire « étendu et relativement peuplé ». La  part de seniors en emploi y est plus faible, et le taux d’activité des femmes plus élevé. Découvrez les spécificités de la région par rapport au reste de l’Europe.

Politique

150 associations bisontines concertées pour tirer les enseignements de la crise sanitaire 

La Ville de Besançon et son centre communal d’action social signent une convention afin de formaliser les modalités de leur coopération. Après avoir concerté près de 150 associations de décembre 2020 et mai 2021, plusieurs enjeux ont été dégagés. Ils seront présentés au conseil municipal ce 30 juin 2022…

Les postes clés de l’Assemblée

Vice-présidents, questeurs, secrétaires : l'élection à des postes clés à l'Assemblée nationale a tourné au vinaigre mercredi soir entre la gauche et la majorité. Annie Genevard, députée LR de la 5e circonscription du Doubs, et ancienne vice-présidente d el'Assemblée regrette de "n'avoir pu candidater…"

Tarification des transports dans le Grand Besançon : « trop de catégories sociales ont été oubliées » (N. Bodin)

Soumis au vote lors de la dernière assemblée communautaire de Grand Besançon, la question de la nouvelle tarification des transports a fait débat… Accordée pour les demandeurs d’emploi inscrits à pôle emploi, la gratuité totale n’a pas été approuvée pour les collégiens. Nicolas Bodin, à la tête du groupe PS au conseil municipal de Besançon au sein de la majorité de la maire EELV d’Anne vignot, estime que certaines catégories sociales n’ont pas été prises en compte. Il revient sur le sujet dans nos colonnes…

Emmanuel Macron charge Elisabeth Borne de former un « gouvernement d’action »

Dans un entretien à l’AFP ce dimanche 26 juin, Emmanuel Macron assure avoir demandé à la Première ministre, Elisabeth Borne, de lui présenter en fin de semaine prochaine des "propositions" pour "un nouveau gouvernement d’action" qui sera nommé "dans les premiers jours du mois de juillet". Soit, a priori, avant le discours de politique générale de la cheffe du gouvernement devant le Parlement annoncé pour le 5 juillet et l’adoption, le lendemain, du "paquet pouvoir d’achat" en Conseil des ministres.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.76
légère pluie
le 30/06 à 21h00
Vent
0.93 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
100 %

Sondage