Prison de Besançon : 83 détenus voteront pour les élections européennes

Publié le 20/05/2019 - 11:38
Mis à jour le 20/05/2019 - 11:39

83 détenus sur 424 pourront voter pour les élections européennes 2019 depuis la maison d’arrêt de Besançon, selon le Huffington Post. Comment se passe-t-il ? Éléments de réponses…

 © Hélène Loget
© Hélène Loget

Au total, 5.342 détenus pourront voter en France lors des élections européennes. Une première dans les établissements pénitentiaires. Ce dispositif avait été validé le 18 mars dernier par les membres du Conseil constitutionnel. Ainsi, les détenus pourront voter par correspondance comme le prévoit la loi de la programmation et de réforme pour la justice (voir ici).

À Besançon, le 21 mai dernier, les détenus étaient 199 à vouloir voter, précise le Huffington Post. Ils seront finalement 83 à se prononcer pour les élections du 26 mai prochain soir. Cela représente "20 % du nombre total de détenus hébergés dans la prison", selon le quotidien.  Ces derniers voteront entre le 18 et le 22 mai dans un local ou isoloir aménagé.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

élections européennes 2019

Comment se place la Bourgogne-Franche-Comté en Europe ?

Thème de la semaine : Europe #1 • Alors que les élections européennes se déroulent dans moins d’un mois le dimanche 26mai 2019, l’insee de Bourgogne-Franche-Comté a analysé la place de la région au sein de l’Union européenne. Selon ses auteurs, la Bourgogne-Franche-Comté est un territoire « étendu et relativement peuplé ». La  part de seniors en emploi y est plus faible, et le taux d’activité des femmes plus élevé. Découvrez les spécificités de la région par rapport au reste de l’Europe.

Politique

Emmanuel Macron charge Elisabeth Borne de former un « gouvernement d’action »

Dans un entretien à l’AFP ce dimanche 26 juin, Emmanuel Macron assure avoir demandé à la Première ministre, Elisabeth Borne, de lui présenter en fin de semaine prochaine des "propositions" pour "un nouveau gouvernement d’action" qui sera nommé "dans les premiers jours du mois de juillet". Soit, a priori, avant le discours de politique générale de la cheffe du gouvernement devant le Parlement annoncé pour le 5 juillet et l’adoption, le lendemain, du "paquet pouvoir d’achat" en Conseil des ministres.

Emmanuel Macron enjoint les oppositions réticentes à s’inscrire dans la voie de « compromis »

Les oppositions ont fraîchement accueilli l'allocution d'Emmanuel Macron ce mercredi 22 juin 2022 qui, avant d'entamer ce jeudi un marathon international, les a enjointes à "clarifier" dans les 48 heures la manière de "bâtir des compromis" pour résoudre la crise politique née des élections législatives.

Un groupe Nupes à l’Assemblée ? le PS, EELV et le PCF refusent la proposition de J-L Mélenchon

Mise à jour • "La Nouvelle union populaire écologique et sociale devrait se constituer comme un seul groupe" à l'Assemblée nationale, a "proposé" ce lundi 20 juin 2022 Jean-Luc Mélenchon, inquiet que l'obtention de 89 députés par le RN remette en cause son "statut" de première opposition à Emmanuel Macron. La proposition a été déclinée par le PS, EELV et le PCF...

Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.21
partiellement nuageux
le 26/06 à 15h00
Vent
4.13 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
8 %

Sondage