Gastro géante ou intoxication à Vercel : une dizaine d’adolescents toujours hospitalisés en fin de matinée

Publié le 07/02/2014 - 14:23
Mis à jour le 07/02/2014 - 14:23

Vingt adolescents âgés de 15 à 20 ans ont été pris de vomissements et de diarrhées dans la nuit de jeudi à vendredi dans une maison familiale rurale (MFR) de  Vercel-Villedieu-Le-Camp (Doubs) et ont été hospitalisés à Besançon. “Aucun des jeunes pris en charge n'a présenté de symptôme inquiétant” a indiqué Isabelle Epaillard-Partiat, directrice de cabinet du préfet du Doubs. Sur place, à Vercel, les investigations se poursuivent... 

self_mfr_vercel.jpg
le self de la MFR ©mfr-vercel
PUBLICITÉ

Les vingt élèves, âgés de 15 à 20 ans, ans ont été transportés dans la nuit de jeudi à vendredi par le SAMU au centre hospitalier universitaire (CHU) de Besançon.

Selon le directeur de la maison familiale rurale de Vercel-Villedieu-Le-Camp (Doubs), Hervé Galmiche, une dizaine d’élèves étaient encore hospitalisés vendredi en fin de matinée, mais « d’après les familles et l’hôpital leur état de santé ne présente a priori rien de grave. Ils ont notamment des problèmes de déshydratation”. Cette MFR forme notamment des élèves de 3e, 4e et CAP aux filières agricoles en alternance et aux métiers de la sécurité.  

Jeudi soir, « une partie des jeunes est allée à la patinoire de Besançon et l’autre est restée dans l’établissement. Les élèves malades n’ont donc pas forcément tous mangé la même chose », a noté M. Galmiche. »Les contrôles faits ce (vendredi) matin ont été très satisfaisants et pour l’instant on ne nous interdit pas de produire en cuisine« , a précisé le directeur, ajoutant que l’activité de l’établissement reprendrait donc normalement lundi matin.

Gastro-entérite virale ou Toxi infection ? 

Une vingtaine d’autres élèves présentant des symptômes similaires ont été examinés dans l’établissement et se sont simplement vus délivrer un certificat médical. Par précaution, l’ensemble des 95 jeunes présents dans cette maison familiale a été examiné. Le sous-préfet de Pontarlier Bruno Charlot s’est rendu à la maison familiale.

« L’Agence régionale de santé (ARS) est sur place et cherche à identifier l’origine de ces vomissements. On ne sait pas s’il s’agit d’une gastro-entérite virale, causée par l’épidémie qu’il y a en ce moment, ou d’une toxi-infection« , a indiqué Mme Epaillard-Partiat. Les parents ont été prévenus et devaient récupérer les enfants dans la journée, a-t-elle ajouté.

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

C’est l’enjeu de recherches menées depuis dix ans déjà par le Professeur Olivier Adotévi et l’UMR 1098 Inserm/EFS/UFC de Besançon. L’équipe qu’il dirige a mis en place un vaccin thérapeutique anti-cancer universel, et non préventif,  appelé UCPVax, breveté en 2012. Les premiers essais cliniques ont été engagé depuis la fin de l'année 2016 au CHRU de Besançon

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

La Franche-Comté est toujours en alerte orange canicule ce mercredi 26 juin 2019. Les prévisions se confirment : il fait déjà 37°C à l'ombre (et plus chaud encore dans les grandes villes, jusqu'à 40°C) et la température n'est toujours pas à son maximal, atteint vers 17h cet après-midi. La chaleur devrait continuer au moins jusqu'à dimanche.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.88
légère pluie
le 21/07 à 0h00
Vent
2.88 m/s
Pression
1019.88 hPa
Humidité
97 %

Sondage