Alerte Témoin

Gastronomie: Françoise Branget livre ses recettes de la cohabitation

Publié le 08/04/2011 - 11:04
Mis à jour le 16/04/2019 - 14:49

Dans un ouvrage à paraître le 14 avril, l’élue UMP du Doubs réunit les recettes de 177 députés de tous bords sous le titre « La Cuisine de la République ». A consommer sans retenue et à l’unanimité.

1302254106.jpg
Françoise Branget présente son livre dans sa cuisine où elle passe beaucoup moins de temps depuis 2004 ©carvy
Françoise Branget en rêvait depuis 2004 date à laquelle elle a remplacé Claude Girard à l’Assemblée nationale. Mais elle avançait à pas de loup de peur de se faire piquer l’idée. C’est par courrier qu’elle a sollicité ses 576 collègues pour les inciter à participer à cet ouvrage recensant leurs recettes de « leur » terroir.
Ils sont finalement 177 à avoir donné suite selon une proportion identique à la composition politique de l’Assemblée. Il n’y a que Les Verts qui brillent par leur absence. « Noël Mamère ne m’a finalement pas envoyé sa recette », regrette Françoise Branget qui, en bonne Franc-Comtoise, a livré son interprétation de la croûte aux morilles.
Cinq députés de la région sur treize ont préféré ne pas participer au bouquin : Michel Zumkeller, Jacques Grosperrin et Jacques Pélissard pour l’UMP et Jean-Michel Villaumé et Pierre Moscovici pour le PS. Françoise Branget a également essuyé le refus d’un ancien Premier ministre. « Je ne me sens pas très concerné », lui a répondu Laurent Fabius.
En revanche, on découvre notamment la tarte aux brimbelles de Damien Meslot, le gâteau aux cerises de Fougerolles de Michel Raison ou le Pépéfier de Marcel Bonnot. La députée du Doubs pointe également avec une certaine fierté la « farcitude » de François Hollande ou les diots au vin blanc du Savoyard Bernard Accoyer, président de l’Assemblée.
« C’est un véritable tour de France de la gastronomie. Une œuvre collective avec des recettes exceptionnelles », relève Françoise Branget. C’est également un geste de solidarité puisque les droits seront reversés à la Fondation de France. On peut également saluer la démarche de la députée bisontine comme un bel exemple de cohabitation.
Avant de franchir le seuil de l’Assemblée, François Branget travaillait dans l’immobilier et avait encore le temps de cuisiner. Depuis 2004, ses amis se plaignent. « On a certes gagné une politique, mais on a perdu une cuisinière ». Avec ce livre, la députée leur révèle qu’elle n’a pas oublié sa passion. D’ailleurs, elle a déjà « craqué » en exécutant une carbonade selon la recette de Jean-Pierre Decool, un de ses collègues UMP du Nord.
« La Cuisine de la République » - 29 € - Cherche Midi
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Les maires écolo et la 5G : le pouvoir n’est peut-être pas là où on le croit…

Lors de la campagne pour le second tour de l'élection municipale, le sujet du déploiement de la 5G à Besançon avait été remis sur le tapis notamment par le candidat de la droite Ludovic Fagaut. À cette question, Anne Vignot la candidate EELV qui a été élue le 28 juin dernier a toujours précisé qu'elle n'est pas pour, tout comme de nombreux maires écologistes… Mais concrètement, que les maires soient pour ou contre, peuvent-ils décider du déploiement ou non de la 5G pour leur ville ?

Vivez en direct le conseil municipal d’installation

Diaporama • L'heure est historique pour Besançon. Après trois mandats et 19 ans à la tête de Besançon, Jean-Louis Fousseret va laisser son siège à la première femme-maire de Besançon qui sera également la toute première maire écologiste. Après le rappel des résultats, les  55 nouveaux conseillers municipaux éliront ensuite Mme la Maire.

Anne Vignot : « Besançon est entrée dans les grandes villes qui ont pris l’option de la transition »

Entretien • Elue maire de Besançon, Anne Vignot revient sur sa victoire au second tour de l'élection municipale. Dans un style bien à elle, s'éloignant volontairement des clichés traditionnels des "hommes politiques", elle souhaite avancer rapidement et sûrement sur plusieurs dossiers : la gestion post-crise, la relance économique ou encore la rentrée scolaire. Rencontre. 

Groupe d’Eric Alauzet au conseil municipal :  » On essaiera d’être les plus objectifs possible, on ne sera pas dans l’opposition systématique »

Trois heures avant le premier conseil municipal d'installation de la nouvelle maire de Besançon Anne Vignot ce vendredi 3 juillet 2020, Eric Alauzet a tenu une conférence de presse pour présenter son groupe politique au conseil, mais aussi pour énoncer cinq sujets que la maire devra "empoigner" dès ces prochains mois.

Jacques Grosperrin écrit à Anne Vignot

Le sénateur LR et colistier en position non éligible sur la liste "Besançon Maintenant !" de Ludovic Fagaut a écrit une lettre ouverte à la future maire de Besançon avant l'installation du nouveau conseil municipal. L'ancien chef de l'opposition sous l'ère de Jean-Louis Fousseret revient sur l'abstention et demande à Anne Vignot pragmatisme et rassemblement dans l'intérêt général.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.36
    nuageux
    le 11/07 à 0h00
    Vent
    0.75 m/s
    Pression
    1022 hPa
    Humidité
    91 %

    Sondage