GE Belfort : l'intersyndicale présentera mercredi un "plan alternatif" à la direction

Publié le 13/09/2019 - 16:58
Mis à jour le 13/09/2019 - 16:58

L’intersyndicale du site de General Electric (GE) à Belfort a annoncé ce vendredi 13 septembre 2019 qu’elle proposera mercredi aux dirigeants mondiaux du groupe un « plan alternatif » au projet de restructuration présenté par la direction, lors d’une conférence de presse.

 © GE Power
© GE Power

Considérant que Belfort est "le centre mondial des turbines à gaz 50 Hz", l'intersyndicale estime que les "dirigeants mondiaux des activités  commerciale, de gestion de projet, d'ingenérie et de production" doivent être basés dans cette ville, a fait valoir Philippe Petitcolin, délégué syndical CFE-CGC.

Ce "plan alternatif" sera "soumis directement" au directeur général de GE gaz power, Scott Strazik, lors d'un comité de groupe européen de cette branche prévu mercredi, a-t-il précisé. Il s'appuie sur l'accord d'acquisition du pôle énergie d'Alstom par GE, conclu en novembre 2014. Ce dernier prévoyait que l'industriel américain crée mille emplois et maintienne l'essentiel des activités de turbines à gaz ainsi que le centre de décision mondiale de cette activité sur le site belfortain.

"Nous sommes prêts à des suppressions de postes si cela se traduit par des départs volontaires, mais avec la volonté d'avoir des garanties pour ceux qui restent"

"Aujourd'hui, les dirigeants belfortains n'ont plus de responsabilités mondiales, on est passé d'un centre de décision à un centre d'exécution. Les 
décideurs sont basés principalement en Suisse", a déploré M. Petitcolin. Le projet de l'intersyndicale repose, selon elle, "sur les réalités de 
terrain et le niveau de charge" alors que "le marché rebondit en ce moment et GE a vendu plus de turbines à gaz au premier semestre 2019 que sur l'ensemble de 2018".

Le géant industriel américain a annoncé fin mai son intention de supprimer près de 1.050 postes en France, dont pratiquement 800 dans l'entité turbines à gaz de Belfort, soit la moitié environ des effectifs de ce site "Nous sommes prêts à des suppressions de postes si cela se traduit par des 
départs volontaires, mais avec la volonté d'avoir des garanties pour ceux qui restent", a indiqué Philippe Petitcolin. Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a demandé mercredi à la direction de General Electric "d'améliorer très significativement" son plan de restructuration. GE a assuré travailler à une adaptation de son projet.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez Baud ?

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.53
légère pluie
le 24/05 à 21h00
Vent
1.17 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
89 %