Géant Casino Besançon ouvert... le jour de Noël !

Publié le 25/12/2019 - 11:36
Mis à jour le 25/12/2019 - 11:37

Ouvert désormais tous les dimanches de 9h à 21h depuis le 24 novembre 2019, l’hypermarché de Besançon Chateaufarine est ouvert en ce jour de Noël jusqu’à 21h avec des caisses en libre service et des agents de sécurité. Idem pour le 1er janvier 2020. En Franche-Comté, deux hyper et deux supermarchés seront donc ouverts…

© D Poirier ©
© D Poirier ©
  • Casino a indiqué que 100 magasins et 18 hypermarchés en France ouvriraient leurs portes les jours de Noël et du Nouvel An.
  • Selon le cabinet Nielsen, plus de la moitié des 3.299 grandes surfaces supérieures à 2.000 m2 dans l’Hexagone sont équipées de caisses en libre-service, un système de paiement représentant 10 % de leur chiffre d’affaires total.

Alors qu'en 2018, un seul magasin avait ouvert à Noël et le jour de l'an à Lyon, le groupe Casino a décidé d'étendre ces ouvertures du 25 décembre et 1er janvier à une centaine de magasins et une petite vingtaine d'hypermarchés en France.

À Besançon l'hypermarché est ouvert jusqu'à 21h ce 25 décembre 2019 et le sera à nouveau le 1er janvier 2020. Idem pour l'hyper Géant de Pontarlier (jusqu'à 20h30  ou encore le supermarché St-Ferjeux à Besançon jusqu'à minuit.  En Haute-Saône également, le supermarché Casino d'Arc-les-Gray ouvrira jusqu'à 21h.

Ces magasins fonctionneront grâce à des caisses automatiques, et seuls des vigiles seront présents. Aucun recours à des entreprises extérieures ne sera fait pour fournir des animateurs de caisse. En octobre dernier, le prestataire choisi par l'enseigne Géant pour assurer l'ouverture de son hypermarché d'Angers s'était vu interdire par la justice "d'employer des salariés le dimanche après 13H00 dans cet établissement de commerce de détail".

Seuls les rayons alimentaires sont ouverts pour un paiement en caisse automatique sous la surveillance de vigiles.

Ces ouvertures à Noël et Nouvel An ne sont pas surprenantes et réaffirment la volonté du groupe Casino de coller au plus près "des besoins des clients pour s'adapter aux nouvelles formes de consommation" dans la continuité des ouvertures dominicales qui se sont multipliées en 2019. Le service communication de Géant Casino met en avant le fait qu'une centaine de magasins proposent déjà des "horaires étendus", et que l'ouverture à Noël et au Nouvel An n'est "que le prolongement de ce qui se fait déjà les dimanches après-midi".

Fréquentation attendue de 700 clients le 25 décembre et le 1er janvier

"Les sites de e-commerce sont accessibles 24H/24. Nous voulons répondre aux nouvelles attentes des consommateurs, qui restent attachés à leurs magasins physiques", souligne Casino, qui "table sur 700 clients par jour sur chaque magasin". En période "normale", un hypermarché accueille en semaine 3.000 clients en moyenne par jour, et un supermarché 2.000, un chiffre qui passe à 5.000 clients le week-end pour les deux formats.

Un jour sacré...

Ouvrir un 25 décembre ! Un blasphème sociétal pour les syndicats qui n'hésitent pas à parler de provocation. FO, la CGT, ou encore Solidaires sont vent debout contre ces ouvertures. Même si aucun salarié n'est  pour l'heure directement impacté, certains se disaient prêts à se mobiliser et appellent les consommateurs à ne pas se rendre dans les supermarchés et hypermarchés qui ouverts le 25 décembre et le 1er janvier.

"Pour eux, c'est légal, car ce n'est pas du personnel de Casino à l'intérieur. Et ils nous disent que c'est pour contrer internet, mais Casino est présent sur ce marché via CDiscount, sans oublier" le partenariat de sa filiale Monoprix avec Amazon pour la livraison de courses, souligne Jean Pastor, délégué central CGT du groupe Casino. À Besançon, la CGT a décidé de saisir l'inspection du travail. Une rencontre est planifiée pour ce vendredi 27 décembre 2019.

De son côté, Carrefour, a fait état d'un seul magasin ouvert toute la journée les 25 décembre et 1er janvier grâce à des caisses automatiques, à Paris.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Trois dolois créent une nouvelle plateforme pour vendre et acheter des fruits et légumes… sans être un professionnel

Après deux années de travail, Oly a vu le jour ce mois de septembre 2022 dans le paysage franc-comtois. Il s’agit d’une plateforme créée par trois jeunes dolois, Rémi Vandelle, Théo Reffay et Adrien Berthenet, permettant de vendre et d’acheter des fruits, des légumes et des produits travaillés sans pour autant être primeur ou épicier.

Camaïeu ferme définitivement ses portes ce soir

Ce mercredi 28 septembre, le tribunal commercial de Lille a prononcé la liquidation judiciaire de Camaïeu. 514 magasins vont donc mettre la clé sous la porte et 2.600 emplois seront supprimés. Une dizaine de magasins en Franche-Comté et quatre dans le Grand Besançon sont concernés.

Quatorze PME intègrent la troisième promotion de l’Accélérateur PME Bourgogne-Franche-Comté 

La Région Bourgogne-Franche-Comté et Bpifrance ont donné le coup d’envoi de la troisième promotion de l’Accélérateur PME Bourgogne-Franche-Comté ce mercredi 28 septembre à la Tonnellerie Rousseau à Gevrey-Chambertin en Côte-d'Or. Ce programme d'accompagnement personnalisé d’une durée de 24 mois compte 14 nouvelles PME à fort potentiel cette année.

Yann Le Guilloux nommé au directoire de la Caisse d’Épargne de Bourgogne Franche-Comté

Le Conseil d’orientation et de surveillance (COS) de la Caisse d'Épargne de Bourgogne Franche-Comté a nommé, sur proposition de Jérôme Ballet, président du directoire, et Eric Fougère, président du COS, Yann Le Guilloux, en qualité de membre du directoire en charge du Pôle Banque de Détail (BDD). 

Burger King ouvre à Valdahon

Le fast-food ouvrira ses portes et ses grills jeudi 29 septembre 2022 dans la commune de Valdahon. Malgré des difficulté d’embauche de son personnel, Burger King est finalement parvenu à trouver du personnel "nombreux issus de la ville et des communes alentour".

Camaïeu joue sa survie devant le tribunal de commerce : trois boutiques menacées à Besançon

Camaieu et ses 2.600 salariés sur le fil : deux ans après un premier sauvetage, le géant nordiste du prêt-à-porter féminin va tenter mercredi 28 septembre de convaincre le tribunal de commerce de Lille qu'il peut échapper à la liquidation, mais les syndicats craignent le pire. Besançon et le Grand Besançon comptent trois boutiques de l'enseigne.

16e édition du concours régional de l’économie sociale et solidaire : les inscriptions sont ouvertes

Cette année, pour la 16e édition, la Région Bourgogne-Franche-Comté organise le concours régional de l'économie sociale et solidaire. Vous êtes une association, une entreprise et vous portez un projet ou une initiative conforme aux valeurs de l'économie sociale et solidaire ? Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 5 octobre !

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.31
légère pluie
le 02/10 à 9h00
Vent
5.61 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
98 %

Sondage