Gouvernement : découvrez les nouveaux ministres...

Publié le 06/07/2020 - 19:26
Mis à jour le 06/07/2020 - 19:45

La France a découvert ce lundi 6 juillet 2020 son nouveau gouvernement, concocté durant le week-end par Emmanuel Macron et le Premier ministre fraîchement nommé Jean Castex pour impulser la relance de l’économie et du quinquennat.

© CAPURE BFM TV ©
© CAPURE BFM TV ©

Au total, la nouvelle équipe compte .... ministres. L'ancienne équipe d'Edouard Philippe était constituée de 16 ministres, trois ministres délégués et 17 secrétaires d'Etat.

Voici la liste des nouveaux ministres :

  • Jean-Yves Le Drian ministre de l'Europe et des Affaires étrangères
  • Barbara Pompili, ministre de la transition écologique
  • Jean-Michel Blanquer : ministre de l'Education Nationale de la Jeunesse et des Sports
  • Bruno Le Maire : ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance
  • Florence Parly : ministre des Armées
  • Gérald Darmanin: ministre de l'Intérieur
  • Elisabeth Borne : ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion
  • Sébastien Lecornu : ministre des Outre-mer
  • Jacqueline Gourault : ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les collectivités territoriales
  • Eric Dupond-Moretti : Garde des sceaux et ministre de la Justice
  • Roselyne Bachelot : ministre de la Culture
  • Olivier Véran : ministre des Solidarités et de la Santé
  • Annick Girardin : ministre de la mer
  • Frédérique Vidal : ministre de l'Enseignement Supérieur, de la REcherche et de l'Innovation
  • Julien Denormandie : ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation
  • Amélie de Montchalin : ministre de la tranformation et de la Fonction publique

Ministres délégués :

  • Ministres délégués auprès du 1er ministre :  Marc Fesneau, chargé des relations avec le parlement et de la participation citoyenne et Elisabeth Moreno : chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l'égalité des chances
  • Auprès du ministre de l'Europe et des Affaires Etrangères : Franck Riester : chargé du commerce extérieur et de l'attractivité
  • Auprès de la ministre de la Transition écologique : Emmauelle Wargon : chargée du logement
  • et Jean-Baptiste Djebbari : chargé des Transports
  • Auprès du ministre de l'Economie et des Finances : Olivier Dussault, chargé des Comptes Publics et Agnès Runacher : chargée de l'Industrie
  • Auprès du ministre de l'Education Nationale : Roxana M?r?cineanu : chargée des Sports
  • Auprès de la ministre des Armées : Geneviève Darrieussecq, chargée de la Mémoire, des anciens combattants
  • Auprès du ministre de l'Intérieur : Marlène Schiappa : chargée de la citoyenneté
  • Auprès de la ministre du Travail : Brigitte Klinkert, chargée de l'Insertion
  • Auprès ministre des Territoires : Nadia Hai, chargée de la Ville
  • Après ministre Solidarité et Santé : Brigitte Bourguignon, chargée de l'Autonomie
  • Nommé Secrétaire d'Etat auprès du 1er ministre :  Gabriel Attal, porte parole du gouvernement 

Conseil des ministre 7 juillet à 15h00.

Emmanuel Macron a rappelé dans des tweets dimanche les lignes de force de la dernière partie de son quinquennat qu'un "gouvernement de mission et de rassemblement" devra mettre en oeuvre: "relance de l'économie, poursuite de la refondation de notre protection sociale et de l'environnement, rétablissement d'un ordre républicain juste" ou encore "défense de la souveraineté européenne".

Intervention de Macron le 14 juillet

M. Macron devrait fixer le cap à cette équipe à l'occasion d'une nouvelle intervention, probablement télévisée selon son entourage, le jour de la fête nationale du 14 juillet, renouant avec une tradition présidentielle qu'il avait supprimée.

Le Premier ministre, qui avait prévu sa déclaration de politique générale devant l'Assemblée en milieu de semaine, devra attendre la prise de parole présidentielle pour présenter son programme "quelques jours après", selon l'entourage d'Emmanuel Macron.

Mais dimanche soir, l'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée sous Nicolas Sarkozy a donné le ton de ses priorités, en rendant une visite surprise à des policiers de La Courneuve en Seine-Saint-Denis. Il a tenu à assurer les forces de l'ordre du soutien "sans faille" du gouvernement et de son attachement "à la sécurité publique", en pleine polémique sur les violences policières.

Lundi, M. Castex continuera d'investir ses fonctions en allant à la rencontre des présidents d'assemblées, d'abord au Sénat (14h30), puis à l'Assemblée nationale et au Conseil économique, social et environnemental.

Le dossier retraites "pas prioritaire"

Ce week-end, M. Castex a aussi affirmé vouloir "a minima un nouvel agenda social" et régler "à court terme" le dossier explosif des retraites.

Réponse de Philippe Martinez, le patron de la CGT, dimanche sur LCI: "Tous les syndicats sont d'accord aujourd'hui pour dire que la réforme des retraites, c'est pas un sujet prioritaire" face au chômage qui s'annonce.

Quant au Ségur de la Santé, suspendu en fin de semaine dernière faute d'accord avec les syndicats avant le remaniement, le Premier ministre souhaite le conclure "la semaine prochaine", alors qu'une enveloppe de sept milliards d'euros est sur la table pour les salaires des soignants.

L'opposition dénonce elle la volonté du président de faire du neuf avec du vieux, comme l'eurodéputé EELV Yannick Jadot qui, fort de la percée verte aux municipales, se voit en concurrent d'Emmanuel Macron à la présidentielle de 2022. Il dénonce une "parfaite continuité entre Jean Castex et Edouard Philippe" qui, selon lui, "n'ont jamais marqué un quelconque intérêt pour le climat ou la biodiversité".

"Le temps est venu de faire un choix franc" sur l'écologie, a exhorté dimanche l'ex-ministre de l'Ecologie Nicolas Hulot, qui avait claqué la porte du gouvernement en 2018.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Émeutes en Nouvelle-Calédonie : rencontre avec des étudiants kanaks à Besançon

Depuis le 17 mai 2024, la Nouvelle-Calédonie fait face à de violentes émeutes. A l'origine, une proposition de loi constitutionnelle qui modifierait le corps électoral instauré en 1998 avec les accords de Nouméa. Le peuple kanak, exprime son désaccord envers cette réforme. Pour mieux comprendre ces insurrections néocalédoniennes, nous avons rencontré quatre jeunes kanaks, venus à Besançon pour leurs études.

Européennes 2024 : Territoires de progrès appelle à voter pour la liste Besoin d’Europe

Dans un communiqué du mois de mai 2024, Jean-Jacques Bougault, délégué régional de Territoires de Progrès, appelle "sans restriction" à voter pour Besoin d'Europe, liste commune Renaissance, Modem, Horizons, Parti Radical et UDI, conduite par Valérie Hayer et comptant notamment le député européen terriforatain, Christophe Grudler.

Audiovisuel public en grève : la maire de Besançon soutient les grévistes

Dans un communiqué du vendredi 24 mai 2024, alors que le projet de loi sur la fusion des médias audiovisuels du service public devait être examiné l’Assemblée nationale jeudi, ce qui a été reporté, la maire de Besançon Anne Vignot exprime son soutien au mouvement de grève et appelle les député(e)s à voter contre cette réforme.

Européennes : Jacques Ricciardetti, candidat sur la liste de Jordan Bardella 

Jacques Ricciardetti, délégué départemental du Rassemblement National du Doubs et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est officiellement candidat en 51e position sur la liste du Rassemblement National menée par Jordan Bardella pour les élections européennes du 9 juin 2024.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

La ministre Fadila Khattabi se rendra au Breuil et à Chalon-sur-Saône ce vendredi 17 mai

Fadila Khattabi, ministre chargée des personnes âgées et des personnes handicapées, sera, ce vendredi 17 mai 2024, en visite en Saône-et-Loire, pour visiter l’ESAT du Breuil, faire une déambulation dans le centre-ville de Chalon-sur-Saône, participer à une table ronde sur le Fonds territorial d’accessibilité et assister à un match de playoff de basket fauteuil.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.66
légère pluie
le 27/05 à 18h00
Vent
0.36 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
63 %