Grand débat national : un cahier de doléances et une réunion publique le 5 février 2019 à Pontarlier

Publié le 17/01/2019 - 15:16
Mis à jour le 17/01/2019 - 15:16

Pontarlier_-_Mairie_4
Hotel de Ville de Pontarlier © CC0 Christophe.Finot
PUBLICITÉ

Les quatre grands thèmes du grand débat national

  • la transition écologique,
  • la fiscalité et les dépenses publiques,
  • la démocratie et la citoyenneté,
  • l’organisation de l’État et des services publics

Dans le cadre de la consultation nationale, la ville de Pontarlier informe ses habitants de la mise en place en mairie d’un cahier de doléances et de l’organisation de réunions publiques, qui se tiendront au Complexe des Capucins.

Cahier de doléances

Le cahier est accessible en mairie, Pôle Citoyenneté (rez-de-chaussée de l’Hôtel de Ville), à compter du jeudi 17 janvier 2018 aux horaires d’ouverture habituels (8h30/12h – 14h/18h).

Réunions publiques ouvertes à tous

Par ailleurs, la ville de Pontarlier met à disposition des organisateurs du Grand Débat National, la salle polyvalente du Complexe des Capucins, pour une réunion publique le mardi 5 février à 20h.

Si besoin une deuxième réunion publique pourrait potentiellement être proposée le mardi 5 mars 2019, date qui reste à confirmer. Les modalités d’organisation de ces réunions publiques seront précisées ultérieurement.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Le Grand Débat 2019

Emmanuel Macron s’adressera aux Français ce mardi soir à 20h00

Emmanuel Macron s’adressera aux Français ce mardi soir à 20h00

Emmanuel Macron souhaiterait des référendums d’initiative citoyenne (RIC), réclamés par les "gilets jaunes" mais limités à des sujets locaux, un référendum d'initiative partagée simplifié et une convention citoyenne tirée au sort, selon le projet d'allocution qu'il devait prononcer ce lundi 15 avril 2019. Il s'adressera à la Nation ce mardi soir à 20h00.

Grand débat national : quel bilan pour le Doubs ?

Grand débat national : quel bilan pour le Doubs ?

Lancé par le gouvernement depuis le 15 janvier 2019, le Grand débat national a été mené sous plusieurs formes (cahiers de doléances, débats publics ou encore stands mobiles dans les postes et les gares). Il se terminera le 15 mars prochain.  Que peut-on en tirer ? Y a-t-il eu beaucoup de participations dans le Doubs ? Jean-Philippe Setbon, sous-préfet de l’arrondissement de Besançon, secrétaire général de la préfecture du Doubs, nous répond.

Grand Débat national : des stands mobiles installés pendant deux jours à la gare de Besançon

Grand Débat national : des stands mobiles installés pendant deux jours à la gare de Besançon

Après les cahiers de doléances installés dans les mairies en France dans le cadre du Grand Débat National (du 15 janvier au 15 mars 2019), c'est au tour de stands mobiles d'être mis en place. Ils sont installés ces 4 et 5 mars 2019 en gare Besançon Viotte. Lieu de passage important à Besançon, la gare compte 7500 clients par jour.

L’Adapei du Doubs s’invite dans le Grand débat national…

L’Adapei du Doubs s’invite dans le Grand débat national…

À l'occasion du Grand Débat national mené depuis le 15 janvier 2019 dans toutes les communes de France, l'Adapei du Doubs souhaite faire partie du paysage politique et invite au débat sur des questions de citoyenneté et plus précisément sur la place accordée aux personnes en situation de handicap. Plusieurs dates sont prévues dans le département.

Dans la catégorie

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Avocats, médecins et paramédicaux, pilotes, hôtesses et stewards... Après la RATP vendredi, des professions "qui n'ont pas l'habitude de manifester" descendent dans la rue ce lundi 16 septembre 2019 pour défendre leurs "régimes autonomes" de retraite contre le "système universel" voulu par l'exécutif. Une trentaine d'avocats bisontins sont montés à la capitale pour manifester...

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

"Je suis loin d'être aux 35 heures. La mairie c'est tout le temps", déclare Adrien Pellegrini (LR), constructeur immobilier de 40 ans et maire de La Longeville (Doubs) depuis 2014. Cette commune boisée de 800 habitants, qui compte neuf fermes laitières et de nombreux travailleurs frontaliers, est située dans le Jura, près de la frontière suisse.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.22
ciel dégagé
le 19/09 à 0h00
Vent
2.85 m/s
Pression
1023.77 hPa
Humidité
67 %

Sondage