Alerte Témoin

Haute-Saône : l'entreprise Parisot a trouvé un repreneur

Publié le 22/11/2019 - 16:32
Mis à jour le 22/11/2019 - 16:43

Le tribunal de commerce de Dijon a accepté ce vendredi 22 novembre 2019 l'offre de reprise du fabricant de meuble Parisot SAS, en redressement judiciaire, par la société P3G Participations qui prévoit le maintien de 345 postes sur 460, a indiqué la direction du repreneur.

meuble parisot
@parisot instagram

"Leader français de la fabrication de meubles en kit", Parisot SAS a été fondé en 1936 par Jacques Parisot, le grand-père de l'ex-présidente du Medef, Laurence Parisot.

76% des effectifs conservés

Le tribunal a estimé que cette offre de reprise en plan de cession représentait "une solution d'équilibre et de pérennité pour la société", a indiqué dans un communiqué adressé à l'AFP la société P3G Participations, dont Parisot SAS est une filiale.

"Seule et unique offre de reprise pour Parisot SAS, placé en redressement judiciaire depuis le mois de juin 2019, le projet prévoit de garantir la
continuité de l'activité et la conservation de 345 postes (76% des effectifs)" sur les 460 que compte Parisot SAS à Saint-Loup-sur-Semouse (Haute-Saône), a-t-elle précisé.

"Parallèlement, P3G Participations garantit 64 postes de reclassement au sein de son groupe, sur les sites avoisinant de CFP (Compagnie française des panneaux) et CFP2, et s'engage à la création de 14 postes", a ajouté le repreneur.

"Il y aura des licenciements"

L'offre portée par Jean-Charles Parisot, président de P3G Participations qui s'était engagé au début de la procédure à "trouver une solution externe ou interne", était soutenue par les élus et les représentants du personnel.

"Malheureusement il y aura des licenciements, mais on espère pas mal de départs volontaires car il y a des gens proches de la retraite", avait estimé le délégué CGT du site de Saint-Loup-sur-Semouse, Philippe Brochère, lors de l'examen du plan par le tribunal.

La société P3G Participations est le second producteur français de panneaux de particules par la taille. Elle détient aussi P3G Industries, une entité qui n'est toutefois pas concernée par la procédure de redressement judiciaire.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Consommation et confinement : posez vos questions à l’UFC Que Choisir du Doubs

La crise sanitaire du Covid-19 a des impacts sur de nombreux secteurs économiques et notamment sur les affaires liées à la consommation quotidienne. Les règles ont-elles changé ? Quid des achats sur le web, ses annulations de voyage, des assurances, du logement ? l'UFC Que Choisir vous répond !

Quand un fabricant de literie se met à produire des masques…

Pénurie de masques • Le Groupe Maliterie,  et notamment son usine de Voray-sur-l'Ognon en Haute-Saône, a répondu à l'appel du ministère pour fabriquer entre 500 et 1.000 masques de protection par jour à partir du 15 avril 2020. Les masques seront commercialisés en priorité dans le Doubs et en Haute-Saône.

Confinement : les actes notariés peuvent désormais être signés à distance

Signature électronique • Le décret permettant la signature électronique pour tous les actes notariés a été publié samedi 4 avril 2020 au Journal officiel. Cette dérogation sera possible jusqu’à un mois après la fin de l’urgence sanitaire. Dans le secteur du logement, cela permettra aux Français qui le souhaitent de poursuivre leur projet immobilier.

Dornier Consulting RH recrute plusieurs profils : prototypiste, chargé de mission hydroélectricité, dessinateur, assistant de gestion..

Offres d'emploi • Dornier Consulting RH recrute pour leurs clients plusieurs profils (H/F) à Besançon et à Vesoul : Prototypiste, Chargé de mission hydroélectricité, Dessinateur projeteur CAO, Assistant de gestion PME-PMI....

La Bourgogne Franche-Comté se mobilise pour son tourisme

Confinement • Qui dit confinement dit #restezChezVous. Le tourisme est un des premiers secteurs à pâtir de la crise sanitaire. Consciente de cette problématique, la région Bourgogne Franche-Comté a décidé de décliner un plan de soutien en trois axes : aide financière immédiate, information des professionnels et préparation d'un plan de relance.

Crise économique du coronavirus : BGE Franche-Comté s’engage auprès des Travailleurs indépendants

Dans le contexte sanitaire actuel et au vu des conséquences sur les petites entreprises suite au confinement entamé depuis le 17 mars 2020, le réseau BGE en lien avec Le Ministère du Travail a missionné les BGE sur les territoires pour qu’elles apportent aide et conseils aux travailleurs indépendants les plus fragiles.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.99
ciel dégagé
le 07/04 à 9h00
Vent
1.17 m/s
Pression
1028 hPa
Humidité
48 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune