Haute-Saône: un homme condamné à 15 ans de réclusion

Publié le 29/10/2011 - 08:00
Mis à jour le 29/10/2011 - 08:03

Un homme de 31 ans a été condamné vendredi à 15 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de Haute-Saône, pour avoir tenté de tuer sa femme en la brûlant en août 2008.

Verdict

Badri Smoev, en instance de divorce, avait aspergé d'essence son propre corps et celui de sa femme, 27 ans, avant d'y mettre le feu sous les yeux d'un adjudant de gendarmerie. Il a été reconnu coupable vendredi de tentative d'homicide volontaire aggravé.

Le militaire avait réussi à éteindre le feu à l'aide de son blouson, sauvant le couple et se brûlant sérieusement.

L'accusé, un habitant de Lure (Haute-Saône), a toujours maintenu qu'il avait voulu se suicider au domicile familial sous les yeux de sa compagne, mais qu'elle avait été arrosée d'essence par accident.

Pour l'avocate de la partie civile, la préméditation ne faisait aucun doute: "il avait acheté de l'essence et s'était caché dans la chambre de leur fils en attendant sa compagne", a-t-elle dit.

Une experte a indiqué que les lésions des corps n'étaient pas compatibles avec une simple projection. D'après des témoins, la jeune femme était "ruisselante d'essence".

Les avocats de l'accusé ont plaidé le "coup de folie" d'un homme qui "voulait mettre fin à ses jours par une immolation symbolique, spectaculaire et sacrificielle pour dénoncer ses souffrances".

L'avocate générale Alexia Koenig avait requis 12 ans d'emprisonnement et la requalification des faits de tentative d'assassinat en tentative d'homicide volontaire, estimant "ne pas avoir la certitude absolue qu'il avait prémédité son acte".

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Meurtre d’Alexia : Jonathann Daval condamné à 25 ans de réclusion criminelle

Jonathann Daval, jugé depuis lundi pour le meurtre de sa femme Alexia qu'il reconnaît, a demandé à deux reprises "pardon" ce samedi 21 novembre 2020 aux parties civiles, avant que la cour d'assises de la Haute-Saône ne  se retire pour délibérer. Elle a finalement donné son verdict. Il est condamné à 25 ans de réclusion criminelle.

Meurtre d’Alexia : réclusion criminelle à perpétuité requise contre Jonathann Daval

L'avocat général Emmanuel Dupic a requis ce samedi 21 novembre 2020 devant les assises de la Haute-Saône la réclusion criminelle à perpétuité à l'encontre de Jonathann Daval, auteur d'un "crime presque parfait" parce que sa femme Alexia "voulait le quitter". Le verdict est attendu en fin d'après-midi ou en début de soirée.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.15
ciel dégagé
le 28/11 à 6h00
Vent
1.54 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
73 %

Sondage