Il n'y aura pas de "licenciement économique" dans la fonction publique, assure Stanislas Guerini

Publié le 11/04/2024 - 14:00
Mis à jour le 11/04/2024 - 12:30

Il n'y aura pas de "licenciement économique" dans la fonction publique, a assuré mercredi 10 avril 2024 le ministre de la Fonction publique Stanislas Guerini, tout en rappelant que le statut des fonctionnaires prévoit une possibilité de "licenciement pour insuffisance professionnelle".

Stanislas Guerini, Délégué général de La République © Hélène Loget © Hélène Loget
Stanislas Guerini, Délégué général de La République © Hélène Loget © Hélène Loget

M. Guerini a lancé mardi la concertation autour de son projet de réforme de la fonction publique, qui vise notamment à accentuer la rémunération au mérite des fonctionnaires et faciliter les mutations d'une branche à l'autre de la fonction publique (Etat, collectivités, hôpitaux). Le ministre s'est heurté d'emblée à la colère des syndicats.

"Je veux qu'on lève le tabou du licenciement dans la fonction publique", a notamment déclaré mardi Stanislas Guerini dans Le Parisien, pointant une "culture de l'évitement sur ces sujets-là".

"Le statut de la fonction publique, c'est la garantie de l'emploi"

Au micro de France Inter mercredi matin, le ministre a estimé qu'"on confond tout sur ces sujets-là. Le statut de la fonction publique, c'est la garantie de l'emploi. Je ne souhaite pas le remettre en cause", a-t-il affirmé.

"Quand on supprime un service administratif, les agents publics, on leur confie une autre mission. Pour ainsi dire, il n'y a pas de licenciement économique dans la fonction publique et je ne souhaite pas changer ça, je pense que statutairement c'est quelque chose de très important, qui distingue le public du privé", a poursuivi le ministre.

"Mais le statut (des fonctionnaires, NDLR) n'a jamais expliqué, pas même en 1946 quand il a été instauré, qu'on ne pouvait pas licencier quelqu'un qui ne fait pas bien son travail. Cet outil-là est très mal défini et surtout extrêmement peu appliqué: il y a dans l'Etat 2,5 millions d'agents publics. L'année dernière, il y a eu 13 licenciements pour insuffisance professionnelle."

222 révocations pour faute

Quant à "la révocation pour faute", un autre type de sanction "il y en a eu 222", a détaillé Stanislas Guerini.

"Il faut être très décalé pour considérer que quand vous avez un collectif de travail de 100 personnes, qu'il y a une personne qui ne fait pas son travail et que ça n'a pas de conséquence, ce n'est pas démotivant pour les 99 autres", a-t-il fait valoir.

"Les agents publics sont les premiers à me dire qu'ils veulent un système qui soit juste, qui récompense mieux l'engagement, qui puisse justement récompenser le travail et qui au fond soit capable de distinction", a-t-il souligné.

(Sorce AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Européennes : Jacques Ricciardetti, candidat sur la liste de Jordan Bardella 

Jacques Ricciardetti, délégué départemental du Rassemblement National du Doubs et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est officiellement candidat en 51e position sur la liste du Rassemblement National menée par Jordan Bardella pour les élections européennes du 9 juin 2024.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

La ministre Fadila Khattabi se rendra au Breuil et à Chalon-sur-Saône ce vendredi 17 mai

Fadila Khattabi, ministre chargée des personnes âgées et des personnes handicapées, sera, ce vendredi 17 mai 2024, en visite en Saône-et-Loire, pour visiter l’ESAT du Breuil, faire une déambulation dans le centre-ville de Chalon-sur-Saône, participer à une table ronde sur le Fonds territorial d’accessibilité et assister à un match de playoff de basket fauteuil.

Européennes : le ministre Jean-Noël Barrot sera présent à Belfort ce vendredi 17 mai

Dans le cadre des élections européennes, Christophe Grudler, député européen et candidat sur la liste ''Besoin d'Europe'' a invité Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de l'Europe pour une réunion publique qui se tiendra à Belfort le vendredi 17 mai 2024 à partir de 18h30 à la Maison du Peuple.

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

Demande de protection fonctionnelle à Anne Vignot lors du prochain conseil municipal

Durant le prochain conseil municipal qui aura lieu jeudi 16 mai 2024, les élus seront amenés à délibérer sur l'octroi de la protection fonctionnelle à la Maire de Besançon suite aux propos violents et menaçants reçus personnellement sur les réseaux sociaux à la suite de son dépôt de plainte contre l’action du collectif Némésis menée durant le carnaval de Besançon le 7 avril dernier. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.07
nuageux
le 24/05 à 6h00
Vent
0.44 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
100 %