Alerte Témoin

Il pensait toucher 13 millions, il perd 300 000 euros

Publié le 13/04/2011 - 18:42
Mis à jour le 13/04/2011 - 18:42

Un retraité d’Héricourt a déboursé plus de 302 000 euros en « frais de succession» pour toucher un héritage fictif de 13 millions d’euros. Âgé de 67 ans, l’homme a été victime de faux avocats. Il s’est même rendu à deux reprises au Portugal et en Espagne pour régler la succession qu’il ne verra jamais.

Quelle ne fut pas la surprise de ce retraité lorsqu’il reçoit en octobre dernier le courrier du cabinet d’avocat « Bradson Lawyers » lui indiquant qu’il était l’héritier d’un lointain parent millionnaire au Portugal.

40% d’une fortune de 32 millions d’euros lui reviendrait ! Après renseignement pris sur Internet, il se sent en confiance. Il prend alors contact avec un des avocats dont le mail n’est pas rattaché au nom de domaine du cabinet d’avocat. Qu’importe, les documents paraissent officiels, les États-Unis se mêlent à l’histoire. Les escrocs n’ont pas lésiné sur le scénario. Le retraité sera même reçu à deux reprises en grande pompe à Lisbonne puis à Barcelone pour finaliser le dossier dont les frais se sont élevés au total à plus de 302 000 euros.

Lorsqu’on lui demande encore 150 000 euros de plus, le doute s’installe. Le site internet du faux cabinet d’avocat n’existe plus. Début avril, le retraité porte plainte au commissariat. Les enquêteurs privilégient un vaste réseau d’escroquerie d’envergure mondiale depuis l’Afrique. Le parquet de Vesoul est en charge du dossier du malheureux retraité…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

« Castaner assassin ! » : peine confirmée en appel pour Frédéric Vuillaume et son ex-compagne

Le leader du mouvement des Gilets jaunes à Besançon et son ex-compagne, ont été condamné en appel à la même peine "1.500 euros d'amende avec sursis" pour avoir outragé Christophe Castaner lors de sa venue à Besançon le 13 mars 2019.  Frédéric Vuillaume (FO) devrait se pourvoir en cassation.

Violences à Dijon : deux condamnations pour trafic de drogue

Deux personnes ont été condamnées ce vendredi 26 juin 2020 pour trafic de stupéfiants et douze autres étaient en cours de jugement, à la suite de l'enquête sur les violences survenues du 12 au 15 juin à Dijon, a indiqué le procureur de la République Eric Mathais.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.37
    nuageux
    le 11/07 à 0h00
    Vent
    0.75 m/s
    Pression
    1022 hPa
    Humidité
    91 %

    Sondage