Il sème la terreur dans son village : 10 mois de prison ferme

Publié le 15/08/2014 - 09:35
Mis à jour le 15/08/2014 - 11:12

Un trentenaire bien connu de la justice a été condamné ce jeudi 14 août 2014  à 24 mois de prison,  dont 10 mois ferme par le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier. Ce samedi 9 août à Annoire, il avait menacé un de ses voisins. Certains témoins parlaient d’un fusil, lui parle d’une batte de base-ball… les coups de feu en l’air ? « C »était des pétards… » 

 ©
©

Il reconnait les faits. Refus d’obtempérer, conduite sans permis, détention de cannabis, etc. Il reconnait ne pas se laisser marcher sur les pieds. Surtout ce samedi 9 août quand il décide d'aller frapper à la porte de ses voisins avec son frère et son cousin, car il n' avait  pas pu dormir en raison d'un supposé rallye devant chez lui. Arès quelques hurlements, il aurait tiré deux coups de feu en l'air avant de s'enfuir en Côté d'Or où il avait été interpellé non sans mal le lendemain. L'accusé ne parle que de pétards et d'une batte de base-ball qui a été retrouvée dans sa voiture. 

Impulsif, l'homme menait la terreur dans ce petit village de 400 habitants:  insultes, menaces et  jusqu'à ces coups de feu tirés en l'air. Déjà condamné à six reprises, il avait rejoint sa compagne et ses quatre enfants à Annoire fin 2013. 

À l'issue de l'audience, le trentenaire a été condamné à deux ans de prison, dont 10 mois ferme  avec obligation de soins. Il a été placé sous mandat de dépôt. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Éclatements de pneus Goodyear : de nombreuses données informatiques saisies lors des perquisitions

"De nombreuses données informatiques" ont été saisies lors de perquisitions menées chez le géant américain du pneumatique Goodyear, "qui vont pouvoir être exploitées par les enquêteurs", a déclaré jeudi 16 mai 2024 le procureur de la République de Besançon, après l'éclatement de pneus de camions à l'origine d'accidents mortels.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.62
légère pluie
le 20/06 à 6h00
Vent
0.92 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
94 %