Investissement en Bourgogne Franche-Comté : un plan de plus de 49 millions d’euros d’aides

Publié le 04/04/2022 - 11:24
Mis à jour le 04/04/2022 - 10:31

Réunis en commission permanente vendredi 1er avril à Besançon, les élus régionaux ont voté 49,22 millions d’euros d’aides régionales. Une partie de ces crédits concerne le Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR) mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de Covid-19.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Economie

Zones d’activités d’intérêt régional (ZAIR)

Deux projets bénéficient du soutien régional pour un montant total de 881 498 € : 

  • 378 151 € à la communauté d’agglomération du Grand Chalon pour l’aménagement de la zone industrielle SaôneOr à Chalon-sur-Saône (71) ; 
  • 503 347 € à la société SEDIA pour l’aménagement de la zone d’activités d’Echenoz-la-Méline (70).

PAIR - Fonds de relocation

Au titre du Fonds de relocation et de transition vers une économie décarbonée (FRTED)*, la Région
soutient deux dossiers de mutation ou de reprise d’entreprises : 

  • AS Technoland à Étupes (entreprise adaptée), établissement secondaire de l’Adapai du Doubs (25) : 500 000 € ; 
  • PVE EST à Châtenoy-le-Royal (71) : 51 750 €.
    * Le FRTED permet d’accompagner, dans le cadre du PAIR, des investissements massifs ou structurants et des reprises d’entreprises, afin de maintenir ou de créer des emplois de manière significative dans des filières stratégiques.

DIGIT Pass Bourgogne-Franche-Comté

Le dispositif DIGIT Pass Bourgogne-Franche-Comté a pour objectif d’intervenir de façon immédiate et massive pour soutenir les petites entreprises dans leur transformation numérique.
31 dossiers sont approuvés par les élus régionaux au titre de l'aide à la digitalisation des entreprises pour un total de 242 438 €.

Economie sociale et solidaire

Soutien à l’investissement des entreprises de l’ESS 

  • 36 220 € à l’association Juralliance à Arbois (39) ; 
  • 100 000 € l’association Les Valoristes Bourguignons à Crissey (71) ; 
  • 12 000 € à la société Le Coin de la Stolle à Auxelles-Haut (90).

Aide au fonctionnement des structures de l’ESS

  • 15 000 € au réseau Mouvement Impact France ; 
  • 19 600 € à la Caisse solidaire pour l'accompagnement au micro-crédit personnel. 

Accélérer les projets de l’économie sociale et solidaire

Pour soutenir la relance des structures de l’ESS, la Région accompagne, dans le cadre du PAIR, leurs investissements matériels, immatériels et immobiliers. 

  • 1 039 462 € pour soutenir les investissements de 19 structures de l’ESS. 

Tourisme

Valorisation touristique des voies navigables

Dans le cadre du développement de l’itinérance et de la valorisation touristique des voies navigables, les élus votent : 

  • 750 000 € pour la modernisation et la restauration des infrastructures fluviales de la section du canal du Nivernais gérée par le Conseil départemental de la Nièvre (58) ; 
  • 8 740 € pour la sécurisation du quai du canal de Bourgogne débouchant sur la gare d’eau de Saint-Usage (21).

Apprentissage

Soutien aux CFA

Une enveloppe totale de 292 354 € est attribuée à cinq CFA de Bourgogne-Franche-Comté pour moderniser leurs locaux et leurs équipements, dont 110 080 € au CFAI 58-89 à Auxerre (89).

Lycées

PAIR - Solarisation des lycées

Dans le cadre du programme du PAIR consacré aux investissements dans les lycées, la Région finance des installations solaires photovoltaïques. Les opérations (ombrières de parking ou toitures) portent sur 17 lycées pour un montant total de 9,51 M€.

Enseignement supérieur et recherche

Soutien de la recherche 

Volontairement engagée sur le soutien à la recherche, la Région renforce en 2022 ses dispositifs d’aide aux équipes et aux structures de Bourgogne-Franche-Comté, pour un budget global de 14,6 M€.
Elle soutient à l’occasion de cette commission permanente : 

  • 3 écoles de recherche (graduate schools) pour près de 6 M€ ;
  • 12 projets interdisciplinaires mobilisant 22 laboratoires et l’amorçage de 22 nouveaux
    projets de recherche ;
  • Le financement de jeunes chercheurs avec le soutien de : 24 stages de masters, 19 contrats doctoraux et 7 post doctoraux ;
  • L’installation en région de 29 chercheurs (professeurs, directeurs de recherche, maîtres de conférences ou chargés de recherche).

Aménagement du territoire

Appui aux projets de relance et de transformation dans le cadre de la cohésion territoriale

Ce dispositif vise à soutenir des opérations en faveur de l’aménagement durable de l’espace public, l’attractivité résidentielle et territoriale, la consommation locale et les mobilités douces. Une liste de 51 opérations sont engagées au titre du PAIR pour un total de subventions de 9,05 M€.
Ce 1er avril, quatre projets sont fléchés pour un montant total d’investissement de 1,16 M€ :

  • 207 200 €, attribués à la communauté d’agglomération du Grand Chalon, pour la création d’une liaison cyclable par le pont de la Corne à Saint-Rémy (71) ;
  • 248 050 €, accordés de la commune de Livry (58), pour l’installation d’une épicerie automatique de producteurs et d’une boulangerie artisanale bio au feu de bois au cœur du village ;
  • 301 432 €, octroyés à la commune de Saint-Léger-sous-la-Bussière (71), pour la création d'une micro-crèche ;
  • 400 000 €, en faveur de la ville d’Auxerre, pour la construction du nouvel auditorium du Conservatoire à Rayonnement Départemental (89).

Opérations d’habitat

Le programme "Habitat – Aménagement" permet de soutenir des opérations d’habitat (logements et/ou aménagements) localisées en priorité sur les 440 pôles identifiés comme structurants par la Région, afin de renforcer l’attractivité de ces pôles.

Trois opérations sont co-financées par la Région pour un montant total de 621 950 € :

  • 292 340 € pour la restructuration de trois logements à Lavoncourt (70) et la construction de 12 logements en VEFA à Beaucourt (90) ;
  • 329 610 € au titre du PAIR pour la démolition de l’ancien foyer Abrioux à Dijon (21).

Revitalisation des centres-bourgs 

Afin de renforcer le maillage régional des centres-bourgs et redynamiser les cœurs de ces pôles les plus en difficulté, la Région a contractualisé par le biais de conventions triennales avec 40 communes sélectionnées dans le cadre d’un appel à projets national et/ou régional. 

  • Une aide de 150000 € est accordée au syndicat de gestion des bâtiments intercommunaux de Sancey (25) pour la réhabilitation et la rénovation du bâtiment « Le Patronage » en salle socio-culturelle. 

Mobilité

Centrale d’appels régionale Mobigo 

La Région affecte une enveloppe globale de 3,2 M€ pour le fonctionnement de la centrale d’appels Mobigo pour une durée de quatre ans.
Cette dernière, mutualisée avec les autorités organisatrices de la mobilité, permet de répondre aux besoins d’information ou de réservation des usagers des transports publics en région (routiers ou ferroviaires). Il suffit de composer le 03 80 11 29 29 (du lundi au samedi de 7h à 20h). 

Ce dispositif permet à ceux qui n’ont pas accès à internet ou qui ne sont pas à l’aise avec l’achat de billets sur internet, de pouvoir acquérir un titre de transport par téléphone d’un simple coup de fil.
Les commandes peuvent être passées de 72 heures jusqu’à 2 heures avant le départ.
Un code à 10 chiffres, à noter ou à recevoir par SMS, fait office de billet à présenter au contrôleur. 

Ecologie

Protection de la biodiversité et des réserves naturelles régionales (RNR)

La Région soutient à hauteur de 980 641 € les porteurs de projets qui œuvrent en faveur de la biodiversité sur l’ensemble du territoire : 

  • Conservatoires d’espaces naturels de Bourgogne et de Franche-Comté ;
  • Ligue de protection des oiseaux de Bourgogne-Franche-Comté ;
  • Conservatoire botanique national du Bassin parisien (délégation Bourgogne) ;
  • Société d’histoire naturelle d’Autun (71) ;
  • Syndicat mixte du Parc naturel régional des Ballons des Vosges ;
  • Fédération départementale des chasseurs du Doubs.

La Région accorde également une enveloppe de 978 425 € pour financer le programme d’actions 2022 des RNR de Bourgogne-Franche-Comté.

Programme régional d’efficacité énergétique Effilogis

Dans le cadre de l’aide à la rénovation BBC de logements sociaux et bâtiments publics (et associatifs) et la construction de bâtiments à énergie positive, les élus accordent une subvention globale de 1,26 M€ à :

  • 17 bailleurs sociaux pour la rénovation de 300 logements (phases études et travaux) ; 
  • 13 collectivités pour la rénovation de bâtiments tertiaires (programmation et études) ; 
  • 6 collectivités pour la construction de bâtiments à énergie positive (phase études).

Accélération des aides Effilogis le cadre du PAIR :

  • Une subvention de 1 096 860,75 € est octroyée à cinq collectivités pour la rénovation BBC de bâtiments tertiaires ;
  • Une enveloppe globale de 169 471 € est attribuée pour soutenir la rénovation BBC des maisons individuelles de 23 particuliers,
  • Une subvention de 165 000 € est accordée à la commune de Flangebouche (25) pour la construction d’un groupe scolaire (bâtiment à énergie positive).

Santé

PAIR – Maison de santé à Champagnole (39)

Pour lutter contre les inégalités d’accès aux soins et promouvoir la santé dans les territoires, la
Région soutient notamment la création de maisons de santé.
Dans le cadre du PAIR, elle accorde à la communauté de communes Champagnole Nozeroy Jura une aide de 300 000 € pour la construction d'une maison de santé pluri-professionnelle à Champagnole. 17 professionnels sont impliqués dans ce projet.

Coup de pouce à l’accueil des internes en médecine sur le territoire du Sud Mâconnais (71)

La Région soutient les conditions d’accueil et l’offre de services en maison de santé pour les internes en médecine sur le territoire du Mâconnais Sud Bourgogne, à Mâcon, Tournus et Cluny (71).
La Région intervient à hauteur de 15 000 € pour la prise en charge partielle des loyers.

Culture et sport

Spectacle vivant

La Région soutient le fonctionnement des compagnies professionnelles régionales de spectacle vivant par le biais de conventions d’aide au développement ou au rayonnement. Ces conventions portent sur l’ensemble de leur activité (création, diffusion, action culturelle).
En 2022, 25 compagnies bénéficient d’une aide globale de 647 000 €.

Aménagement sportif du territoire

Les élus votent une enveloppe globale de 1 617 080 € au titre de l’aménagement sportif du territoire,
dont :

  • 1,45 M€ pour 27 dossiers de création, de réhabilitation ou de mises aux normes d’équipements sportifs structurants ;
  • 142 960 € pour l’acquisition de 11 minibus afin de mutualiser les déplacements des sportives et sportifs et ainsi réduire les émissions de CO2 et les coûts qui impactent fortement le budget des clubs. 

Licence handisport et sport adapté 

La Région Bourgogne-Franche-Comté s’engage à favoriser l’accès à la pratique sportive pour le plus grand nombre en encourageant l’intégration des personnes en situation de handicap (y compris les accompagnants). 

Elle soutient la prise de licences spécifiques handisport ou sport adapté. 

Pour la prise en charge du coût des licences, elle accorde deux subventions de fonctionnement : 

  • 73 000 € au comité régional Bourgogne-Franche-Comté handisport ;
  • 66 000 € au comité régional Bourgogne-Franche-Comté sport adapté.

Ces aides financières couvrent la quasi-totalité des frais de cotisation pour les pratiquants et encadrants et d’affiliation fédérale des structures.

Aide à l’emploi associatif

Mis en place en 2017, le programme régional d’aide à l’emploi associatif soutient la création et la pérennisation d’emplois dans les associations, de manière à leur permettre de se structurer et de se développer. Cette aide est composée de deux volets : fonctionnement (7 000 €) et investissement (jusqu’à 5 000 €). Depuis 2017, 1 136 postes en ont bénéficié.

Les élus régionaux accordent une aide en faveur de 12 nouveaux postes créés, transformés ou pérennisés, pour un total de 140 675 €.

Parmi les associations bénéficiaires : collectif Comme un gant (39), Comité de la Nièvre de pétanque (58), centre social Vertpré (58), association Vill'art (21), Profession sport loisirs de Belfort (90)...

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Inquiétude des boulangers dans le Doubs : " Je ne laisserai pas un boulanger fermer " (Préfet du Doubs)

À l’occasion de la traditionnelle cérémonie de la galette à la préfecture du Doubs ce jeudi 26 janvier, le président de l’Union patronale des boulangers du Doubs, Damien Vauthier, a tenu un discours rappelant l’inquiétude de la profession face à la crise énergétique, mais aussi la hausse du prix des matières premières devant un préfet du Doubs déterminé à aider la profession.

Bourgogne Franche-Comté : 3 millions d’euros pour soutenir les boulangeries et les boucheries

CRISE ÉNERGÉTIQUE • En raison de crise énergétique qui sévit actuellement en France comme dans de nombreux pays européens, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté a annoncé mercredi 25 janvier un coup de pouce pour soutenir les boulangeries-pâtisseries et les boucheries-charcuteries à hauteur de 3 millions d’euros.

Région Bourgogne Franche-Comté : un budget à 2 milliards d’euros pour 2023

La présidente de Région, Marie-Guite Dufay, a réuni les élus du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté en session plénière mercredi 25 et jeudi 26 janvier 2023. Principal dossier à l’ordre du jour de l’assemblée : le vote du budget régional 2023 d’un montant de 1,967 milliard d’euros (hors gestion active de la dette) dont plus de 1,6 milliard d’euros est dédié au financement des politiques publiques, soit plus de 81 % du budget régional.

La Banque Populaire Bourgogne-Franche-Comté réaffirme ses ambitions pour 2023

Dans un contexte économique peu engageant, la Banque Populaire de Bourgogne-Franche-Comté (BP BFC) a tenu une conférence de presse présidée par son directeur général Jean-Paul Julia, afin de dresser le bilan de l’année écoulée et de faire le point sur les ambitions portées par la banque en 2023. 

Bourgogne Franche-Comté : la filière automobile, un secteur encore perturbé en 2022

ÉTUDE INSEE • À la mi-2022, les 370 établissements de la filière automobile de Bourgogne-Franche-Comté employaient 38.530 salariés et 5.540 intérimaires. Malgré une reprise en 2021, cette filière reste perturbée en 2022 par le contexte économique et les mutations en cours du secteur. L’emploi salarié est en baisse sur un an, avec davantage de départs que d’embauches.

Prêt : un ajustement mensuel pour mieux " lisser " les relèvements du taux d’usure dès février

Les taux de l’usure sont, selon la loi, calculés à partir des données collectées sur les taux de crédit au cours du trimestre précédent, comme les 4/3 des taux moyens pratiqués. Ces dispositions permettent de protéger les emprunteurs de taux excessifs et de préserver ainsi un large accès au crédit. La Banque de France, à titre exceptionnel pendant la période de plus forte remontée des taux, propose un ajustement technique pour mieux "lisser" les relèvements du taux de l’usure à partir du 1er février 2023.

Nouveau resto, nouveaux dinos… Le Dino Zoo entre dans une nouvelle ère

Après une saison 2022 record avec 134.200 visiteurs, le parc Dino-Zoo à Étalans et ses célèbres dinosaures vont faire écaille neuve en 2023. Un chantier d’envergure et des investissements conséquents qui vont permettre au célèbre parc du Doubs, d’entrer dans une nouvelle ère et de rivaliser avec les grands sites touristiques nationaux…

Rejets dans les milieux naturels : dans le Doubs, 9 fromageries sur 10 respectent désormais la réglementation

Annoncé et signé à l’automne 2022, à l’initiative de Jean-François Colombet, préfet du Doubs, et de Christine Bouquin, présidente du conseil départemental du Doubs, le plan rivières karstiques 2022 - 2027 est une démarche de reconquête de la qualité de l’eau des rivières du Doubs, regroupant l’ensemble des partenaires publics du département.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -0.87
partiellement nuageux
le 28/01 à 3h00
Vent
3.1 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
84 %