Jets privés : Fillon met Joyandet et ses ministres sous haute surveillance

Publié le 02/04/2010 - 08:57
Mis à jour le 02/04/2010 - 08:57

Après l'affaire Alain Joyandet, qui a utilisé récemment un jet privé pour un aller-retour à Fort de France à 116 500 €, le Premier ministre a décidé de reprendre les choses en main en organisant une surveillance étroite sur les membres de son gouvernement.

1270191665.jpg
Selon Le Parisien, le directeur de cabinet de François Fillon, Jean-Paul Faugère, a expédié avant-hier soir une note à tous les directeurs et chefs de cabinets des différents ministères pour leur demander de soumettre tout recours à une « compagnie commerciale d'aviation d'affaire » à l'approbation de Matignon.
Ce sont donc désormais les services du Premier ministre qui décideront si la location d'un jet privé est nécessaire ou non. La note précise également que « le recours aux lignes ferroviaires et aux lignes aériennes régulières doit être privilégié ». Elle demande également aux « membres du gouvernement d’être exemplaires dans une période où chacun est amené à faire des efforts ».
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Allégement du confinement : ce qu'il faut retenir de l'allocution présidentielle...

Trois phases • Saluant la mobilisation de la population, Emmanuel Macron a desserré l'étau du confinement  s'est félicité que la circulation du virus ait été "freinée", mais le Covid-19 "demeure très présent" en France comme dans le reste de l'Europe. De ce fait, Emmanuel Macron a annoncé que l'allègement des restrictions ne se ferait pas du jour au lendemain mais en trois phases jusqu'au 20 janvier. Sa mise en oeuvre dépendra de l'évolution de l'épidémie, a-t-il averti.

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?

Région Bourgogne Franche-Comté : 126 M€ en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires

Réunis en commission permanente, vendredi 20 novembre 2020, les élus régionaux ont voté près de 126 millions d’euros d’aides en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires. Une partie de ces crédits concerne le Plan d’accélération de l’investissement régional mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de Covid-19.

La loi Recherche définitivement adoptée au Parlement

Face au risque de "décrochage" de la recherche française, le Parlement a définitivement adopté ce vendredi 20 novembre 2020 le projet de loi de programmation (LPR), "un investissement historique" selon le gouvernement confronté à la défiance accrue de la communauté universitaire et scientifique. Fannette Charvier, députée du Doubs se félicite de cette décision (elle avait été désignée responsable de ce texte pour le groupe LaREM).
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.34
ciel dégagé
le 28/11 à 3h00
Vent
1.34 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
79 %

Sondage