Jonathan Daval jugé ce mercredi à Besançon pour dénonciation calomnieuse

Publié le 10/04/2024 - 14:00
Mis à jour le 10/04/2024 - 12:05

Le procès pour dénonciation calomnieuse de Jonathann Daval, qui purge une peine de 25 ans de réclusion pour le meurtre de son épouse Alexia en 2017, à l'encontre de son ancienne belle-famille, s'est ouvert mercredi 10 avril 2024 au tribunal correctionnel de Besançon.

 ©
©

Le parquet a requis l'extraction de prison du prévenu, aujourd'hui âgé de 40 ans, pour qu'il assiste à son procès. Le meurtrier d'Alexia Daval, jeune femme dont l'histoire avait ému et passionné les Français en pleine vague #MeToo, est cité à comparaître par Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, parents d'Alexia, leur fille Stéphanie et son mari Grégory Gay.

Le principal plaignant, Grégory Gay, avait été accusé par Jonathann Daval pendant l'instruction en 2018 d'avoir assassiné Alexia, dans le cadre d'un complot familial. "Sa vie a été bouleversée par ces accusations, le regard des gens sur lui a changé", a expliqué à l'AFP l'un de ses avocats, Jean-Hubert Portejoie, qui entend "laver l'honneur" de son client.

"Si tu veux qu'on te pardonne, il faut qu'on comprenne"

Jonathann Daval, qui avait reconnu être l'auteur du meurtre, s'était rétracté lors d'une audition le 27 juin 2018. Il avait alors affirmé que son beau-frère avait étranglé Alexia, en tentant de la maîtriser lors d'une crise d'hystérie, et que la famille avait passé "un pacte secret pour étouffer l'affaire". Six mois plus tard, il avait finalement reconnu avoir menti lors d'une confrontation émouvante: sa belle-mère Isabelle Fouillot avait obtenu de nouveaux aveux en lui montrant une photo du chat du couple, Happy. "Si tu veux qu'on te pardonne, il faut qu'on comprenne", lui avait-elle dit.

Grégory Gay avait déposé une plainte pour "dénonciations calomnieuses" dès 2018, mais le parquet l'avait classée sans suite, d'où cette citation à comparaître directement devant le tribunal.

"L'objet de ce procès, c'est l'argent, rien d'autre"

Le prévenu encourt cinq ans de prison, une peine qui serait confondue avec sa condamnation pour meurtre. Sa belle-famille demande 60.000 euros de dommages et intérêts, dont 30.000 euros pour Grégory Gay, 10.000 euros pour la sœur d'Alexia et 10.000 euros pour chacun des parents. Pour la défense, "l'objet de ce procès, c'est l'argent, rien d'autre".

"Ce procès a déjà eu lieu pendant l'instruction et le procès d'assises: Jonathann Daval a reconnu qu'il avait menti, il a expliqué pourquoi et il a présenté ses excuses", selon son avocat, Randall Schwerdorffer.

Jonathann Daval a étranglé son épouse Alexia dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017 à leur domicile de Gray-la-Ville (Haute-Saône). Le lendemain, il a transporté son corps dans un bois avant d'y mettre le feu et de donner l'alerte, soutenant que sa femme n'était pas revenue de son jogging. Le corps d'Alexia avait été retrouvé deux jours plus tard.

Pendant trois mois, Jonathann Daval avait montré le visage d'un veuf éploré dans les médias, avant d'être confondu.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Éclatements de pneus Goodyear : de nombreuses données informatiques saisies lors des perquisitions

"De nombreuses données informatiques" ont été saisies lors de perquisitions menées chez le géant américain du pneumatique Goodyear, "qui vont pouvoir être exploitées par les enquêteurs", a déclaré jeudi 16 mai 2024 le procureur de la République de Besançon, après l'éclatement de pneus de camions à l'origine d'accidents mortels.

Journée prison morte : mobilisation des agents pénitentiaires après l’attaque mortelle d’un convoi

L’intersyndicale appelle ce mercredi 15 mai à un blocage national après l’attaque d’un convoi pénitentiaire hier dans l’Eure dans laquelle deux agents sont morts et trois autres ont été gravement blessés. Une minute de silence sera également observée à 11h. 

L’élu bisontin Kévin Bertagnoli dépose plainte pour “harcèlement” et “menaces de mort”

Le président du groupe Génération-s et adjoint en charge de la Démocratie participative et de la participation citoyenne à la Ville de Besançon, a décidé de porter plainte auprès du procureur de la République contre les auteurs de publications malveillantes survenues suite à son intervention lors du dernir conseil municipal de Besançon du 4 avril 2024.

Éco-quartier : le tribunal administratif rejette le recours introduit par Les Jardins des Vaîtes

L’association demandait l’annulation de la décision par laquelle la présidente de Grand Besançon Métropole a refusé d’inscrire à l’ordre du jour du conseil communautaire l’abrogation partielle du plan local d’urbanisme de la commune de Besançon, a-t-on appris jeudi 11 avril 2024.

Maltraitance animale dénoncée par L214 : un employé d’abattoir condamné à du sursis dans l’Yonne

Un employé d'un élevage de porcs de l'Yonne a été condamné jeudi 11 avril 2024 à 1.000 euros d'amende avec sursis pour "mauvais traitement envers un animal" après la dénonciation par l'association L214 de "sévices" incluant l'agonie d'une truie assommée à coups de masse.

Daval : le procureur requiert la relaxe pour les faits de dénonciation calomnieuse

Lors du procès pour dénonciation calomnieuse de Jonathan Daval, qui purge actuellement une peine de prison de 25 ans de prison pour le meurtre de son épouse Alexia en 2017, à l’encontre de son ancienne belle-famille, le procureur de la république Étienne Manteaux a finalement requis la relaxe mercredi 10 avril 2024 au tribunal correctionnel de Besançon. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.71
partiellement nuageux
le 24/05 à 6h00
Vent
0.44 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
97 %