Jonathann Daval voulait qu’Alexia « se taise »

Publié le 05/11/2019 - 09:30
Mis à jour le 05/11/2019 - 09:31

Dans un article du 4 novembre 2019, le journal Le Point annonce s’être procuré une seconde expertise psychologique de Jonathann Daval, révélant la personnalité « obsessionnelle » du meurtrier présumé d’Alexia…

 ©
©

A peu près deux ans après la découverte du corps d’Alexia dans une forêt Haut-Saônoise, une nouvelle expertise psychologique met en avant la personnalité « obsessionnelle » de Jonathann Daval explique Le Point.

Amour de l’ordre et de la propreté

Le mari d'Alexia avait de nouveau avoué avoir tué sa femme le 17 juin dernier. Aujourd’hui, dans les colonnes du Point, les psychologues mettent en avant « une pathologie de personnalité ».

Selon l’hebdomadaire, Jonathann aurait en effet développé des TOC (Troubles Obsessionnels Compulsifs) depuis l’enfance, amplifiés avec le temps (« amour de l’ordre, de la propreté (…) des rites de vérification »). A la maison d’arrêt de Dijon, sa cellule était appelée « La maison de Barbie » car parfaitement rangée et organisée.

« Je voulais qu’elle se taise »

L’expertise aurait également dévoilé la ligne de défense que Jonathann devrait présenter à son procès : des problèmes conjugaux, des violences verbales et physiques de sa femme. Notamment à cause de ses « problèmes d’érection ».

La nuit du drame, Alexia lui aurait dit : « Tu n’es pas un homme » avant de l’asséner de coups. « Elle m'a frappé avec les pieds et les mains, elle m'a poussé, alors je l'ai bloquée, je l'ai étranglée et je l'ai frappée. Ce que je voulais, c'est qu'elle se taise" aurait-il avoué, selon l'expertise parue dans le journal Le Point.

Aujourd’hui, Jonathann Daval assure être "toujours" amoureux de sa femme…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

affaire daval

“Je voulais qu’elle se taise”: sortie du livre de l’avocat de Jonathann Daval

Me Randall Schwerdorffer, l’avocat bisontin de Jonathann Daval, condamné pour le meurtre de sa femme Alexia, livre son récit et son analyse de « l’affaire Daval » dans un ouvrage coécrit avec le journaliste Frédéric Gilbert et qui paraît ce jeudi  14 octobre 2021.

Affaire Daval : plus de 800.000 euros réclamés par la famille d’Alexia

Mise à jour • La famille d’Alexia Daval a réclamé lundi 22 février 2021 devant la cour d’assises de la Haute-Saône plus de 800.000 euros de dommages et intérêts à Jonathann Daval, condamné à 25 ans de réclusion criminelle en novembre pour le meurtre de son épouse. La cour rendra sa décision le 25 mai 2021 à Vesoul.

La question des indemnités réclamées par la famille d’Alexia examinée lundi

Affaire Daval • « Justifiées » pour les parties civiles, « disproportionnées » pour la défense : la justice est saisie ce lundi 22 février 2021 à Vesoul de la question des indemnités réclamées par la famille d’Alexia à Jonathann Daval, condamné fin novembre à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son épouse.

Faits Divers

Nouvelle plainte de L214 contre un abattoir Bigard en Côte d’Or

L'association animaliste L214 a annoncé mercredi 24 juillet 2024 avoir de nouveau porté plainte contre un abattoir du groupe Bigard en Bourgogne, dénonçant une situation "toujours alarmante" malgré une première alerte lancée en avril, qui avait mené à un contrôle des services de l'Etat.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.66
nuageux
le 25/07 à 06h00
Vent
1.66 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
91 %