Juppé demande le "report" de l'écotaxe, "seule mesure pour calmer le jeu"

Publié le 28/10/2013 - 09:17
Mis à jour le 28/10/2013 - 09:17

L'ancien Premier ministre UMP Alain Juppé a estimé dimanche que le "report" de l'écotaxe dans l'ensemble du pays était "la seule mesure pour calmer le jeu".

PUBLICITÉ

« Cette écotaxe arrive au pire moment. Son report, c’est la seule mesure
pour calmer le jeu », a dit l’ex ministre de l’Ecologie, invité du « Grand jury »
RTL/LCI/LeFigaro. Il a fait valoir que si on la « suspend(ait) sur un territoire (comme la Bretagne) il fallait le faire aussi pour l’ensemble du pays ». Il faut « se donner le temps d’y réfléchir à nouveau et de la rendre acceptable car dans son principe elle va dans la bonne direction »

« La politique économique et fiscale n’est qu’une succession d’improvisations »

Interrogé sur la colère des Bretons, Alain Juppé a répondu que « la violence n’était jamais une solution ». Pour autant, il a dit « comprendre les réactions d’une grande partie de nos concitoyens, dans certaines régions comme la Bretagne »« Le gouvernement, a-t-il poursuivi, donne le sentiment d’avoir perdu toute boussole. La politique économique et fiscale n’est qu’une succession d’improvisations. On a un sentiment d’amateurisme et de manque de professionnalisme qui explique que les Français sont déboussolés ».

Pour l’ex Premier ministre, « on a atteint le seuil du ras-le-bol fiscal » et « on l’a même dépassé ». Il a ironisé sur des déclarations passées de François Hollande à son endroit : « François Hollande a dit que j’incarnais physiquement l’impôt, maintenant il fait mieux que moi ! »

Interrogé sur la décision du gouvernement d’exclure de l’alignement par le haut à 15,5% le taux des prélèvements sociaux sur les PEL, PEA et épargne salariale pour financer la Sécurité sociale, Alain Juppé a jugé que le gouvernement « recul(ait) un petit peu sur tout ».

Alors que Pierre Moscovici (Economie) et Bernard Cazeneuve (Budget) ont justifié cette marche arrière par la « capacité d’écoute et de dialogue » du gouvernement, le maire de Bordeaux a estimé que le « mieux aurait été de prévenir » les contestations. Il a jugé que « le problème c’était quand on dit que ce ne sont pas des impôts supplémentaires », les Français « ne le croient plus ». Il a moqué ainsi M. Cazeneuve pour avoir expliqué que l’alignement de la fiscalité de certains produits d’épargne « n’était pas un impôt supplémentaire mais une simplification », alors même que le « gouvernement en attend 600 millions d’euros supplémentaires ». 

« Cette taxation fait rire l’Europe entière »

A propos de la taxe à 75% payées par les entreprises sur les salaires supérieurs à un million d’euros par an qui touchera également les clubs de football professionnels, M. Juppé a estimé que cette taxe était « déraisonnable ». « C’est populaire, mais après on en voit les conséquences, les riches s’en vont. Cette taxation fait rire l’Europe entière », a-t-il dit. Prévenant qu’il ne « justifiait pas ces salaires déraisonnables », le maire de Bordeaux a insisté sur la nécessité de prendre en compte qu’on « vit dans un monde ouvert »

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

IKEA Dijon : ouverture exceptionnelle le jeudi 30 mai 2019 !

IKEA Dijon : ouverture exceptionnelle le jeudi 30 mai 2019 !

publi-info • Si vous n’avez pas préparé votre terrasse pour la belle saison, il est encore temps de bénéficier des prix IKEA sur une gamme de produits pensés et conçus pour l’extérieur. A l’occasion de l’ouverture exceptionnelle du 30 mai, profitez-en pour découvrir d’autres services, comme la carte IKEA Family, ou la reprise d’anciens meubles.

Le site Alstom à Ornans produira les moteurs des bus électriques de la RATP

Le site Alstom à Ornans produira les moteurs des bus électriques de la RATP

Alstom est l’un des trois attributaires du plus important appel d’offres européen de bus électriques lancé par la RATP et financé à 100 % par Île-de-France Mobilités. Ce 20 mai 2019, il est officiellement choisi pour créer les moteurs. La première tranche ferme porte sur 50 bus. Le montant du contrat cadre pourra aller jusqu’à 133 millions d’euros. 

Abéo : une progression du chiffre d’affaires de 22,7%

Abéo : une progression du chiffre d’affaires de 22,7%

L'année 2018/19 aura été une belle année pour l'équipementier sportif franc-comtois Abéo qui a noté une croissance de son chiffre d'affaires de 22,7%. Un nouveau directeur administratif et financier a également été nommé. Il s'agit de Mathieu Baiardi.

El Internationale à Besançon : nouvelle vente exceptionnelle en entrepôt les 23, 24 et 25 mai 2019 !

El Internationale à Besançon : nouvelle vente exceptionnelle en entrepôt les 23, 24 et 25 mai 2019 !

publi-info • L’entreprise de prêt-à-porter EL Internationale, implantée à Besançon depuis 1973, organise dans ses entrepôts la quatrième édition de ses ventes exceptionnelles de vêtements hommes et femmes. Cet événement se déroulera durant trois jours : les jeudi 23, vendredi 24 et samedi 25 mai 2019 !

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.81
légère pluie
le 27/05 à 12h00
Vent
3.55 m/s
Pression
1011.47 hPa
Humidité
85 %

Sondage