Jura : la soeur du footballeur Mevlüt Erding condamnée pour fraude à la CAF

Publié le 01/10/2013 - 16:45
Mis à jour le 01/10/2013 - 16:45

La soeur de l'attaquant du club de football de Saint-Etienne Mevlüt Erding a été condamnée à trois mois de prison avec sursis pour une fraude de 38.000 euros au préjudice de la Caisse d'allocations familiales et du conseil général du Jura, mardi 1er octobre à Lons-le-Saunier.

PUBLICITÉ

Le tribunal correctionnel l’a également condamnée à rembourser la CAF et le conseil général, solidairement avec son époux qui a été condamné à 1.000 euros d’amende avec sursis.

Cette femme de 43 ans, mère de quatre enfants, était accusée de s’être déclarée en tant que « parent isolé » sur la période 2007-2011, alors que pendant ces années elle a toujours vécu avec son mari.

Lors de l’audience, le parquet avait requis un mois de prison avec sursis à l’encontre de la prévenue et l’indemnisation des victimes. Son frère, Mevlüt Erding, international turc de 26 ans né à Saint-Claude (Jura), a été transféré en septembre de Rennes à Saint-Etienne (Ligue 1), pour 4,5 millions d’euros.

L’histoire ne dit pas si Mevlüt Erding entretient des relations fraternelles et/ou amicales avec sa soeur et ne dit pas non plus s’il lui « donne » de l’argent.

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

La Cour de cassation a rejeté ce mercredi 18 septembre 2019 le pourvoi formé par le parquet général contre le maintien en liberté du Dr Frédéric Péchier, anesthésiste de Besançon soupçonné de dizaines d'empoisonnements, qui reste donc libre, a-t-on appris de source proche du dossier et auprès de son avocat.

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Un homme de 22 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire lundi 26 août 2019 pour avoir mortellement frappé son demi-frère aîné âgé de 33 ans samedi matin à Fuans dans le Haut-Doubs. Il était en permission de sortie au moment des faits, purgeant une peine dans la Meuse après des actes de violence. 

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.35
légère pluie
le 22/09 à 6h00
Vent
1.14 m/s
Pression
1012.58 hPa
Humidité
97 %

Sondage