Jura : Saint-Claude manifeste pour sauver sa fonderie

Publié le 18/04/2021 - 09:20
Mis à jour le 18/04/2021 - 09:56

Plusieurs centaines d'habitants de Saint-Claude (Jura) ont manifesté ce samedi 17 avril 2021 en soutien aux 280 salariés de la fonderie automobile MBF, le premier employeur privé de la commune menacé d'une fermeture prochaine.

La manifestation a rassemblé un millier de personnes (salariés de la fonderie et d'autres entreprises, élus, habitants de la région...) dans cette commune de 9.000 habitants, selon les organisateurs, 700 selon la gendarmerie.

En signe de solidarité, les commerçants ont baissé leurs rideaux sur le parcours de la manifestation. Placée en redressement judiciaire depuis novembre, la fonderie automobile MBF n'avait obtenu que quatre semaines de sursis, le 31 mars au tribunal de commerce de Dijon, jusqu'à la prochaine audience fixée au 27 avril.

"Si MBF coule, la Ville coule", le maire de la commune.

Le tribunal avait pointé l'absence d'offre de reprise et jugé le plan de continuation de l'actuelle direction insuffisant. La mobilisation de la population est une "satisfaction", a souligné Nail Yalcin, porte-parole de l'intersyndicale (CGT, Sud Industrie, CFDT et FO) de MBF Aluminium.

"Si MBF coule, c'est la ville qui coule", a déclaré Jean-Louis Millet, le maire de la commune. Les syndicats attribuent les difficultés de l'entreprise au "désengagement" de ses deux clients quasi-exclusifs, PSA et Renault, qui n'honorent pas leurs commandes à hauteur des volumes promis, selon eux.

"On ne demande pas la lune, juste le respect des commandes", a déclaré M. Yalcin à l'AFP. Le numéro un de la CGT, Philippe Martinez, a dénoncé sur place des "constructeurs automobiles qui profitent de la crise de la Covid pour délocaliser".

La manifestation s'adressait également à l'Etat afin qu'il "fasse pression" auprès des clients, a exposé M. Yalcin. "L'Etat est incapable d'imposer quoi que ce soit" à des constructeurs "qu'il a pourtant aidés à coup de milliards" ces dernières années quand eux-mêmes se trouvaient en grande difficulté, a-t-il déploré.

Selon le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, "trois potentiels repreneurs se sont fait connaître ces derniers jours". La collectivité votera le 26 avril une "aide financière exceptionnelle permettant de verser les salaires d'avril", dans le but d'"éviter la liquidation judiciaire" lors de l'audience du lendemain.

Créée dans l'immédiat après-guerre, la fonderie MBF Aluminium emploie 250 salariés permanents (280 avec les intérimaires) à la production de carters de moteurs et d'éléments de boîtes de vitesse. Elle a déjà connu deux dépôts de bilan en 2007 et 2012 avant d'être reprise par ses actionnaires actuels, le groupe britannique CMV et un entrepreneur italien.

[posts ids="515636,515829"]

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Premier confinement : les habitants moins victimes d’une dégradation financière en Bourgogne-Franche-Comté

Selon une étude de l’Insee publié le 4 mai 2021, près de 20 % des personnes de plus de 15 ans en Bourgogne-Franche-Comté estiment que leurs finances se sont dégradées lors du premier confinement du printemps 2020 mis en place pour juguler l’épidémie de la Covid-19. Tous les salariés n’ont pas pu bénéficier du travail à distance et des dispositifs de maintien dans l’emploi.

Commerce : Annie Genevard souhaite un assouplissement des règles de circulation en zone frontalière

La députée LR du Doubs et vice-présidente de l'Assemblée nationale a écrit ce mardi 4 mai 2021 à Alain Griset, ministre en charge des petites et moyennes entreprises (PME). Elle appelle à un assouplissement des règles de circulation en zone transfrontalière au moment de la réouverture des commerces le 19 mai 2021

Crise sanitaire : un an après, quel bilan dresser de l’économie mondiale ?

Un an après le premier confinement et le début de la crise mondiale, les États commencent à dresser un premier bilan de leurs économies : quels sont ceux qui s’en sortent le mieux et quels sont ceux qui sont encore à la traîne ? Pour Bruno Duchesne, Directeur Général de la BPBFC, la France fait partie des grands perdants…

Sondage – Quelle est la première chose que vous ferez le 19 mai ?

Le 19 mai 2021, commencera la deuxième étape du déconfinement avec la réouverture des terrasses des cafés et des restaurants, la réouverture des magasins, des musées, des salles de spectacle, des cinémas avec une jauge maximum et des établissements sportifs de plein air. Et vous, ce jour-là, que comptez-vous faire ?
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.69
légère pluie
le 07/05 à 0h00
Vent
5.96 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
98 %

Sondage