La 34e édition du Fimu reportée du 9 au 13 septembre 2021

Publié le 07/02/2021 - 09:53
Mis à jour le 07/02/2021 - 11:23

Le maire de Belfort Damien Meslot a décidé de décaler les dates du Festival International de Musique Universitaire qui devait se tenir du 20 au 24 mai. En 2019, le Fimu avait attiré 110.000 festivaliers.

 ©
©

Le manque de lisibilité sanitaire sur le printemps a incité Damien Meslot à prendre cette décision pour pouvoir espérer organiser un FIMU dans les conditions les plus optimales. Décision a donc été prise de reporter le festival qui devait se tenir du 20 au 24 mai à la date du 9 au 12 septembre 2021  en concertation l'adjointe Delphine Mentré et le directeur du FIMU Matthieu Spiegel.

Ce changement de date marque une volonté forte d’organiser le festival dans les conditions au plus proche de son ADN. Ce report nous permettra ainsi de construire le FIMU dans ce qui fait son identité : la dimension internationale dans sa programmation, le nombre d’artistes et de scènes, un public nombreux, des formats de concert debout et assis, avec le moins de contraintes sanitaires possibles.

"Nous réjouissons d’avance de vous retrouver à la fin de l’été pour célébrer les richessse du FIMU : son ouverture vers le monde et son ancrage dans son territoire grâce à ses partenaires étudiants, associatifs, mécènes et professionnels" a déclaré Delphine Mentré, adjointe à la culture.

La thématique du Brésil et de l’Amérique latine restent toujours d’actualité et la marraine du festival Flavia Coelho a d’ores et déjà confirmé sa participation.

Concernant la programmation, les artistes de 2020 qui avaient confirmé leur présence pour le mois de mai ainsi que les artistes sélectionnés pendant les jurys de 2021 vont être contactés afin de connîitre leurs disponibilités pour cette nouvelle date.

"Dès la fin du festival en septembre, l’appel à candidaturs  2022 démarrera comme à son habitude au mois d’octobre et la 35e édition du festival aura bien lieu à la Pentecôt  2022 avec l’espoir d’un retour à la normale"Matthieu Spiegel, directeur du FIMU.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

J’ai testé pour vous le film (et l’absinthe) « L’Interdite » à Besançon…

Le 7 octobre, le réalisateur bisontin Bertrand Vinsu présentera pour la première fois au public au cinéma Mégarama Beaux-Arts son dernier film documentaire L’Interdite, sur les traces de l’absinthe. Nous l’avons visionné pour vous… nous avons aussi goûter pour vous l’absinthe éponyme.

Détonation 2022 : un bilan positif, mais une édition en 2023 qui n’est pas garantie

Le festival Détonation s’est achevé dimanche 25 septembre après trois jours de concerts, de temps forts et de fête sur le site de la Friche artistique. Pas moins de 15.000 personnes étaient au rendez-vous de l’évènement et des concerts "Before". Pour Simon Nicolas, chargé de communication de la Rodia et du festival, "c’est bien, mais on ne garantit pas une édition en 2023". Explications.

Festival Détonation 2022 : Jour J !

Comme quelques heures avant chaque édition du Festival Détonation organisé par La Rodia, nous rencontrons Manou Comby, directeur de La Rodia et Simon Nicolas, chargé de communication, pour faire le point avant le début des premiers concerts. Et cette édition est particulière pour Manou Comby puisque dans quelques jours, il prendra retraite…

Concerts, spectacles, festival d’humour… Une nouvelle saison culturelle qui commence fort pour NG Productions

Le début de la nouvelle saison culturelle de NG Productions a démarré le 18 septembre dernier sur les chapeaux de roue avec un concert de Ninho à Dijon complet. La société de productions de spectacles bisontine, fondée par Hamid Asseila, a encore plus d’un tour dans son sac grâce à une programmation riche en humour et en musique. À noter également le nouveau festival Drôlement bien en janvier 2023 à Besançon…

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.86
couvert
le 07/10 à 15h00
Vent
2.68 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
71 %

Sondage