Travailleurs étrangers : la CGPME s'alarme

Publié le 29/11/2013 - 08:51
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:31

La Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME) dénonce le recours à des travailleurs d’Europe de l’Est et du Sud sur le marché du travail français. Un message relayé par l’antenne locale du Doubs.

 ©
©

Trop de concurrence ?

Une main d'oeuvre low-cost qui "coûtent 30 à 40% moins cher que les salariés Français" et des conditions de travail "souvent indignes" pour eux : voilà ce qui fait la grogne de la Confédération. Dans sa ligne de mire : la directive européenne qui permet à ces "travailleurs détachés" d’être employés en France, tout en payant leurs charges salariales dans leur pays d'origine.

"Plus besoin de transporter son entreprise dans un pays étranger où la main d’oeuvre est moins chère. Ce sont les travailleurs à bas coût qui viennent à nous. En toute légalité. Il est urgent de réagir", indique le communiqué. Bâtiment, agroalimentaire et industrie sont les principaux secteurs concernés.

Dénonçant le coût du travail et l'augmentation incessante des charges, la CGPME lance donc un appel au secours : "le gouvernement français doit se mobiliser pour [...] sauver nos emplois. Donnez-nous les moyens de redevenir compétitifs."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Salon de l’agriculture : une nouvelle médaille d’or pour le Kirsch de Fougerolles AOC Peureux 

Le Kirsch de Fougerolles AOC Peureux a obtenu une nouvelle médaille d'Or le 27 février 2024 au Concours général agricole 2024. ”Une véritable fierté pour la Maison d'obtenir pour la deuxième année consécutive”, cette récompense pour cette eau-de-vie iconique de son terroir fougerollais, qui marque, en 2024, les 160 ans des Grandes Distilleries Peureux.

La Maison Loiseau ouvre un restaurant au Japon 

Blanche Loiseau, qui a travaillé en immersion une année au Japon en 2019-2020, avant d’assumer son premier rôle de cheffe à "Loiseau du Temps " à Besançon pendant une année, se rendra au Japon pour ouvrir "Loiseau de France". Son second, Léo Pujol, qu’elle forme depuis un an, deviendra son successeur à Besançon, apprend-on ce 1er mars 2024.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.67
légère pluie
le 05/03 à 15h00
Vent
3.97 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
79 %