La diversification de GE Belfort dans l'aéronautique demandera des "investissements lourds" (Le Maire)

Publié le 07/03/2019 - 09:16
Mis à jour le 16/04/2019 - 08:38

La possible diversification dans l’aéronautique de General Electric, à Belfort, pour pérenniser le site, demandera des « investissements lourds » et des « démarches particulièrement longues », a averti le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, dans un courrier reçu mercredi 6 mars 2019 par le maire.

"Je soutiendrai les projets de diversification" du site belfortain du conglomérat américain, "néanmoins, un tel projet nécessite des investissements lourds pour adapter l'outil industriel et les démarches sont particulièrement longues pour (...) obtenir les certifications nécessaires", a écrit M. Le Maire dans ce courrier adressé au maire de Belfort Damien Meslot (LR), et transmis mercredi à la presse. Fabricant de turbines et pilier de la reprise en 2015 de la branche énergie d'Alstom, le site General Electric (GE) de Belfort subit à la fois les conséquences des difficultés générales du groupe américain et de la baisse actuelle de ses marchés.

146 postes devraient être supprimés

De source syndicale, GE devrait supprimer 146 postes sur un effectif local d'un peu plus de 4.000 salariés. Pour pérenniser le site, les syndicats défendent l'idée de sa diversification dans l'industrie aéronautique, qui requiert des savoir-faire et des technologies proches, selon eux.

Dans son courrier, M. Le Maire a relevé les "nombreuses similarités entre les turbines à gaz industrielles et les propulseurs aéronautiques". La venue simultanée, en octobre 2018, du PDG du groupe, Larry Culp, et du PDG de GE Aviation, David Joyce, "est de nature à conforter la pertinence d'une recherche de synergie entre les deux activités", a ajouté le ministre de l'Economie.

Le groupe américain ne s'est pas encore prononcé sur cette proposition, de même que le groupe français Safran avec lequel il forme une "joint-venture" de moteurs d'avions. Syndicats et élus belfortains militent depuis plusieurs mois pour accueillir une activité de Safran à Belfort.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.79
légère pluie
le 22/06 à 6h00
Vent
3.5 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
94 %