La Suisse impose des mesures pour endiguer une hausse "exponentielle" des cas de Covid-19

Publié le 19/10/2020 - 08:10
Mis à jour le 19/10/2020 - 08:10

Le port du masque est obligatoire dès ce lundi 19 octobre 2020 dans les lieux publics fermés dans toute la Suisse, a annoncé dimanche le gouvernement fédéral, parmi d'autres mesures pour tenter d'endiguer la croissance "exponentielle" des cas de Covid-19.

Simonetta Sommaruga
Simonetta Sommaruga, présidente de la confédération suisse © YouTube

La Suisse est le pays d’Europe où la maladie a progressé le plus vite la semaine passée (+146 %) selon un décompte de l’AFP. Vendredi encore, l’Office fédéral de la santé a annoncé 3.087 nouveaux cas pour ce pays de 8,6 millions d’habitants. Les chiffres sont en augmentation constante depuis la fin de l’été et le taux d’infection lors des deux dernières semaines était de 230 personnes pour 100.000 habitants.

Pour référence, la Suisse place la cote d’alerte pour mettre un pays sur la liste rouge et forcer les visiteurs qui en viennent à se confiner pendant 10 jours, à 60 pour 100.000.

  • Au total, le Covid-19 a tué 1.822 personnes en Suisse à la date de vendredi, soit un taux de 21,3 pour 100.000 habitants.

"Cette dernière semaine, les infections ont doublé", la croissance des cas est maintenant "exponentielle", a déclaré la présidente de la confédération, Simonetta Sommaruga, au cours d'une conférence de presse, justifiant du sérieux de la situation pour que la Confédération impose des mesures nationales, quand la gestion de la pandémie était depuis l'été de la seule responsabilité des cantons.

Ils peuvent continuer à s'adapter à la situation locale, certains ayant imposé ces derniers jours des mesures plus drastiques que les annonces de la Confédération.

La Suisse avait été relativement épargnée par la pandémie au printemps et avait imposé des restrictions limitées comparée à ses voisins. Mais durant l'été, les autorités et les citoyens avaient clairement baissé la garde.

"La deuxième vague est là, plus tôt et plus forte que nous ne le pensions, mais nous y sommes préparés", a dit le ministre fédéral de la Santé, Alain Berset, au cours du même point de presse. Il a souligné que le taux de positivité des tests était actuellement très élevé, autour "de 15, 16 %".

Pourtant, "nous savons comment agir et c'est le moment maintenant où nous devons tous utiliser ce que nous avons appris au printemps", a-t-il ajouté, appelant à la responsabilité de tous.

Plusieurs centaines de manifestants s'opposant à ces nouvelles restrictions ont manifesté dimanche à Berne devant le palais fédéral, a constaté un photographe de l'AFP.  L'ambiance était tendue sur la place et la police a procédé à plusieurs interpellations sous les sifflets.

Les mesures en Suisse

À partir de lundi, les rassemblements spontanés de plus de 15 personnes dans l'espace public seront interdits. Le port du masque sera obligatoire dans les espaces clos accessibles au public et cette obligation s'appliquera aussi dans les gares et les aéroports ainsi qu'aux arrêts de bus et de tram.

Les manifestations privées - qui s'avèrent un foyer important de contamination - de plus de 15 personnes seront également réglementées. Par ailleurs, dans les restaurants, les bars ou les boîtes de nuit, il ne sera permis de consommer qu'en étant assis.

Le gouvernement recommande aussi de recourir au télétravail.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : "Être plus vigilant en Bourgogne-Franche-Comté qu’ailleurs"

Point de situation • Le préfet de la Région Bourgogne-Franche-Comté a établit un nouveau point de situation ce vendredi 27 novembre 2020 après l’allocution d’Emanuel Macron sur le déconfinement progressif en trois étapes et conditionné par la situation épémiologique en France. La circulation du virus reste cependant très intense en Bourgogne-Franche-Comté est la deuxième région la plus touchée par la Covid derrière Auvergne-Rhône-Alpes. Les départements de l’Yonne et du Doubs (notamment le secteur de Pontarlier) sont aujourd’hui le plus impactés par la circulation du virus.

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?

Covid-19 : l’ARS et le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté verseront une indemnité exceptionnelle aux étudiants infirmiers

Les étudiants en soins infirmiers mobilisés pour faire face à l’épidémie dans le cadre de leurs stages vont recevoir une indemnisation exceptionnelle de l’ARS et du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, apprend-on dans un communiqué samedi 14 novembre 2020.

Covid-19 : le centre de dépistage Mourras ferme. Un nouveau centre ouvre le 16 novembre rue des Causses à Besançon

Le drive ouvert depuis fin septembre rue du Dr Mourras fermera ses portes ce samedi 14 novembre en fin de journée afin d’offrir un centre de dépistage en intérieur durant les mois d’hiver. Un nouveau site de dépistage en intérieur ouvrira ses portes le lundi 16 novembre à 8 heures au 6 rue des Causses à Besançon. 
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.55
ciel dégagé
le 28/11 à 12h00
Vent
3.41 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
64 %

Sondage