La Ville de Pontarlier et son CCAS se mobilisent

Publié le 25/03/2020 - 10:26
Mis à jour le 25/03/2020 - 10:26

Le CCAS, soutenu par la Mairie de Pontarlier, assure la continuité des services en interne et en externe, essentiellement tournée vers la mobilisation et l'organisation avec ses partenaires, est-il rappelé ce 25 mars 2020.

Mairie de Pontarlier
Mairie de Pontarlier février 2020 ©Hélène Loget ©

En cette période de confinement, le CCAS est plus que jamais moteur de la coordination de l'action sociale sur la commune. Concrètement il se mobilise en interne et fédère les associations et les partenaires institutionnels. Ainsi, l'organisation de l'aide alimentaire et de l'hébergement d'urgence se mettent en place avec l'aide des associations caritatives, du Centre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale - CHRS (ADDSEA), de l’État et du Département du Doubs.

Pour rappel, le Centre Communal d'Action Sociale, est dédié à la prise en charge de publics spécifiques  :

  • Personnes majeures sans domicile fixe
  • + 50 ans, sans personne à charge
  • Personnes âgées isolées et fragiles, déjà bénéficiaires des services du CCAS

Les dispositifs mis en oeuvre bénéficient déjà à un nombre important d'usagers :

1 / Suivi des personnes âgées isolées et fragiles, déjà bénéficiaires des services et enregistrées au CCAS (télé-alarmes, ateliers mémoire, plan canicule...)

  • appel téléphonique auprès des personnes âgées. 200 usagers bénéficiant de la téléalarme du CCAS et environ 80 personnes ont déjà reçu un appel téléphonique de l'animatrice du CCAS en charge des personnes âgées

2 / Personnes vulnérables, sans domicile fixe

  • évaluation et une réflexion réalisées avec les partenaires pour leur confinement. Proposition de solutions et travail avec l'Etat et l'association Addsea en cours pour une organisation de l'hébergement

3/ prise en charge du relais des associations "Epicerie Solidaire" et "Banque Alimentaire de Pontarlier", qui ont fermé physiquement leurs portes, pour des raisons sanitaires, en lien avec la Croix Rouge :

> recensement des personnes concernées par l'aide alimentaire. 238 personnes concernées

  • organisation de la logistique avec la Banque alimentaire de Besançon  pour centraliser les denrées nécessaires. Mise à disposition d'un agent municipal et d'1 véhicule municipal pour le transport des denrées et pour permettre à la Banque Alimentaire de Pontarlier de préparer les colis alimentaires.
  • appels téléphoniques auprès des bénéficiaires. Les travailleurs sociaux du CCAS ont réalisé environ 180 appels dès le 23 mars. 38 rendez-vous ont été déjà pris avec des usagers pour venir retirer leur colis alimentaire cette semaine et quatre livraisons à domicile.
  • permanence téléphonique mise en place pour l'aide alimentaire. Assurée par un travailleur social de 9h à 12h et de 14h à 18h pour toute demande liée à l'aide alimentaire. Dès lundi 23 mars, 16 sollicitations ont été satisfaites, ainsi qu'une dizaine d'appels téléphoniques.

 4 / Les permanences téléphoniques

  • 1 permanence téléphonique assurée par un travailleur social de 9h à 12h et de 14h à 18h pour toute autre demande sociale (hébergement, recherche de personnes pour faire les courses). Dès le 23 mars, 20 appels et aujourd’hui 7 sollicitations
  • 1 agent mobilisé à l'accueil téléphonique du CCAS depuis ce matin : 28 appels
  • relais pour la Croix Rouge, pour centraliser les volontaires/bénévoles souhaitant s'inscrire sur la plate-forme nationale de l'association (09 70 28 30 00) pour aider à la livraison de biens de premières nécessité et de médicaments pour les personnes isolées.
  • veille quotidienne et coordination des dispositifs par le responsable pôle action sociale et la directrice du CCAS 

 

IMPORTANT - Au quotidien, la Ville de Pontarlier appelle à une solidarité de proximité que ce soit dans les quartiers ou les immeubles, pour une entraide entre voisins mais toujours dans le respect des gestes barrières.

Qui contacter ?

Toutes les personnes relevant des cas cités et pris en charge par le CCAS sont invitées à contacter le 03 81 46 51 36

Bénévoles - Les personnes souhaitant participer à ces actions de soutien social peuvent se signaler à la Mairie de Pontarlier  au 03 81 38 81 38 et  mairie.pontarlier@ville-pontarlier.com

Vous avez besoin d'un soutien psychologique ?

Centre Hospitalier Universitaire de Besançon met en place une permanence téléphonique pour un soutien psychologique dans ce contexte d'épidémie.

  • Permanence 7jours/7
  • de 8h30 à 18h
  • De 18h à 8h30 contactez le 15
  • 03 81 66 88 22

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19: le vaccin Moderna dans la dernière ligne droite

Le laboratoire américain Moderna va déposer lundi 30 novembre 2020 des demandes d'autorisations de son vaccin contre le Covid-19 aux Etats-Unis et en Europe, faisant de plus en plus miroiter de premières vaccinations possibles dès le mois de décembre face à une pandémie toujours en pleine expansion.

Covid-19 : une lente décrue en Bourgogne Franche-Comté

2e vague • Le pic de la seconde vague a été plus élevé cet automne par rapport au printemps 2020 en Bourgogne Franche-Comté avec 1.899 personnes hospitalisées le 23 novembre pour des formes graves du Coronavirus contre 1.380 le 17 avril 2020. Dimanche, on dénombrait toujours plus de 1.700 patients hospitalisés dans la région qui reste dans une situation sanitaire "fragile" selon l'agence régionale de Santé.

Société

Skier à l’étranger ? Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives »

Y’aura-t-il des mesures contraignantes pour empêcher les Français d’aller skier à l’étranger? “S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français” et pour “ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France”, a lancé le président Macron ce mardi 1er décembre lors d’une conférence de presse, en marge d’une visite du Premier ministre belge Alexander de Croo.

Missions et enjeux de la 7e brigade blindée de l’armée de Terre. On en parle avec le général Pierre-Yves Rondeau

Envoyés en mission pour 3 à 6 mois à travers le monde (Mali, Côte d'Ivoire, Liban…), les militaires de la 7e brigade blindée, subordonnée à la 1re division dont l'État-major est à Besançon, rentreront en France début 2021 en permission avant de reprendre une année d'entraînement. Le général de brigade Pierre-Yves Rondeau nous parle des missions de ces militaires et des prochains enjeux.

Sondage – En ce moment, soutenez-vous les forces de l’ordre ?

En plein débat sur l'article 24 de la proposition de loi dite de "sécurité globale", des images d'actes de violences de la part de policiers en service ont été rendues publiques ces dernières semaines (évacuation d'un camp de migrants, affaire Michel Zecler, manifestations...). Si certains critiquent les forces de l'ordre et leur hiérarchie, d'autres les défendent et évoquent un "surmenage". Et vous, soutenez-vous les forces de l'ordre malgré l'actualité ? C'est notre sondage de la semaine.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.35
couvert
le 02/12 à 18h00
Vent
1.09 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
97 %

Sondage