Le diocèse de Besançon ouvre une cellule d’écoute pour les victimes de pédophilies

Publié le 06/06/2016 - 08:34
Mis à jour le 06/06/2016 - 11:06

Le diocèse de Besançon ouvre une cellule d’écoute pour les victimes de pédophilies ce lundi 6 juin 2016. Les personnes désireuses d’être entendues pourront contacter le diocèse via un numéro de téléphone spécifique. Une première dans le grand est de la France. 

 ©
©

exclu

Le scandale de prêtres pédophiles à Lyon avec l’affaire du Cardinal Barbarin a amené l’Église de France à prendre à bras le corps la question de la pédophilie et notamment celle de l’accompagnement des victimes. C’est lors de la Conférence des Évêques les 11 et 12 avril 2016, qu’il a été décidé d’ouvrir une cellule d’écoute aux victimes de pédophilies dans chaque diocèse. Celui de Besançon a pris les devant et en moins de deux mois, il en a ouvert une. C'est le premier du Grand Est.

Cette cellule fonctionnera via un numéro de téléphone : le 06 44 14 22 88. Ce sera un répondeur, la personne en charge de cette cellule d'écoute ne sera pas toujours au bout du fil. Mais les victimes pourront être rappelées si elles le souhaitent. D'ailleurs, elles pourront ou non donner leur identité. Ensuite, il y a aura la mise en place d’un accueil et d'un rendez-vous s'il est désiré avec l'intervenante de la cellule. Si l'appelant le demande il pourra rencontrer, si nécessaire l’Archevêque de Besançon.

Des appels nombreux ?

Suite à la création, un peu partout en France de ces cellules, les informations actuelles montrent qu’il n’y a pas eu une avalanche d’appel. Pour autant, certaines victimes ont profité de l’ouverture de ce type de dispositif pour échanger et être entendue par l'Eglise. Une partie de ces personnes ont parfois subit des agressions il y a plusieurs dizaines d’années

Pour Monseigneur Jean-Luc Bouilleret, archevêque de Besançon, "l’Église n’a pas peur de faire la vérité et de faire la lumière". L’homme d’Église précise aussi que "c’est douloureux pour l’Église quand des prêtes ont commis des actes condamnables" car il est le "garant" du diocèse et "tous les prêtres sont sous sa responsabilité".

Un point sera réalisé sur le fonctionnement et l'avancement de ces cellules à la conférence épiscopale à la mi juin à Lourdes. Les Evêques de France seront présents notamment Monseigneur Jean-Luc Bouilleret.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Religion

Manifestation contre l’antisémitisme à Besançon : qui vient, qui ne vient pas ?

Jeudi 9 novembre, la Licra Besançon - Franche-Comté a lancé un appel à manifester dimanche 12 novembre à 15h00 à Besançon contre l’antisémitisme, comme à l’appel de la présidente de l’Assemblée nationale et du président du Sénat. Depuis l’annonce, plusieurs politiques ont exprimé leur volonté d’y participer… ou pas.

Une congrégation catholique condamnée pour travail dissimulé

La congrégation Famille missionnaire Donum Dei a été condamnée à Épinal pour travail dissimulé de femmes étrangères. Les Travailleuses missionnaires de l’immaculée étaient réparties sur les sites de Marseille, La Grâce-Dieu, Domrémy-la-Pucelle, Lisieux, Menton, Ars-sur-Formans, Lourdes, Toulon et Besançon.

François Hollande à Besançon : “Anne Hidalgo doit présenter le plus vite possible ses propositions”

Ce mercredi 15 décembre, François Hollande était à la librairie L’Intranquille à Besançon pour dédicacer son livre Affronter (Éd. Stock). Il en a profité pour échanger avec des jeunes, particulièrement nombreux au rendez-vous, sur l’expérience d’être candidat à l’élection présidentielle et conseillé à la candidate du PS Anne Hidalgo de présenter « le plus vite possible » ses propositions.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.86
pluie modérée
le 22/02 à 0h00
Vent
8.66 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
78 %