Le Groupe des Epouvantails en Colère (Geec) s'est installé aux Vaîtes à Besançon

Publié le 19/11/2020 - 18:39
Mis à jour le 19/11/2020 - 17:02

Ce mardi 17 novembre, jour de l'appel à une deuxième vague d'action contre la réintoxication du monde, l'association Les Jardins des Vaîtes, a appelé jardinièr·es et ami·es des Jardins des Vaîtes à déposer banderoles et épouvantails aux Vaîtes. L'occasion de réaffirmer leur volonté de "préserver ce poumon vert en coeur de ville, avec ses jardins, ses zones humides, ses habitant·es humains et non humains."

Ce mardi 17 novembre, épouvantails et banderoles se sont multipliés le long du tram en bordure des jardins populaires à défendre, et des cagettes de légumes cultivés aux Vaîtes ont été offertes aux promeneur·ses. L'association souhaitait mettre l'accent en ce jour sur "la préservation des terres cultivées - jardins ou exploitation maraîchère - des Vaîtes."

XR/Extinction Rebellion et à la Confédération Paysanne sont venus apporter leur contribution (épouvantails et banderoles) à cette journée d'action.

Communiqué :

"Les Vaîtes, ce sont 34 hectares en tout menacés de destruction et de bétonnage massif pour y implanter un dit "éco-quartier" surdimensionné. Pourtant le réchauffement climatique, l'effondrement de la biodiversité et l'épuisement des ressources naturelles devraient amener les pouvoirs publics à préserver ces terres arables et zones de fraîcheur en coeur de ville, à préserver les espèces animales parfois protégées qui y ont trouvé refuge, à privilégier la rénovation des bâtiments plutôt que le bétonnage de terres fertiles !

La Convention Citoyenne pour la Climat a d'ailleurs posé un certain nombre de principes dont le refus d'artificialiser de nouvelles terres tant que des friches existent et que des réhabilitations de bâtiments sont possibles, dont également le principe de réversibilité des bâtiments plutôt que la destruction/construction neuve. Il y a urgence maintenant à réinventer l'urbanisme !"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Randonneurs, randonneuse, votez pour votre « GR Préféré »…

Pour la quatrième année consécutive, la Fédération française de la randonnée pédestre lance son concours national pour l’élection du "GR préféré des Français". Parmi les huit GR (Grande Randonnée) sélectionnés cette année, l'emblématique GR®509 - Grande Traversée du Jura ! Il est possible de voter jusqu'au 25 novembre 2020 sur le site MonGR.fr.

Le Groupe des Epouvantails en Colère (Geec) s’est installé aux Vaîtes à Besançon

Ce mardi 17 novembre, jour de l'appel à une deuxième vague d'action contre la réintoxication du monde, l'association Les Jardins des Vaîtes, a appelé jardinièr·es et ami·es des Jardins des Vaîtes à déposer banderoles et épouvantails aux Vaîtes. L'occasion de réaffirmer leur volonté de "préserver ce poumon vert en coeur de ville, avec ses jardins, ses zones humides, ses habitant·es humains et non humains."

« Le temps de la forêt est plus long que le temps de la relance » (Jacques Grosperrin)

Jeudi 19 novembre 2020 dans la matinée, le sénateur LR Jacques Grosperrina interpellé le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation sur le thème de "La forêt française face aux défis climatiques, économiques et sociétaux" . Il a attiré l’attention du ministre sur la situation préoccupante de la forêt du Doubs.

Inondations et coulées de boue : une commune supplémentaire du Doubs reconnue en état de catastrophe naturelle

Par arrêté du Ministère de l’Intérieur du 19 octobre 2020, paru au Journal officiel du 14 novembre 2020, la commune de Dasle a été reconnue en état de catastrophe naturelle au titre des dommages causés par les inondations et coulées de boue survenues les 3, 11, 12 et 17 juin 2020.

Feuilles mortes : le ramassage se poursuit jusqu’à la mi-décembre à Besançon

Cette année encore, la Ville de Besançon mobilise les agents de la Voirie-Propreté et de la Biodiversité et Espaces Verts pour ramasser près de 535 tonnes de feuilles mortes jusqu’à la mi- décembre, annonce-t-elle ce jeudi 12 novembre dans un communiqué. Pas moins de 450 kilomètres sont ainsi parcourus et déblayés afin de limiter les amas qui se transforment en tapis glissants pour les passants et les véhicules en circulation.

Retour de la grippe aviaire : les volailles confinées dans 46 départements

Les autorités ont placé jeudi 45 départements en risque "élevé" d'introduction de la grippe aviaire par les oiseaux migrateurs, obligeant notamment à confiner les volailles, dans l'espoir d'éviter un retour de cette maladie redoutable pour l'élevage français. En Fc, les départements du Jura et de la Haute-Saône sont concernés par ce "confinement volaille".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -1.18
ciel dégagé
le 24/11 à 6h00
Vent
0.57 m/s
Pression
1027 hPa
Humidité
98 %

Sondage