Eco-quartier des Vaîtes : ce que préconise la conférence citoyenne...

Publié le 05/07/2021 - 12:02
Mis à jour le 05/07/2021 - 11:05

Le rapport sur l’avenir des Vaîtes des membres de la conférence citoyenne a été remis en main propre et lu à la maire de Besançon et aux présidents des groupes du conseil municipal ce dimanche 4 juillet à l’Hôtel de Ville.

 © Ville de Besançon/Facebook
© Ville de Besançon/Facebook

Les travaux de la conférence se sont déroulés au cours de 3 journées de travail. Le mandat confié à la Conférence par la Ville consistait à répondre à la question suivante : "Quelles sont vos préconisations sur l’avenir des Vaîtes ? A quelles conditions pensez-vous que vos préconisations pourraient être mises en oeuvre ?"

Sur les 51 citoyennes et citoyens tirés au sort, 41 étaient présents ce dimanche matin à l'Hôtel de Ville.

La Ville souligne que les débats qui ont eu lieu au sein de la conférence ont permis à chacun de s’exprimer et ont fait apparaître "un consensus fort pour le rejet du projet initial comprenant 1150 logements et sur la nécessité de le réinterroger en profondeur". L'association Jardins des Vaîtes se réjouit que "plusieurs préconisations empêcheront la bétonisation" de cet espace.

La conférence citoyenne préconise donc qu'aucune construction ne doit se faire aux Vaîtes si d'autres espaces sont disponibles à Besançon. Il a été également souligné que la rénovation de l'existant doit être privilégiée dans ce contexte d'épuisement des ressources naturelles et de réchauffement climatique dans une ville où la population est stagnante.

Le rapport recommande également la réhabilitation de l'école Tristan Bernard et la préservation de la biodiversité et des zones humides, déjà validée par le GEEC.

Le conseil municipal de Besançon devra délibérer sur ce sujet le 30 septembre prochain.

1 Commentaire

Les participants à la conférence citoyenne ont fait un beau travail bien documenté. Les arguments sont pertinents et en accord avec l'évolution climatique. Espérons que notre maire ""écologiste'' tienne compte de ce dossier.
Publié le 5 juillet 2021 à 20h05 par climatique dérèglement • Membre

Un commentaire

  • cjm.maillot@yahoo.fr dit :

    Les participants à la conférence citoyenne ont fait un beau travail bien documenté.
    Les arguments sont pertinents et en accord avec l’évolution climatique.
    Espérons que notre maire “”écologiste” tienne compte de ce dossier.

Laisser un commentaire

les vaîtes

Donnez votre avis sur l’écoquartier des Vaites à Besançon !

Jusqu'au 9 mai 2021 • Une nouvelle étape s’ouvre à partir de ce 19 mars 2021 pour aller plus loin dans la réflexion sur le sujet des Vaites à Besançon. Après le rapport du Geec (groupe d’experts qui a rendu son analyse le 12 mars dernier), chacun peut à présent donner son avis sur le sujet via le site internet : « besancon-vaites.jenparle.net« . Une cinquantaine de personnes représentatives de la Ville de Besançon seront ensuite tirées au sort afin de donner un avis qui servira à la décision finale qui sera prise lors de conseil municipal en septembre 2021.

Le Groupe des Epouvantails en Colère (Geec) s’est installé aux Vaîtes à Besançon

Ce mardi 17 novembre, jour de l’appel à une deuxième vague d’action contre la réintoxication du monde, l’association Les Jardins des Vaîtes, a appelé jardinièr·es et ami·es des Jardins des Vaîtes à déposer banderoles et épouvantails aux Vaîtes. L’occasion de réaffirmer leur volonté de « préserver ce poumon vert en coeur de ville, avec ses jardins, ses zones humides, ses habitant·es humains et non humains. »

Vigie des Vaîtes à Besançon : où en est-on ?

Nous avions rencontré plusieurs membres du collectif de la Vigie des Vaîtes en juillet dernier. Ils expliquaient que cette dernière avait pour but de « veiller ». Un arrêté municipal a été pris le 7 août pour déconstruire la tour. Pour l’heure, la situation reste figée…

Vaîtes : “Seule une convention citoyenne peut conduire à un consensus”

Dans un communiqué de mercredi 29 juillet 2020, l’équipe d’Eric Alauzet au conseil municipal de Besançon demande une « position claire sur les intentions de l’actuelle majorité », réaffirme sa volonté d’un éco-quartier sur ce terrain et déclare que « seule une convention citoyenne (…) peut conduire à un consensus ». 

Politique

Le Sénat approuve l’inscription de l’IVG dans la Constitution, le Congrès réuni lundi

Les sénateurs ont largement voté mercredi 28 février 2024 en faveur de l’inscription de l’IVG dans la Constitution en des termes identiques à ceux de l’Assemblée, assurant de ce fait une "liberté garantie" aux femmes d’avoir recours à l’avortement. Cette modification de la Constitution doit désormais être soumise au Congrès qui se réunira dès lundi à Versailles.

L’inscription de l’IVG dans la Constitution française sera-t-elle votée par le Sénat ?

Le Sénat se prononcera mercredi 28 février 2024 après-midi sur l'inscription de l'IVG dans la Constitution, un vote rendu très incertain par les réticences de la droite et qui pourrait bouleverser le calendrier parlementaire de la réforme. C'est l'étape la plus périlleuse de la révision constitutionnelle promise par le président de la République, Emmanuel Macron : l'exécutif ne pourra la faire aboutir sans un vote majoritaire des 348 parlementaires du Palais du Luxembourg.

Hommage aux Manouchian à Besançon : une ”instrumentalisation” du Parti communiste selon Besançon maintenant

Une cérémonie en hommage aux résistants du groupe Manouchian s’est tenue place du 8 Septembre à Besançon, organisée par le Parti communiste français et la Ville de Besançon. Pour Ludovic Fagaut (LR), chef du groupe Besançon maintenant au conseil municipal, parle d’une ”instrumentalisation à des fins partisanes”.

À Besançon, une centaine de personnes rassemblées en hommage au groupe Manouchian

Alors que le couple de résistants communistes, Missak et Mélinée Manouchian étaient panthéonisés lors d’une cérémonie d’hommage national à Paris mercredi 21 février, en même temps à Besançon, une cérémonie s’est  tenue place du 8 Septembre en présence d’une centaine de personnes.

Visas, pesticides, simplification : Gabriel Attal donne des gages aux agriculteurs avant le Salon

Un mois après le début d'un mouvement d'exaspération des paysans, Gabriel Attal a placé mercredi 21 février 2024 l'agriculture "au rang des intérêts fondamentaux" du pays, récapitulant les engagements déjà pris par le gouvernement et annonçant quelques nouvelles mesures sur les saisonniers étrangers, les pesticides et la rémunération.

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.03
couvert
le 04/03 à 15h00
Vent
0.74 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
87 %