Soulèvements de la Terre : une marche pour défendre Les Vaîtes ce samedi à Besançon

Publié le 01/04/2022 - 16:31
Mis à jour le 01/04/2022 - 15:55

Une organisation de 15 associations, syndicats, collectifs pour la défense des jardins des Vaîtes prévoit une marche contre leur artificalisation samedi 2 avril au départ de la Chambre d’agriculture à Besançon.

Les associations et syndicats membres de l’inter-organisation : Les Jardins des Vaîtes, Confédération Paysanne, Via Campesina, Extinction Rebellion Besançon, Quartier Libre des Lentillères, Union Syndicale Solidaires 25, espace autogéré des Tanneries, France Nature Environnement Doubs, Alternatiba ANV-Cop21 Besançon, Les Amis de la Terre Côte d’Or, Le Pic Noir (non au Center Parcs de Poligny), collectif Franche-Comté sans OGM, syndicat La Voix Lycéenne, collectif Les Eco-lié·es, la CNL (Condéfération Nationale du Logement) de Besançon.

En mars 2021, cette interorganisation avait entamé les mobilisations des Soulèvements de la Terre par une marche en défense des terres des Vaîtes à Besançon et des Lentillères à Dijon. Elle demandait alors l’abandon ferme et définitif du projet d’écoquartier des Vaîtes sur 34 hectares de jardins, terres maraîchères et espaces naturels.

"Un an après, ces terres sont toujours menacées", souligne les défenseurs de Vaîtes. "Dans un nouveau « projet revisité », la mairie présente comme un « progrès » et un « consensus » la destruction de plus de 11 hectares dans sa première phase d’urbanisation."

Le 30 septembre 2021, le conseil municipal a voté pour un nouveau projet d’écoquartier aux Vaîtes. Présenté comme une avancée démocratique issue d'un "consensus", il aboutirait à une première phase d’urbanisation sur 11,5 hectares au lieu des 16,5 prévus initialement. 

Pour l’interorganisation, Les Vaîtes doivent redevenir des terres paysannes. Suivant les recommandations de la Conférence citoyenne sur les Vaîtes, les militants sont également mobilisés pour que sur ces terres soient signés des baux agricoles, parce que :

  • "C’est un premier pas pour une reconnaissance de la valeur des terres dans leur fonction nourricière , une valeur qui n’est pas si facilement interchangeable…" ;
  • "Les formes de précarisation du statut de paysan·nes observées actuellement aux Vaîtes, participent d'un mouvement plus général d'une forme d' uberisation de l'agriculture urbaine."

De plus, les défenseurs des Vaîtes le martèlent : "Les Vaîtes sont un refuge de biodiversité en ville" avec notamment des chevreuils, des pies et des corneilles, de vieux arbres nidifiés, des crapauds, des hérissons, des couleuvres vertes et jaunes, des insectes, etc.

Pour que le quartier des Vaîtes reste un quartier jardinier et maraîcher, pour une alimentation produite localement, pour une agriculture paysanne, pour la défense du vivant, pour sauver les jardins populaires, une marche est organisée le 2 avril au départ de la Chambre d’agriculture (130 rue de Belfort) à 09h30 pour se terminer aux Vaîtes avec un repas tiré du sac et un après-midi festif. Le programme se poursuit dimanche 3 avril pour les assises des jardins populaires également aux Vaîtes.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

les vaîtes

Donnez votre avis sur l’écoquartier des Vaites à Besançon !

Jusqu'au 9 mai 2021 • Une nouvelle étape s’ouvre à partir de ce 19 mars 2021 pour aller plus loin dans la réflexion sur le sujet des Vaites à Besançon. Après le rapport du Geec (groupe d’experts qui a rendu son analyse le 12 mars dernier), chacun peut à présent donner son avis sur le sujet via le site internet : « besancon-vaites.jenparle.net« . Une cinquantaine de personnes représentatives de la Ville de Besançon seront ensuite tirées au sort afin de donner un avis qui servira à la décision finale qui sera prise lors de conseil municipal en septembre 2021.

Le Groupe des Epouvantails en Colère (Geec) s’est installé aux Vaîtes à Besançon

Ce mardi 17 novembre, jour de l’appel à une deuxième vague d’action contre la réintoxication du monde, l’association Les Jardins des Vaîtes, a appelé jardinièr·es et ami·es des Jardins des Vaîtes à déposer banderoles et épouvantails aux Vaîtes. L’occasion de réaffirmer leur volonté de « préserver ce poumon vert en coeur de ville, avec ses jardins, ses zones humides, ses habitant·es humains et non humains. »

Vigie des Vaîtes à Besançon : où en est-on ?

Nous avions rencontré plusieurs membres du collectif de la Vigie des Vaîtes en juillet dernier. Ils expliquaient que cette dernière avait pour but de « veiller ». Un arrêté municipal a été pris le 7 août pour déconstruire la tour. Pour l’heure, la situation reste figée…

Vaîtes : « Seule une convention citoyenne peut conduire à un consensus »

Dans un communiqué de mercredi 29 juillet 2020, l’équipe d’Eric Alauzet au conseil municipal de Besançon demande une « position claire sur les intentions de l’actuelle majorité », réaffirme sa volonté d’un éco-quartier sur ce terrain et déclare que « seule une convention citoyenne (…) peut conduire à un consensus ». 

Nature

Enquête Flore : recensement des espèces exotiques envahissantes 

Dans le cadre des journées de lutte contre l’ambroisie 15 au 30 juin 2022, le Conservatoire botanique national de Franche-Comté – Observatoire régional des Invertébrés lance une grande enquête participative afin de recenser les espèces exotiques envahissantes sur le territoire franc-comtois (Doubs, Jura, Haute-Saône et Territoire de Belfort). 

La vague de chaleur se met en place, samedi sera la journée la plus chaude en Bourgogne-Franche-Comté

La vague de chaleur arrivée d'Espagne se met en place par le sud du pays mercredi, avec des températures qui vont souvent dépasser les 30 degrés dans la plupart des régions. Le thermomètre va encore grimper ces prochains jours en Bourgogne-Franche-Comté. Le "tassement" n'est pas attendu avant dimanche.

Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.77
partiellement nuageux
le 26/06 à 15h00
Vent
4.13 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
14 %

Sondage