Le groupe Écologistes & Solidaires réclame plus de moyens pour le train

Publié le 31/08/2022 - 12:11
Mis à jour le 31/08/2022 - 11:39

Par voie de communiqué de presse, que nous vous partageons ci-dessous, le groupe Écologistes et Solidaires Bourgogne-Franche-Comté réclame plus de moyens pour le train, par la voix de sa présidente Claire Mallard.

 © Écologistes et Solidaires
© Écologistes et Solidaires

"Avec 30% des émissions, les transports constituent le premier secteur de rejet de CO2. 95% sont dus au routier et à l’aérien et seulement 0,3% au ferroviaire.

En France plus de 7 millions de foyers souffrent de précarité liée à la mobilité, dépendants de la voiture tous les jours pour tout faire. C’est une double peine. La Région Bourgogne Franche-Comté est d’ailleurs la plus touchée des régions françaises.

Face au choc climatique de cet été, l’appel du Président de la République à une société de la sobriété doit se traduire très vite dans les actes.

"Plus de moyens financiers sur la rénovation et la régénération du réseau ferroviaire"

Dans ce contexte, nous saluons la déclaration du vice-président aux transports de la Région qui partage la position des écologistes : il faut plus de moyens financiers sur la rénovation et la régénération du réseau ferroviaire.

En effet les 2,8 millions du Contrat de performance entre l’Etat et SNCF Réseau sont nettement insuffisants au regard de l’inflation, de l’explosion du coût des matières premières, du sous-investissement pour moderniser le réseau ces 30 dernières années.

Ce renoncement nous cantonne dans un cercle vicieux délétère : désinvestir, c’est laisser volontairement se dégrader le réseau. Il devient inutilisable et entraine une chute des fréquentations et donc des fermetures des lignes au profit des cars et de la voiture.

La Bourgogne-Franche-Comté "ne doit pas être une victime collatérale du sous-investissement"

Amorçons au contraire un cercle vertueux, à l’image de la Suisse, de l’Allemagne, de l’Italie qui affichent 30% de part modale en faveur du train, contre 10% en France. Ils investissent 10 milliards/an dans la régénération du réseau accompagné d’une véritable politique de l’offre qui a boosté la fréquentation.

Les écologistes refusent que la Bourgogne-Franche-Comté soit une victime collatérale du sous-investissement. En effet, SNCF Réseau, par manque de moyens alloués par l’Etat, envisage une France à deux vitesses : celle des lignes à fort trafic bénéficiant d’investissements, et essentiellement ciblées en Ile de France, et celles des lignes à faible trafic que l’on abandonne.

C’est pourquoi, dans le cadre des échanges consacrés au contrat de plan mobilités entre l’Etat et la Région, nous demandons à l’Etat des moyens pour les lignes Lure/Epinal, la ligne des Horlogers, l’étoile de Paray-Le-Monial et la connexion TER/TGV de la gare Creusot/Montceau/Montchanin.

Le train, "vertébrale des déplacements en zone urbaine, périurbaine et rurale"

Enfin, nous interpellons l’ensemble des parlementaires de la Région Bourgogne-Franche-Comté. Ceux-ci doivent à œuvrer, dans le cadre du projet de loi de finances, en faveur des moyens conséquents pour rénover les voies ferrées afin que le train redevienne la colonne vertébrale des déplacements en zone urbaine, périurbaine et rurale.

Claire Mallard, présidente de groupe Écologistes & Solidaires
Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté"

1 Commentaire

Ce groupe saura-t'il faire rétablir un tarif acceptable pour aller en train de Morre à Besançon (4 km) au lieu du prix actuel carrément dissuasif ? 5 euros... aller simple, par personne !!!
Publié le 31 aout 2022 à 15h56 par grlulu • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Economie

Quels sont les nouveaux projets du programme Interreg France-Suisse 2021-2027 ?

Les partenaires du programme de coopération territoriale Interreg France-Suisse se sont réunis jeudi 16 mai à l’occasion du comité de suivi à Courtelary (Canton de Berne) où ils ont été accueillis par Monsieur Etienne Klopfenstein, Président du Conseil du Jura bernois.

Offre d’emploi : Responsable de salle de sport

OFFRE D'EMPLOI • Nous recherchons un responsable de salle de sport pour accompagner la mise en place d’un tout nouvel espace à Besançon dont l’ouverture est prévue pour le premier trimestre 2025 !
Sportif passionné, vous avez le goût du challenge et du développement ? Rejoignez-nous !

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.72
légère pluie
le 31/05 à 0h00
Vent
3.11 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
98 %