Le marché automobile français au plus bas en 2021, l'électrique monte

Publié le 02/01/2022 - 10:42
Mis à jour le 02/01/2022 - 10:49

Frappé par la crise sanitaire, ralenti par la pénurie de puces électroniques, le marché automobile français est resté en 2021 à son niveau historiquement bas de 2020, avec un quart de ventes en moins par rapport à 2019.

Avec 1,66 million d'unités écoulées (+0,5% par rapport à 2020), le marché se retrouve bloqué à un niveau proche de ses ventes de 1975, selon des données d'immatriculations provisoires du cabinet NGC Data publiées vendredi par L'Argus. "La comparaison par rapport à l'exercice 2019 fait peur", note L'Argus, soulignant une baisse de 25% des ventes: 2,2 millions de véhicules avaient été écoulés au cours de l'année précédant la crise du Covid.

Après une année 2020 catastrophique, avec des concessions fermées et une économie morose, le secteur avait pensé rebondir en début d'année malgré les différentes vagues de Covid.

La pénurie de semi-conducteurs a douché cet espoir, privant les constructeurs de ces puces électroniques essentielles et les obligeant à suspendre leurs chaînes de montage. Si les carnets de commande se sont remplis, les délais de livraison se sont allongés et les chiffres d'immatriculation s'en ressentent.

Les automobilistes ne sont pas tous passés au vélo pour autant: le marché de l'occasion paraissait bien parti début décembre pour une année record, avec un gain de 9,2% sur onze mois et déjà 5,5 millions de transactions.

Les constructeurs ne sont pas égaux face à la crise: Peugeot devient pour la première fois N°1 des ventes devant Renault, avec une part de marché de 17,2%, et malgré une baisse de ses ventes de 6,1%. La marque du groupe Stellantis est poussée par le succès de sa compacte 208, N°1 des ventes en 2021, et de ses SUV 2008 et 3008.

Renault voit ses ventes baisser de 14,7% sur un an et sa part de marché baisser à 16,2%, soit près de 140.000 véhicules de moins qu'en 2019.

La Model 3 devant la Zoe

Hors ventes aux professionnels, c'est cependant la marque économique du groupe Renault, Dacia, qui se classe N°1 des ventes avec sa Sandero. Ford, Nissan et Opel ont également perdu des parts de marché cette année.

En cinquième position, Volkswagen enregistre de son côté un léger rebond (+7,4%), tiré par sa compacte Polo et son SUV T-Roc. La grande marque de luxe du groupe allemand, Audi, rebondit également, et sa nouvelle marque sportive Cupra frôle les 4.000 ventes.

Surtout, Hyundai-Kia, Toyota et Tesla réalisent une excellente année grâce à leur offre électrique et hybride.

Les électriques atteignent une part de marché jamais vue de 9,8% avec près de 162.000 véhicules écoulés (+45,6% sur un an), le marché français se plaçant ainsi dans la moyenne européenne. La Tesla Model 3 devient pour la première fois numéro un des ventes électriques, devant la Renault Zoe.

Les hybrides représentent désormais plus de 17% des ventes, et les hybrides rechargeables plus de 8%. Ensemble, ces motorisations hybrides ont dépassé le Diesel (21,1%, -31% en volume sur un an).

Les voitures à essence représentent 40,2% des ventes, avec un volume en baisse de 14,2%.

Le début de l'année 2022 risque d'être encore freiné par la pénurie de puces, avant une éventuelle reprise en fin d'année. Du côté de Volkswagen, on s'attend à "un marché 2022 en légère progression, malgré un premier semestre contraignant, et les ventes de véhicules électriques vont continuer leur forte croissance", a indiqué à l'AFP Xavier Chardon, président du directoire de Volkswagen Group France.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Crise énergétique : la Ville de Besançon va devoir faire des coupes budgétaires, mais lesquelles ?

La maire de Besançon, accompagnée de 11 membres de la majorité municipales, a convié les médias locaux à une conférence de presse sur la forte augmentation du prix de l’énergie et ses conséquences sur le service public. À ce jour, la Ville de Besançon doit trouver des solutions pour économiser 8 millions d’euros sur sa facture de 2023. Quoi qu’il en soit, comme dans d’autres communes, des coupes budgétaires seront envisagées, mais lesquelles ? Fermeture des musées plusieurs jours par semaine ? Un marché de Noël annulé ou plus sobre ? Des extinctions de l’éclairage des équipements sportifs ?

Salon Cap vers l’Emploi le 30 septembre à Besançon : plus de 1.000 postes à pourvoir !

PUBLI-INFO • Grand Besançon Métropole organise depuis plusieurs années, des évènements en faveur de l’emploi tels que les Rendez-vous de l’emploi au Palais des Sports. Cette année, l’événement change de nom et de lieu et se déroulera vendredi 30 septembre à Microplis : Cap vers l’emploi.  À cette occasion, les personnes en recherche d’emploi pourront rencontrer des entreprises qui recrutent sur le territoire. Plus de 1.000 offres d’emploi seront proposées.

Bourgogne Franche-Comté : connaissez-vous le CREFOP et ses missions ?

La réunion plénière d'installation du Comité Régional de l'Emploi, de la Formation et de l'Orientation Professionnelles (CREFOP) Bourgogne-Franche-Comté s’est tenue ce jeudi 21 septembre en salle des séances du conseil régional en présence de Fabien Sudry, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, et de Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional.

Sondage – Avez-vous rallumé le chauffage ?

Depuis le week-end dernier, les températures se sont rafraichies, les pulls, manteaux et chaussettes ont faire leur retour dans les rues en Bourgogne Franche-Comté. Et à la maison, les plus frileux ont peut-être été tentés de remettre le chauffage, la cheminée, le poêle… ou pas. Et vous, avez-vous rallumé le chauffage ? C’est notre sondage de la semaine.

Programme FEDER-FSE+ : près d’un demi-milliard d’euros mobilisé pour la région et le Massif du Jura

Ce mardi 20 septembre, à la Cité de la gastronomie à Dijon, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté et Patrick Molinoz, vice-président en charge des politiques européennes ont présidé la journée de lancement du programme FEDER-FSE+ Bourgogne-Franche-Comté et Massif du Jura 2021-2027. Le programme, géré par la Région et financé par des fonds européens, a été adopté officiellement le 26 juillet dernier.

Responsabilité sociétale et environnementale : 70 entreprises seront récompensées en Bourgogne Franche-Comté

Le Mouvement Français pour la Qualité, en partenariat avec la Région et la CCI Bourgogne Franche-Comté, organise le Forum Responsabilité Sociétale des Entreprises 2022 le 7 octobre à Besançon. Un événement pour permettre aux entreprises engagées du territoire d’être récompensées pour leurs bonnes pratiques.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.83
légère pluie
le 27/09 à 15h00
Vent
5.66 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
89 %

Sondage