Le marché du travail temporaire en Suisse, pas accessible aux frontaliers ?

Publié le 17/11/2015 - 16:02
Mis à jour le 17/11/2015 - 16:04

Le Groupement transfrontalier européen s'inquiète dans un communiqué des nouvelles difficultés d’accès au marché du travail temporaire suisse pour les chômeurs frontaliers. Un constat qui touche bien sûr aussi les frontaliers francs-comtois.

photos_images.jpg
©dr

Intérim

PUBLICITÉ

« En application d’un accord franco-suisse conclu en septembre 2006, un travailleur frontalier percevant des indemnités chômage en France et reprenant une activité en Suisse doit être  soumis au régime de sécurité sociale français. Cet accord spécifique entre la France et la Suisse crée un problème insurmontable pour l’emploi des chômeurs frontaliers en Suisse », explique le Groupement transfrontalier.

Une situation qui se serait encore durcie depuis le passage d’une majorité de frontaliers à la Sécurité sociale française. « Les organismes français (CPAM notamment) peuvent désormais mieux détecter les situations de double affiliation et ainsi, dès l’annonce d’une prise d’emploi temporaire, demander aux employeurs suisses (les agences de travail temporaire comprises) d’affilier leurs salariés frontaliers dans leur Etat de résidence et d’y verser les cotisations sociales correspondantes. »

Outre leur employabilité, cela menacerait aussi les frontaliers déjà en poste. Plus d’un millier d’emplois serait aujourd’hui concerné par cette problématique.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.25
couvert
le 18/07 à 3h00
Vent
0.09 m/s
Pression
1013.51 hPa
Humidité
74 %

Sondage