Le marché du travail temporaire en Suisse, pas accessible aux frontaliers ?

Publié le 17/11/2015 - 16:02
Mis à jour le 17/11/2015 - 16:04

Le Groupement transfrontalier européen s'inquiète dans un communiqué des nouvelles difficultés d’accès au marché du travail temporaire suisse pour les chômeurs frontaliers. Un constat qui touche bien sûr aussi les frontaliers francs-comtois.

photos_images.jpg
©dr

Intérim

PUBLICITÉ

« En application d’un accord franco-suisse conclu en septembre 2006, un travailleur frontalier percevant des indemnités chômage en France et reprenant une activité en Suisse doit être  soumis au régime de sécurité sociale français. Cet accord spécifique entre la France et la Suisse crée un problème insurmontable pour l’emploi des chômeurs frontaliers en Suisse », explique le Groupement transfrontalier.

Une situation qui se serait encore durcie depuis le passage d’une majorité de frontaliers à la Sécurité sociale française. « Les organismes français (CPAM notamment) peuvent désormais mieux détecter les situations de double affiliation et ainsi, dès l’annonce d’une prise d’emploi temporaire, demander aux employeurs suisses (les agences de travail temporaire comprises) d’affilier leurs salariés frontaliers dans leur Etat de résidence et d’y verser les cotisations sociales correspondantes. »

Outre leur employabilité, cela menacerait aussi les frontaliers déjà en poste. Plus d’un millier d’emplois serait aujourd’hui concerné par cette problématique.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.