Le Scènacle, "le maillon manquant de la scène bisontine"

Publié le 16/02/2015 - 16:10
Mis à jour le 07/05/2019 - 16:55

Un nouveau lieu « pluridisciplinaire » et « pluriculturel » a ouvert début janvier 2015 au centre-ville de Besançon, à la place de l’ancien Théâtre Bacchus : le Scènacle. C’est le producteur de spectacles Hamid Asseila, 33 ans, et le comédien Quentin Juy, 35 ans, qui se sont lancés dans le challenge de créer en Franche-Comté un espace unique pouvant accueillir des artistes pour des résidences, en co-working, organiser des expositions, des projections, des événements privés, etc. 

 ©
©

Le Scènacle est une association de loi 1901 fondée par Hamid Asseila (trésorier) et Quentin Juy (président). L'idée de créer ce nouveau lieu leur trotte dans la tête depuis près de 4 ans. Ce lieu accueillera des artistes pour travailler en résidence, mais aussi pour se produire en public. Des projections, des expositions et autres exhibitions se dérouleront toute l'année, selon le souhait des deux fondateurs. "Ce sera le lieu de tous les Bisontins" explique Hamid Asseila,",mais on veut toucher également le public au-delà du territoire et faire rayonner Besançon".

À terme, l'équipe souhaite qu'il y ait un événement chaque jour "pour qu'à Besançon, on ne se dise pas qu'il ne se passe rien" ajoute-t-il. Les deux fondateurs sont très confiants : "Ça marchera et personne ne pourra nous arrêter". 

"C'est une aubaine pour les compagnies locales" 

Le producteur de spectacles et le comédien le savent : Besançon et la région regorgent d'artistes en tous genres qui ont peu voire aucun moyen. De la salle de spectacle en passant par la chapelle sans oublier les bureaux de co-working, les artistes et les compagnies qui le souhaitent peuvent s'y installer une journée, une semaine, un mois… Le temps d'aboutir à la création de leur projet artistique. "C'est le maillon manquant à la scène bisontine" selon Hamid Asseila, "c'est une aubaine, une alternative pour les compagnies locales" a-t-il ajouté. Cependant, le Scènacle ne cherche pas à être en concurrence avec les autres lieux culturels bisontins. Le producteur explique que certains artistes "ne pourront pas être aidés par La Rodia ou la Friche. Ces artistes-là pourront venir au Scènacle". 

"On a volontairement cassé les prix"

Après une étude comparative effectuée entre les lieux bisontins, le Scènacle propose les tarifs les moins chers de la ville. En exemple, pour louer la salle de spectacle pendant une journée avec l'équipement complet, il faut débourser 300 euros. "On a volontairement cassé les prix. On souhaitait être en dessous des prix du Petit Kursaal" précise Hamid Asseila.

Quelques chiffres-clés 

  • La superficie du Scènacle est de 500m2
  • 45.000 euros de travaux (remise aux normes, propreté) et d'achats de matériel technique ont été nécessaires
  • Cinq bureaux pour le co-working sont à louer
  • Prix du loyer du scénacle : entre 2.000 et 5.000 euros par mois 

Humoristes, musiciens, comédiens...

Prochainement, un duo violoncelliste-accordéoniste se produira au Scènacle fin mars pour le premier concert du lieu. Des artistes comme De los Ojos, My Lady House, Fayçal Sahli ou encore des humoristes du Jamel Comedy Club, de Canal + et du théâtre du Point Virgule (Paris) viendront en résidence pour travailler leur spectacle dans l'intimité du lieu. 

Infos pratiques 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Musée d’Arts et du Temps : “Nous sommes inquiets pour la santé des agents” (intersyndicale)

Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25, accompagnée de Sophie Caron, pour Force ouvrière a indiqué "être inquiète" pour les agents, notamment suite à des problèmes de management de la part de Laurence Madeline, la directrice des musées d’arts et du Temps. L’intersyndicale lance également un appel à la maire de Besançon…

Une manifestation contre la répression des free party à Besançon

Suite à une initiative nationale lancée par le compte Instagram ”Tekno anti-répression”, le collectif Franche-Comtek appelle à manifester dans les rues de Besançon samedi 13 avril 2024. Objectif : protester contre ”la politique répressive que mène l’Etat à l’encontre des free party depuis plus de 30 ans et plus particulièrement ces cinq dernières années.”

La Citadelle de Besançon met la biodiversité à l’honneur…

Pour mettre en lumière les projets de conservation d’espèces précieuses soutenus par l’équipe du parc zoologique, le muséum organise à la Citadelle de Besançon du 16 avril au 29 mai 2024 une saison de sensibilisation, le "Printemps de la biodiversité". Sept après-midi seront ainsi dédiées à la découverte d’espèces fascinantes, de leurs environnements fragilisés et des actions mises en œuvre pour leur protection. 

Le musée des Maisons Comtoises fait le plein de nouveautés pour ses 40 ans !

PUBLI-INFO • Une nouvelle saison s’ouvre à partir de lundi 1er avril 2024 au musée-parc des Maisons comtoises à Nancray. Et cette année est particulière puisqu’elle marque le 40e anniversaire du musée. L’occasion de proposer une programmation très riche et de nombreuses nouveautés à découvrir jusqu’à la fin de l’année…

Charles Belle, source d’inspiration pour un livre et un film…

Si le peintre franc-comtois Charles Belle s’inspire de la nature pour ses oeuvres, c’est à son tour d’être la source d’inspiration dans un livre publié le 1er avril mêlant poésie, peinture, littérature, histoire de l’art et cinéma et dans un film signé François Royet diffusé en avant-première au musée du Louvre à Paris le 13 avril. Focus.

Cumbia, hip hop, jazz electro, pop… Un jeune label sort une compilation 100% bisontine

Fraîchement créé, le label Les Disques du Crochet fondée par l’artiste bisontin Zerolex, va sortir le 3 mai 2024 une compilation musicale intitulée Mosaïque entièrement composée de projets d’artistes de Besançon pour la plupart issus du collectif La Boocle. De la cumbia au hip hop, du jazz électronique à la pop… il y en aura pour les mélomanes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.93
nuageux
le 15/04 à 18h00
Vent
7.41 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
56 %