Le vendeur de rose de Besançon interpellé

Publié le 07/02/2011 - 12:46
Mis à jour le 07/02/2011 - 12:46

Siva, bien connu dans les restaurants de Besançon où il vendait ses roses, a été interpellé dimanche soir dans la sale d'attente de la gare Viotte.
Après avoir refusé d’embarquer pour l’Inde en juin 2010, il est toujours dans l’obligation de quitter le territoire.

Pour protester contre son arrestation, Réseau Education sans frontières appelle à un rassemblement ce lundi soir à 17h30 devant la Préfecture de Besançon. Siva Sivasankara sera ce soir au centre de rétention de Vincennes.

1297079199.jpg
©
PUBLICITÉ
Après avoir refusé son expulsion à plusieurs reprises en juin dernier, Siva Sivasankara avait reçu de nombreux soutiens au début de l’été 2010. Condamné en juillet par le tribunal correctionnel de Maux à 1 000 euros  d’amende avec sursis, le vendeur de rose se faisait très discret jusqu’à son arrestation hier soir. Il risque à nouveau une explusion. 

 En organisant un rassemblement ce lundi soir à 17, RESF veut dénnoncer " l’acharnement de la part de la préfecture du Doubs, qui, en dépit des changements de personnel à sa tête, continue dans sa politique de rejet et de victimisation des étrangers".

Siva vit à Besançon depuis une dizaine d’années.

(Source : Est Républicain)

 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

La Cour de cassation a rejeté ce mercredi 18 septembre 2019 le pourvoi formé par le parquet général contre le maintien en liberté du Dr Frédéric Péchier, anesthésiste de Besançon soupçonné de dizaines d'empoisonnements, qui reste donc libre, a-t-on appris de source proche du dossier et auprès de son avocat.

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Un homme de 22 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire lundi 26 août 2019 pour avoir mortellement frappé son demi-frère aîné âgé de 33 ans samedi matin à Fuans dans le Haut-Doubs. Il était en permission de sortie au moment des faits, purgeant une peine dans la Meuse après des actes de violence. 

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.43
partiellement nuageux
le 22/09 à 0h00
Vent
1.37 m/s
Pression
1013.32 hPa
Humidité
82 %

Sondage