Législative partielle à Belfort : Montel dénonce le comportement "indigne" du candidat FN

Publié le 22/01/2018 - 13:35
Mis à jour le 22/01/2018 - 15:39

Sophie Montel, candidate des Patriotes à l’élection législative partielle du Territoire de Belfort, a dénoncé lundi le comportement « indigne » du candidat FN Jean-Raphaël Sandri, accusé de sympathies pour des régimes autoritaires et de blagues sur Hitler, via Facebook.

 ©
©

Dix candidats sont en lice pour la législative partielle organisée les 28 janvier et 4 février dans la première circonscription du territoire de Belfort après l'invalidation de l'élection de Ian Boucart (LR). Ce scrutin est l'un des premiers opposant un candidat FN et une candidate les Patriotes, le mouvement présidé par Florian Philippot après sa rupture avec le Front National.

Le candidat frontiste Jean-Raphaël Sandri, "dément catégoriquement ces accusations". Mme Montel s'appuie sur des informations de Libération pour reprocher à Jean-Raphaël Sandri de disposer "d'un compte Facebook sous le pseudonyme +JR Alexandre+".

"Via ce compte, monsieur Sandri aligne les positions les plus extrêmes : participation affichée à des événements anti-IVG, likes de pages et de posts du Bloc identitaire" ou encore des "allusions +pour rire+ à Adolf Hitler", écrit dans un communiqué la députée européenne et conseillère régionale en Bourgogne-Franche Comté, qui a reçu samedi le soutien sur le terrain de Florian Philippot.

Sur ce "compte caché", il "semble (...) vouer un attachement tout particulier au dictateur Pinochet" et au "franquisme", ajoute-t-elle. Mme Montel, qui avait évoqué "une rediabolisation assumée du FN" en quittant ce parti pour les Patriotes, estime que "le patriotisme français a besoin de respectabilité et de crédibilité, et non d'éléments ultraradicaux qui empêchent toute perspective d'arrivée au pouvoir".

"C'est n'importe quoi. Bien sûr que non, je n'ai pas de compte personnel sur Facebook, en dehors de ma page officielle de candidat", a déclaré à l'AFP Jean-Raphaël Sandri, qui a pour sa part reçu samedi la visite du député apparenté FN du Gard Gilbert Collard.

"Elle lance des accusations infondées pour faire parler d'elle", dit-il. Pour la vice-présidente des Patriotes, M. Sandri "est facilement rattachable à ce compte", car "la même adresse mail est utilisée pour ce compte, son Twitter officiel et les invitations à ses déplacements de campagne". Il est aussi "identifié sur de très nombreuses photos", ce compte "est localisé à Belfort" et "la date de naissance correspond à la sienne", note-t-elle.

Florian Philippot et Sophie Montel "ont quitté le FN, ils ont monté leur mouvement, qu'est-ce que vous voulez que je vous dise de plus, les électeurs trancheront", a déclaré Marine Le Pen lundi matin sur France 2.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Des familles de l’Adapei du Doubs demandent l’exclusion de la secrétaire de l’association, Floriane Jeandenand-Guinchard

C'est à travers un courrier adressé à la présidente de l'Adapei (Association départementale de parents et d'amis des personnes handicapées mentales), Nicole Gauthier, que les familles ont alerté sur la candidature de la secrétaire Floriane Jeandenand-Guinchard pour le rassemblement national aux prochaines législatives.

Législatives : le vice-président de GBM Gabriel Baulieu soutient Laurent Croizier

Le maire de la commune de Serre-les-Sapins et vice-président de Grand Besançon Métropole en charge des finances a publié un communiqué le 18 juin dernier dans lequel il annonce publiquement soutenir la candidature de Laurent Croizier, député sortant de la 1ere circonscription du Doubs. Dans celui-ci, il explique les raisons d’une telle "première". 

Le Rassemblement national, un programme “au service des plus riches” ?

À dix jours du premier tour des élections législatives, l’intersyndicale a souhaité tenir une conférence de presse jeudi 20 juin 2024 à Besançon afin d’apporter son point de vue sur la situation. Elle a notamment voulu rappeler les mesures contre lesquelles l’extrême droite s’est opposée…

Législatives 2024 : Macha Woronoff appelle les étudiants de l’université de Franche-Comté à voter

Alors que le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé le 9 juin 2024 la dissolution de l’Assemblée nationale, l’association France Universités rappelle dans un communiqué les valeurs des universités françaises. Un point de vue soutenu et partagé par Macha Woronoff, présidente de l’Université de Franche-Comté.

Amiante à l'école : "pas de danger pour les enfants" affirme la Ville

En octobre 2023, Anne Vignot, la maire de Besançon, avait effectué un point presse suite aux interpellations des élus de l’opposition qui s’inquiétaient de l’état des écoles de la ville au sujet de l'amiante. Si elle s’était déjà voulu rassurante à l’époque, elle le reste aujourd’hui et indique qu’une commission du conseil municipal s’est tenue à quatre reprises pour élaborer un état des lieux et établir des préconisations ainsi qu’un plan d’actions. Ces résultats seront présentés jeudi 20 juin 2024 devant les élus.

Sondage – Comptez-vous aller voter les 30 juin et 7 juillet 2024 aux élections législatives anticipées ?

Suite à la décision du président de la République de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire de l'extrême droite aux élections européennes en France, les électrices et les électeurs sont invités à se rendre aux urnes les 30 juin et 7 juillet 2024 pour élire les député(e)s dans le cadre d'élections législatives anticipées. Comptez-vous aller voter ? C'est notre sondage de la semaine...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.09
partiellement nuageux
le 23/06 à 0h00
Vent
1.5 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
97 %