Législatives: Benoît Vuillemin candidat "libre" sur la deuxième circonscription

Publié le 12/01/2012 - 22:30
Mis à jour le 13/01/2012 - 09:22

Agé de 37 ans, Benoit Vuillemin a décidé de se lancer en politique pour défier les partis traditionnels.

dsc_3028.jpg
Benoît Vuillemin @carvy
PUBLICITÉ

Chef d'entreprise -il dirige avec ses frères l'enseigne d'électroménager Vamda- Benoît Vuillemin se présente en "candidat libre" représentant la société civile et le monde économique.

Il compte sur le soutien du Modem et assure qu'il se lance pour gagner dans cette circonscription détenue par l'UMP Jacques Grosperrin et où le PS et EELV ont positionné Eric Alauzet.

A la suite de l’annonce de cette nouvelle candidature, Yves-Michel Dahoui (PS) a pris acte dans un communiqué : « Ainsi donc le paysage s'éclaircit sur la seconde circonscription du Doubs : un député sortant UMP, un candidat centriste, un candidat vert soutenu par l'appareil socialiste mais qui, s'il était élu, serait un député vert,  et un candidat socialiste qui, une fois élu, serait un député socialiste d'une loyauté sans faille à François Hollande ».

Il confirme donc qu’il y aura un candidat socialiste sur cette circonscription malgré l’accord national qui li le PS et EELV..

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

La République en marche a dévoilé lundi ses 19 premiers candidats pour les élections municipales, de Toulon à Mayenne en passant par Pontarlier, en se fixant l'objectif d'atteindre au moins 10.000 conseillers municipaux après mars 2020. Sans surprise, Pierre Simon a été désigné par la commission nationale d'investiture sur Pontarlier. À BesançonIl faudra encore patienter jusqu'à fin juin début juillet pour savoir qui sera investi par "En Marche". 

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Lors des élections européennes de mai dernier, le Parti socialiste a connu une défaite historique en France. Avec 6,2 % des voix, le PS se situe loin derrière les autres grands partis français. Aujourd’hui, le PS lance un appel pour s’associer avec les écologistes qui rejoignent les mêmes valeurs. Martial Bourquin, sénateur du Doubs, approuve cet appel.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 33.38
ciel dégagé
le 27/06 à 9h00
Vent
2.67 m/s
Pression
1022.56 hPa
Humidité
66 %

Sondage