Leonarda : la famille Dibrani entame les démarches pour faire appel

Publié le 04/02/2014 - 21:51
Mis à jour le 04/02/2014 - 21:53

Les parents de Leonarda Dibrani ont demandé à leur avocate de faire appel de la décision du tribunal administratif de Besançon qui a rejeté leurs requêtes visant à l'obtention d'un titre de séjour en France.

Lonardadibrani.jpg
©

EXCLUSIF

Mais avant de faire appel devant la cour d'appel administrative de Nancy, l'avocate Me Brigitte Bertin a déposé lundi 3 février 2014 une demande d'aide juridictionnelle pour les parents de Leonarda Dibrani, l'adolescente rom scolarisée à Pontarlier dont l'expulsion le 9 octobre dernier lors d'une sortie scolaire avait provoqué un tollé.

"Mes clients m'ont demandée de faire appel. Ils m'ont donnée comme consigne de débuter les démarches et j'ai commencé par déposer une demande d'aide juridictionnelle qui bloque le délai d'appel initial", a indiqué Me brigitte Bertin. L'aide juridictionnelle permet aux personnes ayant de faibles ressources de bénéficier d'une prise en charge totale ou partielle par l'État des honoraires et des frais de justice comme les frais d'avocat.

Les parents de Leonarda Dibrani ont fourni "une attestation sur l'honneur attestant qu'ils ont un logement gratuit, une aide alimentaire et du bois, mais qu'ils sont dépourvus de ressources", a indiqué l'avocate qui espère obtenir une réponse "d'ici six à huit semaines".

Apporter de nouvelles pièces au dossier

"Pour faire appel, il me faut aussi de nouvelles pièces à apporter au dossier, sinon la cour peut se contenter d'adopter les conclusions du tribunal administratif de Besançon", souligne-t-elle par ailleurs. Me Brigitte Bertin a réclamé à la famille l'acte de naissance de Mme Dibrani et des preuves de résidence en Italie. Elle a également demandé au rectorat de Besançon le bilan du "positionnement linguistique et scolaire" des enfants pour faire le point sur leur niveau de scolarisation.

Les Dibrani demandent à la justice française d'annuler le refus de titre de séjour, portant obligation de quitter le territoire français (OQTF) et fixant le Kosovo comme pays de retour, dont ils font l'objet.

Jusqu'à présent, l'ensemble des demandes judiciaires ou administratives du couple pour obtenir le droit d'asile ou un titre de séjour ont été rejetées. Si l'aide juridictionnelle est accordée, l'avocate touchera 653,40 euros (hors taxes) pour défendre les deux conjoints.

Le 9 octobre dernier à Pontarlier (Doubs), la police avait pris en charge Leonarda Dibrani, 15 ans, à la descente d'un bus scolaire alors qu'elle participait à une sortie pédagogique, pour l'expulser avec sa famille arrivée irrégulièrement en France en janvier 2009, après avoir vécu plusieurs années en Italie.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Meurtre d’Alexia : Jonathann Daval condamné à 25 ans de réclusion criminelle

Jonathann Daval, jugé depuis lundi pour le meurtre de sa femme Alexia qu'il reconnaît, a demandé à deux reprises "pardon" ce samedi 21 novembre 2020 aux parties civiles, avant que la cour d'assises de la Haute-Saône ne  se retire pour délibérer. Elle a finalement donné son verdict. Il est condamné à 25 ans de réclusion criminelle.

Meurtre d’Alexia : réclusion criminelle à perpétuité requise contre Jonathann Daval

L'avocat général Emmanuel Dupic a requis ce samedi 21 novembre 2020 devant les assises de la Haute-Saône la réclusion criminelle à perpétuité à l'encontre de Jonathann Daval, auteur d'un "crime presque parfait" parce que sa femme Alexia "voulait le quitter". Le verdict est attendu en fin d'après-midi ou en début de soirée.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.67
légère pluie
le 04/12 à 3h00
Vent
4.13 m/s
Pression
986 hPa
Humidité
68 %

Sondage