Les agriculteurs du Doubs autorisés à valoriser leurs jachères

Publié le 21/08/2019 - 15:00
Mis à jour le 22/08/2019 - 11:48

Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, a décidé ce mercredi 21 août 2019 d'autoriser les agriculteurs du Doubs à valoriser leurs jachères, véritable cas de force majeur dû à la sécheresse.

champ agriculture foin sécheresse
champ agriculture foin sécheresse
PUBLICITÉ

Avec la poursuite de la sécheresse en ce début de mois d’août, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a décidé d’élargir à neuf nouveaux départements la dérogation pour cas de force majeure permettant aux éleveurs concernés par un manque de fourrage de valoriser leurs jachères.

Sont ainsi concernés par cette mesure : le Doubs, la Corrèze, l’Eure, la Meuse, le Pas-de-Calais, les Yvelines, le Territoire de Belfort, l’Essonne et le Val d’Oise.

Cela porte à soixante-neuf le nombre total de départements bénéficiant de cette dérogation, qui vise à accroître les disponibilités fourragères pour l’alimentation des troupeaux. Les dérogations peuvent bénéficier aux éleveurs et aux autres agriculteurs dès lors que les fourrages fauchés sont cédés à un éleveur.

Comment y bénéficier ?

Pour bénéficier de cette dérogation, les agriculteurs des départements concernés devront en faire la demande auprès de leur Direction Départementale des Territoires et de la Mer DDT(M).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Banque de France • Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois d'août 2019. "La production industrielle a globalement progressé, mais les carnets de commandes restent faibles. Un recul de la production est attendu", est-il indiqué. Dans les services marchands, l’activité a été dynamique et les prévisions demeurent favorables.

Départ de la présidente de l’UCB : « Un centre-ville ne fonctionne que s’il a des clients. C’est à nous de le faire vivre… »

Départ de la présidente de l’UCB : « Un centre-ville ne fonctionne que s’il a des clients. C’est à nous de le faire vivre… »

Après un peu plus de deux ans passés à la tête de l’Union des Commerçants de Besançon (UCB), nous sommes revenus sur les temps forts de la présidence de Cécile Girardet ce mois de septembre 2019. Plus qu'un bilan, c'est aussi un «coup de gueule» que la présidente a souhaité pousser suite aux mobilisations des Gilets Jaunes…

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.41
ciel dégagé
le 16/09 à 6h00
Vent
0.86 m/s
Pression
1021.12 hPa
Humidité
89 %

Sondage