Les cinq premiers "emplois francs" du Doubs signés dans un nouveau restaurant de Besançon

Publié le 09/02/2020 - 11:31
Mis à jour le 08/02/2020 - 08:52

Le préfet du Doubs et des représentants de Pôle Emploi ont annoncé vendredi 7 février 2020 la signature de cinq premiers "emplois francs" dans le Doubs dans le restaurant O'Tacos qui ouvrira prochainement à Besançon. Les "Emplois Francs", qu'est-ce que c'est ? Réponse…

Une partie de l'équipe du restaurant O'Tacos et le gérant (à gauche) Mehdi Bensalama. ©Alexane Alfaro ©
Une partie de l'équipe du restaurant O'Tacos et le gérant (à gauche) Mehdi Bensalama. ©Alexane Alfaro ©

Le dispositif d'emploi franc permet à un employeur de bénéficier d'une aide lorsqu'il embauche un habitant résidant dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV). Depuis le 1er janvier 2020, le dispositif est généralisé à l'ensemble des QPV pour une durée d'un an.

À Besançon, l'enseigne O'Tacos, qui ouvrira le 14 février 2020, place de la Révolution à Besançon, bénéficie de ce dispositif. Pendant 3 ans, le gérant de l'entreprise, Mehdi Bensalama, recevra 5000€ par an et par emploi franc. Sur sept emplois en CDI de 35 heures dans ce restaurant rapide, cinq sont des salariés en emploi franc.

Quels employeurs concernés ?

Un employeur qui embauche un demandeur d'emploi ou un jeune suivi par des missions locales résidant dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) peut bénéficier de la prime Emploi franc sauf :

  • s'il n'est pas à jour de ses obligations fiscales,
  • s'il a effectué un licenciement économique sur le futur poste Emploi franc dans les 6 mois précédant l'embauche,
  • s'il bénéficie d'une autre aide de l'État à l'insertion, à l'accès ou au retour à l'emploi versée pour le salarié recruté en emploi franc.

Le salarié recruté en emploi franc ne doit pas avoir appartenu à l'effectif de l'entreprise au cours des 6 derniers mois.

Chez O'Tacos, la plupart des salariés en emploi franc vivent dans les quartiers Planoise et Clairs-Soleil et étaient au chômage et inscrits à Pôle Emploi depuis plusieurs mois avant de recevoir une formation dans le domaine de la restauration. Ils ont ensuite été embauchés chez O'Tacos en CDI à plein temps.

"J'ai envie de donner un signal très fort à la jeunesse de Planoise"

Souvent, lorsque des personnes, dont l'adresse est située dans un quartier prioritaire, une discrimination négative s'abat sur elles. Les emplois francs ont pour but d'ôter ces préjugés en faisant de la "discrimination positive pour un effet positif", selon Joël Mathurin, préfet du Doubs.

Il a également déclaré :"J'ai envie de donner un signal très fort à la jeunesse de Planoise en leur disant vous avez le choix : il n'est pas vrai que lorsqu'on vit dans un quartier prioritaire, on est assigné à résidence ou assigné à un destin social quelconque."

Le préfet a indiqué que "si on veut s'en sortir, ça peut être plus difficile que d'autres, c'est vrai, mais c'est possible !"

Aux employeurs, Joël Mathurin leur dit "chiche, vous avez quelqu'un de compétent, il est de Planoise, il est de Clairs-Soleil, chiche, tentez le coup, c'est de la compétence, prenez-le, donnez-lui sa chance ! C'est aussi ça le complément du discours républicain. La République, c'est la répression quand c'est nécessaire, mais c'est aussi une espérance républicaine, c'est les emplois francs."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Une nouvelle offre régionale de formation pour les personnes éloignées de l’emploi

Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté chargée de la formation professionnelle, a réuni mardi 19 janvier 2021 l’ensemble des partenaires de la formation pour lancer officiellement la nouvelle offre régionale de formation destinée aux personnes très éloignées de l’emploi : le Dispositif Amont de la Qualification (DAQ) 2.0.

L’entreprise Sophysa prévoit un nouveau bâtiment de 5.700 m2 d’ici 2022 à Temis

Spécialisée en valves neurologiques et en systèmes de monitoring de la pression intracrânienne, l'entreprise est installée depuis 2007 sur le site de Temis à Besançon. Cette dernière a prévu de s'agrandir avec la construction d'un second bâtiment de 5.700 m2, apprend-on ce mois de janvier 2021. Objectif ? "Tripler la capacité de production", selon Philippe Nègre, dirigeant de Sophysa.

Plus de 4 % d’inflation en 2021 des complémentaires santé : l’UFC Que choisir demande au gouvernement d’agir

Alors que ce début d’année est marqué par le déploiement du 100 % santé aux audioprothèses, l’UFC-Que Choisir dénonce dans un communiqué du 21 janvier 2021 une nouvelle forte hausse des tarifs des complémentaires santé en 2021, "difficile à justifier alors que la crise sanitaire leur a paradoxalement été favorable". Pour permettre aux consommateurs de tirer pleinement profit de la résiliation à tout moment, l’association demande au gouvernement d’agir "pour améliorer la comparabilité des offres, toujours défaillante."

Appel à projets : recyclage du foncier des friches en Bourgogne Franche-Comté

Avec un fonds friche doté de 300M€, le Plan de relance donne l’opportunité d’accompagner les territoires sur le recyclage foncier des espaces artificialisés. 7,4 M€ sont mobilisables en Bourgogne Franche-Comté, sur les deux années à venir, et donneront lieu à deux éditions d’appel à projets. Les dossiers de demande de subventions sont à déposer au plus tard le lundi 15 mars 2021 minuit.

Conjoncture du mois de décembre 2020 : « des prévisions prudentes »

La Banque de France vient d'éditer une note de conjoncture (enquête auprès des dirigeants d'entreprises sur leur niveau d’activité) pour le mois de décembre 2020. La production industrielle progresse en fin d'année. Les carnets s’étoffent mais demeurent insuffisants. Une baisse est attendue. Les services enregistrent une faible hausse d’activité, à l’exception de la restauration, lourdement affectée par le reconfinement. Les prévisions sont prudentes.

 
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.23
chutes de neige
le 25/01 à 3h00
Vent
5.02 m/s
Pression
1001 hPa
Humidité
95 %

Sondage