Les intermittents du spectacle entrent dans le mouvement contre la loi El Khomri

Publié le 05/04/2016 - 14:10
Mis à jour le 09/04/2016 - 10:53

Les intermittents du spectacle, restés discrets depuis leurs mobilisations durant l'été 2014, ont décidé de participer au mouvement contre la loi Travail lors d'une assemblée générale qui s'est déroulée ce lundi 4 avril 2016 au CDN à Besançon : "Intermittent-e-s et étudiant-e-s unissent leurs forces contre pas précarité". 

intermittents_eurockeennes_croix.jpg
Le T-Shirt de souten des intermittents © a alfaro
PUBLICITÉ

Qu’il s’agisse de la renégociation en cours des annexes 8 et 10 de l’Unédic ou du projet de la loi El Khomri, « il paraît évident à l’heure actuelle que les objectifs sont communs et que la solidarité interprofessionnelle et intergénérationnelle est plus que jamais de mise pour lutter contre le recul des droits de tous les salarié-e-s » selon la Coordination des intermittents et précaires (CIP) de Franche-Comté

Le CIP-FC et le Co-Mob UFC ont donc affirme? « leur volonte? d’unir leurs forces, et de se joindre a? tou-te-s les salarie?-e-s et syndicats en lutte contre la Loi « Travail » et les politiques de pre?carisation du gouvernement. »

Les deux parties participeront ce jour à l’action péage gratuit à 16 h 30 au péage d’Ecole-Valentin, puis à la manifestation samedi 9 avril à 10 heures place de la Révolution à Besançon puis à l’opération Nuit Debout jusqu’au 10 avril.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Anne Gay-Mignerot, 40 ans, et Karine Mary-Odelot, 44 ans, prendront le départ de la 30ème édition du rallye Aïcha des Gazelles au Maroc l’an prochain, le 13 mars 2020. Une course folle qui nécessite de l’entraînement et une entente irréprochable. Mais avant cela, les deux copines devront trouver quelques sponsors pour participer à cette aventure.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.82
partiellement nuageux
le 17/06 à 18h00
Vent
2.02 m/s
Pression
1016.04 hPa
Humidité
81 %

Sondage