Nuit Debout : apolitique ? Vous avez dit apolitique ?

Publié le 12/04/2016 - 13:56
Mis à jour le 27/04/2016 - 09:53

Un matin, sur une antenne nationale, se succédaient les interviews de ceux qui passaient la nuit debout, place de la République, sinon un moment de la journée, plus honnêtement. Tous évoquaient la « spontanéité », « la somme de propositions nouvelles », « l’esprit chaleureux et d’échange ».  Ils disaient ce dont ils ne voulaient plus et tentaient de définir, ensemble, ce qu’ils voulaient de « mieux » et de « plus » Vertueux.

 ©
©

Ils louaient aussi leur goût pour la "démocratie" tout en envisageant que les journalistes ne soient pas acceptés dans ces forums… laissant craindre une forme particulière de "démocratie" ! Beaucoup aussi, pour être justes, dénonçaient les tentatives de violences menées par une minorité.

N’ayant pu être à Paris, l’observateur curieux de la chose publique a donc pris le temps de flâner place Granvelle à Besançon. Mêmes mots, mêmes idées, même sentiment de vivre un moment "unique"(quoique écho d’autres moments précédents de l’histoire du pays).

Mais aussi la surprise de noter combien les politiques étaient présents ; certes les uns bien visibles, d’autres plus discrets, mais actifs, tels de vieux renards sur un terrain bien connu : celui de l’entrisme, vieille technique de noyautage, subtile et efficace. Il en est même qui ont réussi le tour de force de s’exprimer comme « apolitiques », en oubliant de préciser qu’ils furent candidats de partis très politiques lors de récents scrutins.

 Alors combien de participants à ce mouvement ont conscience de la présence de politiques dans leurs assemblées et combien sincèrement l’ignorent ? Et comment qualifier un mouvement « d’Apolitique » quand justement il s’oppose à une  « politique » et entend en proposer une alternative ?

 Alors Apolitique ? Vraiment Apolitique ?

 Et vous qu’en pensez-vous ?

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

nuit debout

Dire, quoi dire et comment le dire ? Telle est la question

Nous en convenons tous, ou la plupart d’entre nous, « un président » en exercice « ne devrait pas dire ça » et sûrement pas comme ça. Cette obligation de rigueur n’est pas, et ne doit pas être, seulement celle d’un président en exercice. Elle doit s’étendre à tout un chacun, et bien sûr aussi à un ex-président qui envisage de l’être à nouveau…

Comme un moment de grâce…

Quelque part, un coin de France, un bout de plage, une douce fin d’après-midi d’été. Une ambiance estivale, calme, mêlant des âges, des conditions toutes différentes, mais vivant chacune et chacun ce moment à sa convenance.

Librairie Siloë-Chevassu : Pierre Chevassu tourne la page…

J’ai souvent eu le plaisir de rencontrer Pierre Chevassu. Professionnellement, dès qu’il s’agissait d’un reportage lié aux livres, à l’édition ou à la librairie, il était un interlocuteur tout indiqué. Quand il s’agissait de faits religieux aussi. Et bien sûr quand il s’agissait de la parution d’un livre religieux, encore plus. Toujours disponible dans sa librairie Siloë-Chevassu de la Grande Rue à Besançon. Lecteur, je le rencontrais aussi; je questionnais souvent ce libraire, au visage empreint d’une tranquille bienveillance, à propos de tel ou tel livre, spécifique; il était alors patient, attentif, disponible. Bisontin, je le croisais, de temps à autre, surtout certains matins, devant un café, attablé dans une brasserie de la place Granvelle. Nous partagions alors ce moment, discutant de choses et d’autres, souvent bien sûr de littérature ou de l’actualité.

Politique

Emmanuel Macron enjoint les oppositions réticentes à s’inscrire dans la voie de « compromis »

Les oppositions ont fraîchement accueilli l'allocution d'Emmanuel Macron ce mercredi 22 juin 2022 qui, avant d'entamer ce jeudi un marathon international, les a enjointes à "clarifier" dans les 48 heures la manière de "bâtir des compromis" pour résoudre la crise politique née des élections législatives.

Un groupe Nupes à l’Assemblée ? le PS, EELV et le PCF refusent la proposition de J-L Mélenchon

Mise à jour • "La Nouvelle union populaire écologique et sociale devrait se constituer comme un seul groupe" à l'Assemblée nationale, a "proposé" ce lundi 20 juin 2022 Jean-Luc Mélenchon, inquiet que l'obtention de 89 députés par le RN remette en cause son "statut" de première opposition à Emmanuel Macron. La proposition a été déclinée par le PS, EELV et le PCF...

Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.24
partiellement nuageux
le 25/06 à 9h00
Vent
1.42 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
19 %

Sondage