Contre la loi Travail : péage gratuit, Nuit Debout et manifestation prévus à Besançon

Publié le 05/04/2016 - 12:02
Mis à jour le 09/04/2016 - 10:53

Le comité de mobilisation de l'université de Franche-Comté et quelques organisations syndicales appellent à la mobilisation contre la loi travail. Une action "péage gratuit" est prévue ce mardi 5 avril 2016, à 16 h 30 à Ecole-Valentin. Une manifestation est également organisée samedi 9 avril à Besançon suivie d'une Nuit Debout.

 ©
©

La manifestation du samedi 9 avril commencera à 10 heures place de la Révolution suivie d'une nouvelle Nuit Debout place Granvelle. Au programme : AG citoyenne, spectacles, concerts, cirque... 

Entre le 5 et le 9 avril, de nombreuses initiatives sont organisées à l'amphi "Donzelibre" (Donzelot) occupée à la faculté des Lettres. 

Mercredi 6 avril :

  • 17h30 : Conférence "Le travail dans les utopies : quelle place pour le travail dans les pensées socialistes et libertaires du XIXe siècle à nos jours ? Quels enjeux actuels ?" Avec Vincent Bourdeau (MCF en philosophie à l'UFC) et Michel Antony (chercheur ès utopie).
  • 20h : Projection gratuite du film "Merci Patron !" de François Ruffin - Quand l'équipe du journal Fakir décide de se payer Bernard Arnault (première fortune de France, patron du groupe LVMH) Dans une France triste, dans une gauche minée, voici l’arme anti-morosité. L’Arnaque en version lutte des classes. Une farce, menée par des ouvriers, et qui redonne de la joie, et de la fierté, et de l’espoir.

A l'Université de Franche-Comté, la mobilisation s'amplifie encore : l'amphithéâtre Donzelot est occupé depuis le 29 mars, la faculté des Lettres était bloquée le 31 mars et plus de 200 étudiants étaient de nouveau réunis en assemblée générale ce lundi 4 avril.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

nuit debout

François Sauvadet soutient les policiers mais pas Nuit Debout

C’est ce mercredi 18 mai 2016 que le syndicat Alliance Police Nationale a appelé à manifester en France pour dénoncer les violences "anti-flic". François Sauvadet, président du département de la Côte d’Or a publié un communiqué pour assurer son soutien aux forces de polices et dénoncer les agressions via le mouvement "Nuit Debout".

« Pas de vacances » pour « La Nuit Debout » de Besançon

Après la mobilisation du samedi 9 avril 2016 qui a rassemblé près de 1.500 militants contre la loi travail dans les rues de Besançon et après la première "Nuit Debout" bisontine qui a suivi, l'association multiculturelle des étudiants de Besançon (Ameb) appelle à un nouveau rassemblement à partir de 18h ce jeudi 14 avril.

Loi travail : le calendrier de la mobilisation à Besançon

Une Nuit Debout ce jeudi place Granvelle à Besançon, les militants contre la loi El Khomri devraient bloquer le péage de l'A36 à Chateaufarine ce samedi 16 avril à partir de 16h et un rassemblement contre les violences policières le 20 avril.  

Nuit Debout : apolitique ? Vous avez dit apolitique ?

Un matin, sur une antenne nationale, se succédaient les interviews de ceux qui passaient la nuit debout, place de la République, sinon un moment de la journée, plus honnêtement. Tous évoquaient la "spontanéité", "la somme de propositions nouvelles", "l’esprit chaleureux et d’échange".  Ils disaient ce dont ils ne voulaient plus et tentaient de définir, ensemble, ce qu’ils voulaient de "mieux" et de "plus" Vertueux.

Nuit Debout à Besançon : les nouveaux indignés

Après la manifestation contre la loi travail qui a rassemblé entre 530 et 1.500 manifestants selon les sources, la première Nuit Debout de Besançon s'est installée autour du Kiosque de la Place Granvelle ce samedi 40 mars 2016 (9 avril)  dans une ambiance calme et sereine. Jusqu'à 200 personnes se sont rassemblées jusqu'au petit matin entre débats et festivités… 

Les intermittents du spectacle entrent dans le mouvement contre la loi El Khomri

Les intermittents du spectacle, restés discrets depuis leurs mobilisations durant l'été 2014, ont décidé de participer au mouvement contre la loi Travail lors d'une assemblée générale qui s'est déroulée ce lundi 4 avril 2016 au CDN à Besançon : "Intermittent-e-s et étudiant-e-s unissent leurs forces contre pas précarité". 

Société

Raid Amazones 2022 : un coup de pouce pour deux Bisontines engagées avec l’association « SOS Préma »

Audrey Stoerkel et Orianne Muscillo, auxiliaires de puériculture en salle de naissance au CHRU de Besançon, ont décidé de participer à l’aventure et de participer au Raid Amazones en novembre 2022. Elles parrainent l'association "SOS Préma » qui aide à la prise en charge des bébés prématurés ainsi que de leurs parents.

20 % des habitants de Bourgogne-Franche-Comté en difficulté pour utiliser internet

Selon un récent rapport de l’Insee, 440.000 habitants de 15 ans et plus  n'ont pas utilisé internet au cours de l'année 2019. L’ouest de la Bourgogne Franche-Comté est encore plus concerné par cette "illettrisme numérique"  caractérisé par l'inaptitude à utilisé les outils numériques au quotidien.

Plus de 700 personnes présentes pour la marche militante contre l’homophobie et la transphobie à Besançon

Les agressions liées à l’orientation sexuelle sont en hausse depuis plusieurs années en France comme partout dans le monde. Face à cette recrudescence des agressions lgbtqiaphobes, des associations bisontines ont décidé de se rendre visibles à l’occasion du mois des fiertés lors d’une marche militante qui s'est déroulée ce samedi 21 mai 2022 à 14h00 au parc Micaud à Besançon.

Solidarité : un couple d’artistes bisontins vend des oeuvres pour aider l’Ukraine

L’actualité française a quelque peu pris le dessus sur l’actualité en Ukraine et pourtant, la guerre continue, des familles continuent de fuir le pays pendant que des femmes et des hommes luttent contre l’envahisseur russe. En solidarité, Marianne Blanchard, dessinatrice, et son compagnon Antony Maraux, artiste peintre, tous les deux originaires de Besançon, ont décidé de proposer quelques unes de leurs oeuvres dont une grande partie des bénéfices sera reversée à la Croix Rouge de Besançon.

Chantal Carroger, la directrice du CHU de Besançon, part en retraite

Après sept années passées à la direction générale du CHU de Besançon, Chantal Carroger quittera ses fonctions le 23 mai 2022 pour partir en retraite. L’intérim sera assuré par Emmanuel Luigi, actuel directeur général adjoint, jusqu’à la nomination d’un nouveau directeur général dont la prise de fonction débutera au 1er janvier 2023.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.49
partiellement nuageux
le 27/05 à 18h00
Vent
3.68 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
50 %

Sondage