Les magasins Maison de la literie deviennent Maliterie

Publié le 08/12/2023 - 08:48
Mis à jour le 08/12/2023 - 08:48

Changement d’enseigne pour les 40 magasins Maison de la literie qui depuis le rapprochement entre le groupe lyonnais Steel et GFL-Maliterie sont devenus Maliterie. En Franche-Comté, quatre magasins sont concernés.

L.Crepin et S.Comptour devant l’usine principale Maliterie située au Mans. ©
L.Crepin et S.Comptour devant l’usine principale Maliterie située au Mans. ©

Dans la région, les magasins d’Audincourt, Miserey-Salines, Besançon et Belfort anciennement Maison de la literie viennent tout juste de changer d’enseigne pour adopter celle de Maliterie.

Leur propriétaire, le groupe lyonnais Steel s’est rapproché du fabricant-distributeur GFL-Maliterie pour créer le nouveau groupe Maliterie et un réseau intégré de 80 magasins réunis sous l’enseigne Maliterie. Son dirigeant-fondateur, Stéphane Comptour, a souhaité “renforcer son indépendance et poursuivre son développement pour faire face aux difficultés de son franchiseur”, comme indiqué dans un communiqué.

Le nouvel ensemble permet à la fois d’intégrer la production et de doubler la surface de distribution. D’après le groupe Maliterie cela signifie par exemple que "pour les usines du Groupe, dont celle de Voray sur l’Ognon (70), c’est l’assurance de débouchés supplémentaires puisque le groupe passe immédiatement de 40 à 80 magasins, avec l’ambition d’en atteindre 150 à terme (les magasins se fournissant quasi exclusivement au sein des usines du groupe)".

150 magasins à terme

Pour les consommateurs, c’est ainsi "l’assurance de garantir l’origine des produits, leur qualité et un circuit plus court".  GFL-Maliterie dispose d’une usine en Sarthe depuis 1945 pour la fabrication de matelas et l’autre, en Haute-Saône, créée en 1905, où sont produits les fauteuils, canapés, sommiers et têtes de lit. 

Avec 250 collaborateurs, le nouveau Groupe Maliterie précise qu’il ambitionne désormais de porter son réseau à 150 magasins à terme.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Les aides à l’achat d’un vélo prolongées jusqu’en 2027

Vélo classique, à assistance électrique ou encore cargo… Tous sont éligibles au bonus vélo dont la prolongation vient d'être étendue jusqu'en 2027 par le gouvernement. Alors qu'il ne concernait jusque-là que les vélos neufs, le bonus vélo s’ouvre à présent aussi aux vélos d’occasion. On fait le point avec le site du service-public sur les aides disponibles pour l’achat d’un vélo électrique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.8
partiellement nuageux
le 29/02 à 15h00
Vent
1.93 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
71 %