Alerte Témoin

Les notaires de Franche-Comté, sur les bancs de la faculté de Besançon

Publié le 31/10/2019 - 13:30
Mis à jour le 31/10/2019 - 12:43

Plus de 950 notaires et collaborateurs se sont réunis ce jeudi 31 octobre 2019 à la Bouloie pour la troisième édition de l’Université régionale du notariat. L’objectif ? « Toujours prodiguer des conseils de qualité »

De 8h30 à 17h ce jeudi, tous les notaires et collaborateurs de Franche-Comté sont sur les bancs de l’Université de droit de Besançon.

Ils sont 960 participants à s'y être réunis, afin de participer à 26 ateliers de formation,  préparés par 42 intervenants en provenance de tout l'Hexagone.

« Être toujours plus performants »

« On vient s’y perfectionner selon sa spécialité : fiscalité, familles, successions, droit international… Mais aussi former les nouveaux arrivants » explique Benoît Mohn, président de la chambre régionale.

Avec l’évolution du droit et de la société, « toutes les questions sont de plus en plus complexes, et des règles sont rajoutées ou modifiées quotidiennement. » Cette formation permet de « répondre au mieux à nos clients, de les conseiller de la meilleure façon lorsqu’ils viennent nous poser des questions juridiques ou fiscales, que ce soit pour la famille ou l'entreprise.»

Une complicité franco-suisse renforcée

Depuis août 2018, la chambre notariale de Franche-Comté est jumelée à celle de nos voisins helvètes de Neuchâtel et de Genève ; c’est pourquoi ce matin, on pouvait apercevoir une véritable délégation d’une vingtaine de notaires Suisses sur les bancs de l’Université de Besançon.

A cette occasion, a été annoncée la création d’un site internet commun aux notaires de Franche-Comté et ses "jumeaux". Ce forum – cet « intranet » -, qui est une première en France, sera mis en service le 12 novembre prochain.

Il permettra des échanges directs entre les notaires suisses et comtois. « On a des problématiques communes alors on collabore, on s’entraide pour avoir toujours un service de meilleure qualité auprès de nos clients" a détaillé le président de la chambre régionale de Franche-Comté.

Réaction sur l'affaire de juin : "évidemment, les notaires respectent la loi"

Benoît Mohn s’est également exprimé sur une affaire de juin 2019, lorsqu'une vingtaine de notaires francs-comtois avaient été épinglés pour entente tarifaire.

« Il s’agissait simplement d’une pratique antérieure, qui était autorisée et qui ne l’a plus été puisque la loi avait changé. Les notaires sont des hommes de loi, évidemment, ils la respectent. Ces notaires ont été rappelés à l’ordre et s’y sont conformés.»

Et de rappeler : « dans cette affaire, il n’y a eu aucun préjudice, aucune conséquence pour les citoyens. »

Petite parenthèse, les offices notariaux sont fermés exceptionnellement ce jeudi, pour permettre aux participants de l'Université régionale... De participer !

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Gestion de la crise dans les EHPAD : Alain Joyandet interroge l’ARS 

Alain Joyandet, sénateur de la Haute-Saône a sollicité ce 7 avril 2020  Pierre Pribile, directeur général de l'Agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté pour obtenir des précisions sur la gestion de la crise sanitaire liée au Covid-19 dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).

Coronavirus : préparer « le jour d’après »

Quel système de santé demain ? Quel monde du travail ? Et comment partager le pouvoir ? Une soixantaine de parlementaires -  dont les députés du Doubs Éric Alauzet, Denis Sommer et Frédéric Barbier -  lancent une consultation en ligne durant un mois pour préparer « le jour d'après » la crise du coronavirus.

Attention aux fake news : une fausse carte de « déconfinement » circulent sur les réseaux sociaux

Une carte arborant des logos officiels, comme celui du Ministère de l’Intérieur ainsi que celui du Ministère des Solidarités et de la Santé, est censée représenter le déconfinement progressif à venir de la France a été partagée sur les réseaux sociaux lundi 6 avril 2020. Mais cette carte est un faux selon plusieurs sources officielles, dont Matignon.

Pâtissiers-chocolatiers : comment la profession s’en sort-elle à l’approche de Pâques ?

Les pâtisseries et chocolateries ont dû fermer boutique le 15 mars 2020 suite aux recommandations de la confédération des pâtissiers et chocolatiers. Très vite ils ont rouvert suite à une dérogation qui leur a été accordée. Cependant, ils travaillent à effectif réduit et ont perdu en moyenne "90 % de leur chiffre d'affaires", nous explique ce 7 avril 2020 Bruno Grandvoinnet, président de l'union des artisans pâtissiers-chocolatiers du Doubs.

Limitation de la production de lait : « sur 90 vaches, je vais devoir en vendre 5 à 10 à l’abattoir » (Benoît, agriculteur à Gonsans)

Suite à la crise sanitaire, les ventes de fromages ont chuté. Depuis le 1er avril 2020, les syndicats de produits AOP Comté, Morbier, Mont d’Or et Bleu de Gex Haut-Jura ont décidé de diminuer les volumes de lait produit et de limiter le volume de fromages fabriqués. Les agriculteurs ont dû s'adapter en urgence. Benoît Kolly, chef d'exploitation à Gonsans.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.78
ciel dégagé
le 09/04 à 0h00
Vent
1.09 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
70 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune