Les rois du gâteau : le Franc-Comtois Casimir Leal passera cette semaine sur M6…

Publié le 22/02/2019 - 16:35
Mis à jour le 22/02/2019 - 16:38

Casimir Leal a présenté une de ses créations pour le programme culinaire "Les rois du gâteau" sur M6. Le but ? Qu'il soit commercialisé dans la pâtisserie prestigieuse du chef  Strasbourgeois Christophe Meyer. L'émission spéciale " Grand-Est" sera diffusée du 25 février au 1er mars 2019.  

PUBLICITÉ

À 54 ans, ce père de trois enfants a choisi de mettre la Franche-Comté à l’honneur avec une revisite de la célèbre « forêt noire« . Le nom du gâteau n’a d’ailleurs pas été choisi au hasard : « Je l’ai appelé Balade Comtoise afin de rendre hommage à notre région », explique Casimir Leal qui a utilisé des produits locaux tels que les Griottines de Fougerolles pour sa confection. Et d’ajouter : « le terme balade évoque aussi beaucoup d’émotions pour moi, il représente les balades en forêt, des souvenirs… ».

Un passionné de pâtisserie

La pâtisserie est une passion pour Casimir qui a d’ailleurs su l’intégrer dans son travail. Aide soignant depuis près de 20 ans au centre Jacques Weinman à Avanne-Aveney. Il a intégré depuis trois ans une unité prenant en charge les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer : « Pour eux, le goût, les odeurs évoquent des souvenirs. C’est pourquoi je fais des ateliers pâtisserie avec eux », indique Casimir.

Ce passionné de pâtisserie a d’ailleurs créé une page Facebook où il poste des recettes en vidéo avec les étapes de confection : « Tous les week-ends, j’essaie de faire des gâteaux », précise-t-il.

Des belles rencontres

Le tournage de l’émission a d’abord été l’occasion de « faire des belles rencontres » pour Casimir, aussi bien du côté de l’équipe de l’émission que du côté des candidats. : « L’ambiance était excellente. J’ai pu rencontrer Cyril Lignac et Frédéric Bau, que je suis beaucoup. Même si j’ai eu beaucoup de stress, cela n’était que du bonheur ».

Info +

Les rois du gâteau sur M6

De 18h45 à 19h40 sur M6 du lundi 25 février au vendredi 1er mars.
Facebook « Fait à la Casa »

1 Commentaire

test commentaire
Publié le 10 janvier à 13h03 par Damien

Un commentaire

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Prime Macron : les salariés francs-comtois parmi les moins gâtés en France

L’Urssaf Franche-Comté dresse un premier bilan de la prime exceptionnelle versée par les entreprises en décembre 2018 et janvier 2019. 15,3 millions d’euros ont été versés à près de 32 000 salariés en Franche-Comté (soit 11,1 % des salariés et 53% des salariés des établissements versant la prime). Voici le détail...

GE Belfort : « Etudier toutes les pistes industrielles possibles pour maintenir l’emploi » (Le Maire)

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a affirmé ce vendredi 22 mars 2019 qu'il allait "étudier toutes les pistes industrielles possibles pour maintenir l'emploi" à Belfort, alors que les syndicats de l'usine General Electric (GE) s'inquiètent de l'annonce prochaine d'un vaste plan de suppressions de postes.

PSA « ne peut pas laisser tomber » le site d’Hérimoncourt, estime Le Maire

Le groupe automobile PSA "ne peut pas laisser tomber" son usine historique à Hérimoncourt (Doubs), menacée par un transfert d'activités vers Vesoul, et doit "trouver une nouvelle activité" pour les salariés du site, a estimé ce vendredi 22 mars 2019 le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

Le prix de l’eau va-t-il augmenter dans ma commune et pourquoi ?

Thème : l'eau #2 • Du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2017, le prix de l'eau et de l'assainissement vont fluctuer dans le Grand Besançon selon les communes. Une harmonisation  pour arriver progressivement en 2028 et pour tous les habitants de l'agglomération à un prix  de 3,30 € TTC (hors inflation). Quel est le prix de l'eau dans les 73 communes du Grand Besançon. Va-t-il augmenter dans votre commune ? Pourquoi ?  Réponses.

Marie-Guite Dufay souhaite implanter la production de « batteries électriques » dans la région

Marie Guite Dufay, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, souhaite avec 50 signataires (élus, industriels, chercheurs et constructeur) accueillir la première usine de batterie "made in France". Pour cela, la présidente a exposé ses arguments ce 18 mars 2019 dans une lettre destinée au chef de l'État.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.24
ciel dégagé
le 23/03 à 3h00
Vent
1.32 m/s
Pression
1029.88 hPa
Humidité
78 %

Sondage