L'haltérophile kirghize Artykov accuse Bernardin Kingue Matam de l'avoir dopé

Publié le 19/08/2016 - 17:03
Mis à jour le 16/04/2019 - 10:19

L’haltérophile kirghize Izzat Artykov, premier médaillé des jeux Olympiques de Rio exclu pour dopage, a annoncé ce vendredi 19 août 2016 son intention de faire appel et accusé son concurrent, le Bisontin Bernardin Kingue Matam de l’avoir dopé à son insu.

 ©
©

JO RIO 2016

"Je vais bien sûr faire appel de la décision de me retirer ma médaille de bronze. C'est injuste", a-t-il déclaré au téléphone à l'AFP. "Je ne me suis jamais dopé. J'ai remporté ma victoire honnêtement", a-t-il ajouté, affirmant être "sous le choc". "Je soupçonne l'haltérophile français d'avoir ajouté des produits dopants à ma boisson ou ma nourriture. Tout ce tapage a commencé avec ses déclarations et ses doutes sur ma victoire", a-t-il encore déclaré.

Après la compétition, Bernardin Kingue Matam (8e) avait mis en doute la probité de ses adversaires, expliquant "attendre le résultat des contrôles antidopage". "Si la Fédération internationale et le CIO font les choses correctement, je pense pouvoir gagner bien quatre places, parce que les cinq premiers ne sont pas 'clean' ", a-t-il poursuivi. Testé positif à la strychnine (stimulant), Izzat Artykov avait terminé le 10 août 3e de la catégorie des - 69 kg, remportée par le Chinois Shi Zhiyong Shi devant le Turc Daniyar Ismayilov. Le Colombien Luis Javier Mosquera Lozano avait terminé à la 4e place.

Dans un communiqué, l'agence kirghize pour la Jeunesse et les Sports avait auparavant annoncé que la Fédération kirghize d'haltérophilie "prépare un appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS)" contre l'exclusion de son athlète. "L'athlète est disqualifié, sa médaille lui est retirée et il est exclu des jeux Olympiques de Rio", a décidé après le contrôle positif d'Artykov le Tribunal arbitral du sport (TAS), chargé pour la première fois par le Comité international olympique de juger les cas de dopage en première instance comme en appel.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

JO Rio 2016

Laura Glauser “sauve” les Bleues aux JO

La gardienne remplaçante a permis, grâce à une série d’arrêts incroyables, à l’équipe de France féminine de handball de décrocher la première médaille olympique de son histoire. Malgré la performance, la Haut-Saônoise Laura Glauser, formée Besançon et aujourd’hui à Metz, reste humble et parle d’une victoire collective.

Tir à l’Arc : Valladont qualifié pour les quarts de finale

En battant largement le tireur de Singapour Witthaya Thamwong en trois sets (6-0), le Franc-Comtois Jean-Charles Valladont s’est qualifié ce vendredi 12 août pour les quarts de finale. Il affrontera ce vendredi soir à 20h13 (heure française) l’Italien Mauro Nespoli, champion olympique par équipe en 2012 en quart de finale.

Contre-la-montre : problème de vélo pour Alexis Vuillermoz aux JO

En Cyclisme, dans l’épreuve du contre-la-montre, le Franc-Comtois a terminé sa course en 29e position (1:20:43.87) à plus de huit minutes du vainqueur, le Suisse Fabian Cancellara (1:12:15.42). Alexis Vuillermoz s’est déclaré gêné par ses freins qui touchaient la roue arrière de son vélo. « Frustrant »

Haltérophilie : Bernardin Kingue Matam termine 8e au JO, mais attend les contrôles antidopage

Dans la catégorie des moins de 69 kilos en haltérophilie, Bernardin Kingue Matam originaire de Besançon, s’est déclaré « un peu déçu » de son résultat, car « trop loin du podium »  à l’issue de l’épreuve finale de mardi soir au Riocentro. Il n’hésite pas en revanche à remettre en cause la clarté de quelques un de ses concurrents… et espère gagner au moins quatre places…

Sport

Les jeunes nageurs de l’Alliance natation Besançon à la recherche de financements pour se rendre aux JO

Depuis deux ans, les jeunes nageurs bisontins se mobilisent en vue de réaliser leur rêve : rencontrer des champions olympiques aux Jeux de Paris 2024. En plus de leurs diverses actions, ils ont ouvert une cagnotte afin de terminer le financement de ce voyage de quatre jours à Paris à l’occasion des JO.

Le label club du GBDH passe à l’argent

Après une première distinction en bronze obtenue l’année dernière, le GBDH a eu la très bonne surprise de découvrir que son label club avait été revalorisé par la Ligue nationale de Handball le 17 mai 2024. En plus de ce label argent, le club se classe à la 2e place de ProLigue et à la 13e place des clubs Français (D1 & D2 confondues).

Sept danseuses classiques bisontines sélectionnées pour représenter la France

Après avoir franchi les épreuves régionales en mars 2024 à Besançon, plusieurs danseuses, élèves à la Galerie de la Danse, participaient, les 11 et 12 mai dernier, à Lyon, au concours national. Sept d'entre elles ont été sélectionnées pour représenter la France au concours européen et deux danseuses ont obtenu un prix.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.45
nuageux
le 25/05 à 3h00
Vent
1.26 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
97 %